Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier | Lyon Pôle Immo

Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier

Jeudi, a été révélée la nouvelle dénomination du collège du Tonkin.

Le collège du Tonkin est officiellement devenu jeudi dernier le collège du cinéma – Bertrand Tavernier. Cet hommage au réalisateur s’explique par les nombreuses activités liées au 7ème art mises en place dans cet établissement et qui nourrissent la vie du collège depuis plusieurs années.

Ce nouveau nom du collège a été dévoilé en présence de Nicolas Magnin, DSDEN du Rhône, Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière, Bruno Bernard, président de la Métropole, Bachir Touati-Tliba, principal du collège, Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne et les élèves de la classe à horaires aménagés cinéma.

Enseigner le cinéma par l’histoire et la technique

Depuis plusieurs années, le collège du cinéma – Bertrand Tavernier propose à ses élèves un cursus autour du cinéma. En 2021, le collège se dote d’un atelier cinéma. Il est destiné avant tout à faire découvrir l’univers du 7ème art et ses techniques de réalisation aux élèves, avec notamment une salle de montage et un studio de tournage. Depuis 2022, l’établissement accueille une Classe à horaire aménagés cinéma (CHAC), unique en son genre sur le territoire de la métropole. Cette classe, regroupant environ 50 élèves, dispense un enseignement théorique et pratique, 2 heures par semaine. De l’invention du cinéma avec les frères Lumière jusqu’aux films noirs des années 30, les enseignants reviennent, avec les élèves, sur la genèse du cinéma pour mieux en cerner les codes. Des ateliers spécifiques jalonnent ce cursus : les échelles de plan, le son, la lumière, l’animation… Ainsi, chaque année, élèves et enseignants appliquent ce qu’ils ont abordé tout au long de l’année pour réaliser des courts-métrages, certains primés en festivals. Le 14 juin prochain, le collège organisera d’ailleurs sa propre fête du cinéma. Le collège a placé la découverte et la transmission au cœur de son projet pédagogique, des valeurs qui auront également traversé l’ensemble de la carrière de Bertrand Tavernier.

Bertrand Tavernier était né en 1941 à Lyon. Très jeune il s’intéresse au cinéma et commence à écrire sur le sujet en tant que journaliste et critique pour diverses revues. Assistant réalisateur auprès de Jean-Pierre Melville, travaillant aux côtés de Stanley Kubrick, Bertrand Tavernier réalise son premier long-métrage en 1974 et y met en scène sa ville natale dans L’Horloger de Saint-Paul. Film historique, de procès, de science-fiction, polar, drame social, documentaire, le cinéaste se plait à explorer tous les genres du cinéma. Bertrand Tavernier est un cinéphile passionné pour qui la transmission est essentielle. En 1982, avec Bernard Chardère, ils fondent l’Institut Lumière, dont il sera le président jusqu’à sa mort en 2021.

« Renommer ce collège, qui fait énormément pour l’apprentissage du cinéma, de son histoire et de sa maîtrise, en collège du cinéma – Bertrand Tavernier, a du sens. C’est saluer à la fois le travail effectué par la classe à horaires aménagés cinéma du collège et saluer la mémoire d’une grande personnalité du cinéma. Bertrand Tavernier, tout au long de sa carrière et de sa vie, a été un formidable passeur d’histoire, défenseur du cinéma sous toutes ses formes. C’est également un réalisateur profondément humain qui a raconté le corps enseignant à travers son œuvre, grâce à des films comme Une semaine de vacances ou Ça commence aujourd’hui. Et c’est enfin un cinéaste qui a toujours su montrer son attachement à notre territoire. »

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Futures lignes T9 et T10 : accélération des chantiers des ouvrages d’art

Les travaux s’accélèrent pour les projets des trois futures lignes de tramway.


Une réunion publique mercredi sur le projet « Rive Droite »

nullCette réunion publique, précédée d’un forum citoyen, se tiendra dans les salons de l’Hôtel de Ville.


Recul de la demande placée de bureaux au 1er semestre en Ile-de-France

C’est le constat dressé par Immostat, qui a publié ce vendredi ses chiffres du deuxième trimestre. Sur les six premiers mois de l’année, les investissements en immobilier d’entreprise chutent de 39% en France, à 4,1 milliards d’euros.


Changement de gouvernance chez Ogic

Virginia Bernoux, qui était jusqu’ici présidente du directoire, laisse sa place à un duo de directeurs généraux, constitué de Jérôme Roussel et Caroline Delgado-Rodoz.


L’urbanisme transitoire s’affiche sur la rive droite du Rhône

nullUne première étape se déploie depuis quelques jours sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et une ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet.


Des sanctions durcies sur les dépôts sauvages à Villeurbanne

La Ville a annoncé mettre en place à partir de septembre une surveillance et des sanctions plus sévères pour dissuader les contrevenants.


La Saulaie : le groupement lauréat de l’îlot 4 connu à l’automne

Une réunion publique a eu lieu ce mercredi à Oullins-Pierre-Bénite.


Un plan pour donner plus de place aux piétons

nullAvec son « Plan piéton », la Métropole de Lyon entend poursuivre sa dynamique d’aménagement en faveur des piétons.


De nouvelles mesures contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées

La Métropole de Lyon a voté un certain nombre de mesures renforçant l’action en faveur de la lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées.


Clermont Auvergne Métropole : plus de caméras dans les zones d’activités

251 caméras protégeront à la fin de l’année les zones d’activités économiques de la métropole auvergnate.


PFAS : mise en œuvre de la première phase du plan d’actions

Celui-ci vise à lutter contre les «polluants éternels».


Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.


La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».


Inauguration de la nouvelle maison d’enfants « Le Rucher »

La Métropole de Lyon et l’association EDAPE ont inauguré à Dardilly la maison d’enfants à caractère social « Le Rucher », suite à une longue et importante réhabilitation.


Les lauréats du pôle d’équipements publics de Mermoz ont été présentés

nullGrégory Doucet, maire de Lyon, et Olivier Berzane, maire du 8e arrondissement de Lyon, ont présenté lundi les lauréats du pôle sportif et culturel et de la reconstruction du groupe scolaire Louis Pasteur.