L’État fait un point sur France Relance dans le Rhône

Dans le Rhône, 144 millions d’euros sont mobilisés pour 176 projets de rénovation des bâtiments de l’État.

L’État a fait un point sur le plan de relance, nommé France Relance, en Auvergne-Rhône-Alpes. Dans la circonscription départementale du Rhône, 144 millions d’euros sont mobilisés pour 176 projets de rénovation des bâtiments de l’État, notamment à destination du commissariat de police de Caluire-et-Cuire, de l’école centrale de Lyon à Ecully, du centre des finances publiques à Tarare, et du conservatoire supérieur de musique et de danse à Lyon.

France Relance apporte un soutien à l’investissement des communes du Rhône. Ceci permet ainsi un soutien à la rénovation thermique de l’école maternelle Max Barel à Vénissieux, à la rénovation énergétique de l’école primaire à Jullié, ou encore à la création d’un centre technique municipal avec une toiture photovoltaïque à Communay.

France Relance a, par ailleurs, accompagné les habitants du Rhône dans le verdissement de leur véhicule automobile avec près de 5.460 primes à la conversion et bonus écologiques accordés depuis juillet 2020.

1.800 particuliers se sont saisis en 2020 de MaPrimeRénov’ pour réaliser des travaux pour réduire l’empreinte carbone de leur logement.

92 millions d’euros d’investissement

Sur le front de la compétitivité, France Relance est un soutien à l’industrie rhodanienne, avec 22 entreprises qui ont bénéficié, sur le territoire, de 39 millions d’euros dès 2020 pour réaliser 92 millions d’euros d’investissement.

LCI Medical à Fleurieux a reçu un soutien pour l’investissement industriel dans les territoires, afin de transformer son site de production d'implants et d'instruments orthopédiques. 3 entreprises ont bénéficié du dispositif de relocalisation des secteurs critiques, dont par exemple Delpharm, engagée dans la production de tests PCR à Lyon, 3 entreprises ont reçu des aides au titre de l’aide à la modernisation industrielle, comme par exemple le laboratoire pharmaceutique Aguettant à Saint-Fons.

6 entreprises ont été soutenues par le fonds pour la modernisation du secteur aéronautique, dont Navya à Villeurbanne qui conçoit des systèmes de conduite autonome. 9 entreprises rhodaniennes ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur automobile, comme par exemple TDS à Genas et IVA à Meyzieu.

France Relance se traduit par une baisse des impôts de production de plus de 362 millions d’euros pour près de 26.500 entreprises du département. Le plan accompagne les entreprises du Rhône à l’export, avec près de 70 entreprises qui ont bénéficié des « chèques export » pour les encourager malgré le contexte sanitaire à continuer à prospecter à l’international.

Maintenir un réseau de services culturels et préserver le patrimoine

France Relance c’est aussi le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver le patrimoine et notamment les monuments historiques. L’aqueduc romain à Sainte-Foy-lès-Lyon a ainsi bénéficié de travaux de sécurisation et de restauration des arches, et l’Espace Pierres folles de Saint-Jean-des-Vignes a reçu un soutien pour la réhabilitation de son extension. Un appui a par ailleurs été apporté au musée Lugdunum de Lyon pour garantir l’étanchéité des niveaux d’exposition et de la galerie technique.

Sur le front du volet cohésion, France Relance, les jeunes rhodaniens ont pleinement bénéficié du « plan jeunes » en 2020. Le plan « 1 jeune, 1 solution » s’est traduit par 9.406 primes à l’embauche financées par France Relance, et 5.986 contrats d’apprentissage aidés. Dans le Rhône, 4.200 jeunes pourront suivre le programme Garantie Jeunes en 2021, soit le double des capacités d’accueil proposées les années précédentes.

France Relance se traduit par le soutien de l’Etat aux côtés des communes rhodaniennes avec 10 millions d’euros de dotation à l’investissement local pour réaliser des investissements publics, et notamment pour la réhabilitation de la salle des fêtes à Ancy, pour l’aménagement du stade Planchon à Grigny, pour l’aménagement d’une maison de santé à Montrottier et enfin pour la réhabilitation du groupe scolaire Veynet à Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.


Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.


Ligne par câble Francheville / Lyon: un garant de la CNDP pour la concertation

Le Sytral a évoqué lundi les modalités de concertation pour la ligne par câble entre Francheville et Lyon 7ème, amenée à desservir à terme Sainte-Foy-lès-Lyon, Francheville, et la Mulatière.


Auvergne-Rhône-Alpes lance un fonds souverain de 100 millions d’euros

null
La Région a annoncé lancer un fonds visant « à renforcer les champions régionaux de l’industrie et conforter la souveraineté économique du territoire ».