L’État fait un point sur France Relance dans le Rhône

Dans le Rhône, 144 millions d’euros sont mobilisés pour 176 projets de rénovation des bâtiments de l’État.

L’État a fait un point sur le plan de relance, nommé France Relance, en Auvergne-Rhône-Alpes. Dans la circonscription départementale du Rhône, 144 millions d’euros sont mobilisés pour 176 projets de rénovation des bâtiments de l’État, notamment à destination du commissariat de police de Caluire-et-Cuire, de l’école centrale de Lyon à Ecully, du centre des finances publiques à Tarare, et du conservatoire supérieur de musique et de danse à Lyon.

France Relance apporte un soutien à l’investissement des communes du Rhône. Ceci permet ainsi un soutien à la rénovation thermique de l’école maternelle Max Barel à Vénissieux, à la rénovation énergétique de l’école primaire à Jullié, ou encore à la création d’un centre technique municipal avec une toiture photovoltaïque à Communay.

France Relance a, par ailleurs, accompagné les habitants du Rhône dans le verdissement de leur véhicule automobile avec près de 5.460 primes à la conversion et bonus écologiques accordés depuis juillet 2020.

1.800 particuliers se sont saisis en 2020 de MaPrimeRénov’ pour réaliser des travaux pour réduire l’empreinte carbone de leur logement.

92 millions d’euros d’investissement

Sur le front de la compétitivité, France Relance est un soutien à l’industrie rhodanienne, avec 22 entreprises qui ont bénéficié, sur le territoire, de 39 millions d’euros dès 2020 pour réaliser 92 millions d’euros d’investissement.

LCI Medical à Fleurieux a reçu un soutien pour l’investissement industriel dans les territoires, afin de transformer son site de production d'implants et d'instruments orthopédiques. 3 entreprises ont bénéficié du dispositif de relocalisation des secteurs critiques, dont par exemple Delpharm, engagée dans la production de tests PCR à Lyon, 3 entreprises ont reçu des aides au titre de l’aide à la modernisation industrielle, comme par exemple le laboratoire pharmaceutique Aguettant à Saint-Fons.

6 entreprises ont été soutenues par le fonds pour la modernisation du secteur aéronautique, dont Navya à Villeurbanne qui conçoit des systèmes de conduite autonome. 9 entreprises rhodaniennes ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur automobile, comme par exemple TDS à Genas et IVA à Meyzieu.

France Relance se traduit par une baisse des impôts de production de plus de 362 millions d’euros pour près de 26.500 entreprises du département. Le plan accompagne les entreprises du Rhône à l’export, avec près de 70 entreprises qui ont bénéficié des « chèques export » pour les encourager malgré le contexte sanitaire à continuer à prospecter à l’international.

Maintenir un réseau de services culturels et préserver le patrimoine

France Relance c’est aussi le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver le patrimoine et notamment les monuments historiques. L’aqueduc romain à Sainte-Foy-lès-Lyon a ainsi bénéficié de travaux de sécurisation et de restauration des arches, et l’Espace Pierres folles de Saint-Jean-des-Vignes a reçu un soutien pour la réhabilitation de son extension. Un appui a par ailleurs été apporté au musée Lugdunum de Lyon pour garantir l’étanchéité des niveaux d’exposition et de la galerie technique.

Sur le front du volet cohésion, France Relance, les jeunes rhodaniens ont pleinement bénéficié du « plan jeunes » en 2020. Le plan « 1 jeune, 1 solution » s’est traduit par 9.406 primes à l’embauche financées par France Relance, et 5.986 contrats d’apprentissage aidés. Dans le Rhône, 4.200 jeunes pourront suivre le programme Garantie Jeunes en 2021, soit le double des capacités d’accueil proposées les années précédentes.

France Relance se traduit par le soutien de l’Etat aux côtés des communes rhodaniennes avec 10 millions d’euros de dotation à l’investissement local pour réaliser des investissements publics, et notamment pour la réhabilitation de la salle des fêtes à Ancy, pour l’aménagement du stade Planchon à Grigny, pour l’aménagement d’une maison de santé à Montrottier et enfin pour la réhabilitation du groupe scolaire Veynet à Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La création d’une SPL de mobilités validée par la Métropole de Lyon

nullLa création de ce nouvel outil au service des politiques de déplacements a été validée lundi par le conseil de la Métropole de Lyon.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.