Mesvisites.com, un site pour déléguer ses visites d’appartement

Jérome Slomian a lancé il y a quelques mois mesvisites.com, un site basé sur Lyon et permettant de déléguer ses visites d’appartement. Il explique à Lyon Pôle Immo son concept.

Depuis quand existe mesvisites.com ?

Le site existe depuis début 2011. Cela faisait un an que je travaillais sur le site. C’était dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Je suis quelqu’un qui n’est pas issu de l’immobilier, mais ce milieu-là m’intéressait. Dans l’optique de me reconvertir, j’ai cherché une porte de sortie. C'est lors d’une recherche de bien immobilier que nous nous sommes aperçus, ma femme et moi, qu’il n’y avait pas spécialement d’offre dans ce secteur, hormis de le métier de chasseur immobilier, qui bénéficie lui d’une aura médiatique toute particulière. Par rapport au métier de chasseur immobilier, nous ne faisons pas la partie recherche. Le but, c’est que le client mette des alertes lorsqu’il repère un bien sur internet, vienne copier-coller le lien sur mon site. Par la suite, je contacte l’agent immobilier et je me rend sur place visiter le bien. Je fais alors un reportage en photo et vidéo et je réponds à toutes les interrogations de mon client. A l’issue de la visite, le client pourra consulter le rapport de visites dans son espace client.

Vous aviez fait une étude de marché préalablement à votre création d’entreprise ?

En questionnant mon entourage, je me suis rendu compte, à chaque fois que j’abordais le sujet, que les gens en avaient marre de se déplacer pour rien. Une des attentes qui revenait souvent était de pouvoir déléguer cette partie-là : quand on travaille, on ne peut pas s’absenter souvent, à la va-vite, et souvent pour rien. J’ai fait une petite étude, et je me suis lancé. J’ai observé sur ce qui se faisait sur Paris et sur le web en général, et je suis pour l’heure le seul à proposer cette prestation-là.

Après six mois d’activité, quel est votre premier ressenti ?

C’est dur ! (rires) Quand je présente mon activité, les gens ne voient pas forcément tout de suite la différence avec un chasseur immobilier. C’est mon grand défi : pour un internaute lambda, mon métier n’existe pas. J’ai quasiment les mêmes arguments que le métier de chasseur immobilier, à savoir « ne perdez plus votre temps, évitez les visites inutiles ». Du coup, quand je présente mon activité, j’insiste sur le fait que je ne fais pas la partie recherche mais uniquement la partie visite.

Pour l’instant, votre activité est centrée sur Lyon ?

Mon secteur est Lyon intra-muros, et sa proche banlieue. Après, suivant la demande, l’idée pourrait être de décliner le concept dans toutes les grandes villes de France.

Lien du site: http://www.mesvisites.com






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


David Ambrosiano, nouveau président du Conseil supérieur du notariat

L’ancien président de la Chambre des notaires de l’Isère a été élu président de l’organisation professionnelle du notariat.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La justice donne raison au CSN face à la FNAIM concernant « Vesta »

Le juge des référés a ordonné la cessation de l’utilisation du caducée de la FNAIM. La fédération a immédiatement fait appel.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Des signaux positifs en matière de projets immobiliers

Le groupe Seloger a fait part d’une étude réalisée sur plus de 2.500 futurs acquéreurs début avril. 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai.