La Ville de Lyon vise une baisse de 10% de sa consommation d’énergie

La collectivité veut atteindre cet objectif en deux ans.

La Ville de Lyon a affirmé mardi dans un communiqué vouloir atteindre une diminution de 10% de consommation d’énergie en deux ans. La Ville a indiqué se tenir prête à travailler avec l’Etat pour relever l’immense défi de la sobriété suite à l’appel du président de la République sur la sobriété énergétique.

Mais la collectivité juge que ce défi exige des mesures ambitieuses qui devront aller au-delà de ce qu’a esquissé Emmanuel Macron. Lyon souhaite réduire a minima de 10% ses consommations énergétiques en deux ans. Elle a ainsi souhaité lancer un groupe de travail transpartisan pour identifier les mesures afin d’y parvenir.

Une transition énergétique déjà engagée

Depuis le début du mandat, l’exécutif lyonnais s’est déjà engagé en matière sobriété énergétique, dépassant les orientations données sur le plan national, avec notamment un arrêté contre le chauffage des terrasses, la régulation des températures dans les bâtiments publics, la rénovation thermique des bâtiments municipaux, ou encore la signature du traité de non-prolifération des combustibles fossiles. La Ville a également pris un arrêté sobriété énergétique réglementant l’usage de la climatisation dans les commerces, et réalisé une adaptation du plan lumière sur 370 sites remarquables de la ville à 3 jours par semaine.

La collectivité ajoute que 400 millions d’euros sont dédiés à la transition écologique dans le cadre de la programmation pluriannuelle des investissements. Le recours aux énergies renouvelables est notamment favorisé avec l’achat de biogaz 100% renouvelable et français pour 25% du volume consommé par la Ville, le raccordement des bâtiments municipaux au réseau de chaleur urbain, et la solarisation des toitures des bâtiments de la Ville.

Un groupe de travail transpartisan sur la sobriété

La Ville de Lyon s’est, suite à la période caniculaire de cet été, engagé dans un plan d’action global et collectif, qui associe l’ensemble des parties-prenantes et partenaires. La sobriété énergétique devant dépasser les clivages politiques, un groupe de travail transpartisan va être mis en place dans les prochains jours, piloté par Steven Vasselin, adjoint au maire de Lyon délégué à la petite enfance.

Ce groupe vise « à aboutir à une feuille de route adaptée aux enjeux et aux besoins des habitants, dans une volonté de justice sociale ».

« Le groupe étudiera un large panel de mesures innovantes et ambitieuses : températures dans les équipements, bilan carbone des déplacements, intensité et horaires d’éclairage urbain… Ce groupe de travail sera également voué à créer des synergies avec la Métropole de Lyon afin d’aboutir à un ensemble des mesures concrètes et efficaces, mais aussi inspirantes pour les habitants et les entreprises, afin d’embarquer un maximum d’acteurs dans cet effort. »

Ville de Lyon

« Nous nous tenons prêts à travailler avec l’Etat pour être à la hauteur de la crise et répondre aux besoins des habitants et des entreprises. La sobriété est aujourd’hui la garantie de notre indépendance, et toutes les forces vives de notre territoire doivent être mobilisées. J’ai souhaité par conséquent associer tous les groupes politiques à cette démarche au travers d’un groupe de travail dépassant les clivages politiques. »

Grégory Doucet, maire de Lyon.





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Dardilly va accueillir la convention régionale des gens du voyage

Celle-ci se tiendra du 28 septembre au 9 octobre sur un terrain dont l’État est propriétaire à Dardilly.


Saint-Étienne : Gaël Perdriau se met en retrait à la mairie et la Métropole

Suite à l’affaire de chantage à la vidéo intime dévoilée il y a quelques jours par Mediapart, le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, se met en retrait, sans démissionner.


Saint-Etienne Métropole a inauguré son Arena à Saint-Chamond

Cette nouvelle salle omnisports est le plus grand projet sportif indoor porté par Saint-Etienne Métropole, pour un budget de 31.5 millions d’euros.


Patriarca Développement et Opus DB se rapprochent

Ce partenariat vise à renforcer l’expertise du groupe lyonnais sur le marché de l’immobilier d’entreprise.


Travaux quai Sarrail / pont Lafayette : réouverture ce lundi à la circulation

La circulation des voitures et des bus pourra reprendre ce lundi suite aux travaux à l’angle du quai Sarrail et du pont Lafayette.


Le SYTRAL a élu une nouvelle commission d’indemnisation amiable

Le conseil d’administration de SYTRAL Mobilités a approuvé l’objet de cette CIA, mais aussi sa composition et ses modalités de fonctionnement. L’établissement public local a également fait un point sur les projets structurants.


La CCI réaffirme son soutien au Lyon-Turin

La Chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne voit en la liaison transalpine « une infrastructure indispensable pour le territoire et les échanges commerciaux européens ».


Retrait de la Métropole de Lyon du Comité pour la Transalpine

La collectivité a annoncé ce jour signifier son retrait de l’association, du fait « de divergences de vue radicales sur la manière d’améliorer les liaisons transalpines ».


Le nouveau bâtiment de CQFD et Louis Moulin inauguré à Saint-Laurent-d’Agny


Cette inauguration a été réalisée en présence du maire de la commune et du vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


La Ville de Lyon vise une baisse de 10% de sa consommation d’énergie

La collectivité veut atteindre cet objectif en deux ans.


Des rencontres organisées sur le T10 à Saint-Fons et Vénissieux

Le projet, en concertation, sera présenté lors d’un forum ouvert du mardi 20 septembre, mais aussi lors de la réunion publique du mardi 18 octobre.


14e salon du logement pour les jeunes

nullCet évènement, qui se tient ce mercredi de 10 heures à 19 heures dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon, est organisé par le CLLAJ de Lyon.


« Il faut trouver les moyens de réguler sans paralyser »

null
Guillaume Hamelin est le directeur général d’In’li AURA. Nous évoquons avec lui le développement de cette filiale d’Action Logement spécialisée dans le logement intermédiaire, et, plus globalement, la situation de ce segment dans la Métropole de Lyon et en région Auvergne-Rhône-Alpes.
» Un partenariat renouvelé entre Action Logement et la Métropole


Une production de crédit immobilier toujours soutenue

La Banque de France a publié ce mercredi son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers.


Métro B : les travaux liés au prolongement de la ligne se poursuivent

nullFin juin, la ligne a franchi une étape majeure avec de nouvelles rames sans conducteur qui permettent d’augmenter sa capacité. Les travaux d’automatisation sur l’ensemble de la ligne vont se poursuivre.