Olivier Sichel missionné pour un travail la rénovation des passoires énergétiques

Le directeur général délégué de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires a été missionné pour piloter une task force dédiée à l’offre de financement de la rénovation des passoires énergétiques.

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a officiellement lancé, ce jeudi 7 janvier dans l’Oise, le travail sur l’offre de financement de la rénovation des passoires énergétiques. Celle-ci avait été évoquée par le président de la République lors de son échange avec les 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat le 14 décembre dernier.

Bruno Le Maire, ministre de l’économie des finances et de la relance, et Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, ont missionné Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires, pour piloter une task force dédiée.

Faire émerger des modèles de massification d’offres de rénovation globale

Son objectif sera de faire émerger des voies d’amélioration et des modèles de massification d’offres de rénovation globale des passoires énergétiques, notamment à destination des ménages les plus modestes. Par la négociation entre les divers acteurs associés, il s’agira aussi d’obtenir des engagements concrets quant au montant et au déploiement de telles offres.

« Cet objectif et ce travail s’inscriront en cohérence et en complément de l’ensemble des actions du Gouvernement en faveur de l’accélération de la rénovation énergétique des logements, notamment de la montée en puissance de MaPrimeRenov’ lors de la relance et de la simplification des aides, du renforcement du service public de la rénovation énergétique partout en France ou encore des futures obligations prévues par la loi énergie climat et la future loi issue des propositions de la Convention citoyenne », indique le ministère délégué au logement dans un communiqué.

Au sein de cette entité, Olivier Sichel réunira des représentants d’entreprises et institutions publiques clés pour le déploiement massif d’offres de rénovation, en particulier du secteur de l’énergie et de l’efficacité énergétique, du monde bancaire, du monde académique, des collectivités et des opérateurs déjà actifs dans l’accompagnement de la rénovation auprès des ménages modestes.

Des conclusions rendues en mars prochain

Seront également associés des parlementaires et des représentants des 150 Citoyens de la convention pour assurer le lien avec les propositions de la Convention citoyenne et le débat parlementaire autour du futur projet de loi qui en sera issu. Les conclusions de cette mission seront rendues en mars prochain.

« La rénovation énergétique des logements, et en particulier des passoires énergétiques, est une priorité incontournable pour respecter nos engagements climatiques, mais également pour la qualité de vie et le pouvoir d’achat des Français. France Relance participe à ces objectifs, en consacrant 2 milliards d’euros à Ma Prime Rénov’, en la renforçant et en la simplifiant. Mais nous devons aller plus loin. La mission confiée à Olivier Sichel nous permettra de trouver des solutions et des offres adaptées, accessibles pour tous, afin de rénover les logements les plus énergivores. », a indiqué Bruno Le Maire.

« L’accélération de la rénovation énergétique est déjà une réalité avec le succès de MaPrimeRenov. Pour atteindre nos objectifs climatiques, il faut désormais réussir à engager la rénovation globale de chacune des 4.8 millions de passoires énergétiques que compte le pays en s’assurant que tous les Français trouvent facilement une solution simple et financièrement soutenable. L’objectif donné à cette task force c’est de définir cette solution et de négocier son modèle économique», a pour sa part affirmé Emmanuelle Wargon.

« Avec cette nouvelle mission, nous renforçons notre action et contribuons à réduire l’empreinte énergétique de tous les logements en France. Pour faire émerger de nouvelles solutions concrètes, digitales notamment, nous comptons sur notre capacité à embarquer et réunir autour de la table les différentes parties prenantes, qu’ils soient acteurs publics ou privés. L’objectif est d’améliorer tant l’accompagnement et le financement des ménages qui engageront des travaux de rénovation, que de simplifier la lisibilité, la compréhension et l’accès des ménages à ces offres», a conclu Olivier Sichel.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


MaPrimeRénov’ devient accessible aux bailleurs


Ceci va permettre aux propriétaires bailleurs de déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020.


Le nouveau DPE entre en vigueur

C’est ce jeudi 1er juillet qu’est entré en vigueur le nouveau diagnostic de performance énergétique.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Qualification chantier par chantier : premier bilan positif

Cette expérimentation a été initiée il y a quelques mois par la CAPEB, qui a fait part de retours satisfaisants.


L’ANAH adopte un budget rectificatif pour faire face au succès de Maprimerenov

L’agence nationale de l’habitat a adapté son budget afin d’être au rendez-vous des besoins des territoires, dont Saint-Étienne, mais aussi pour faire face au succès de Maprimerenov, qui a vu ses objectifs nettement relevés.


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.


Elections régionales en Auvergne-Rhone-Alpes : la CAPEB interpelle les candidats

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes rencontre les candidats têtes de liste pour évoquer les priorités du secteur.


La suppression du GNR pour le BTP repoussée au 1er janvier 2023

null
Cette suppression était initialement prévue au 1er juillet 2021. Cette mesure avait été sévèrement critiquée par la CAPEB et la FNTP, qui se sont félicitées de cette décision.


L’UNIS veut accélérer sur la rénovation énergétique


L’Union nationale des syndicats de l’immobilier organisait ce mardi une conférence de presse à Lyon avec sa présidente, Danielle Dubrac pour sensibiliser ses adhérents à la question de la rénovation des logements, mais aussi alerter sur les risques pesant sur l’offre locative.


Activité soutenue au 1er trimestre pour l’artisanat du bâtiment

La CAPEB, confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment, a fait un premier bilan portant sur les trois premiers mois de l’année au niveau national. En Auvergne-Rhône-Alpes, la croissance est également présente, mais la prudence reste de mise.


Un exécutif renouvelé pour la CAPEB

Un nouveau bureau a été élu le 6 mai autour du président de la confédération des petites entreprises du bâtiment. Six artisans d’Auvergne-Rhône-Alpes sont par ailleurs présents au conseil d’administration.