Portrait type d’un acquéreur lyonnais en 2011

Selon les chiffres de Century 21, l’acquéreur type a entre 30 et 50 ans et est employé ou cadre moyen.

Parallèlement aux chiffres de Century 21 concernant les prix, le réseau d’agences a publié hier un certain nombre de données sur les acquéreurs au premier semestre 2011 à Lyon et dans sa région. Selon ces dernières, la part la plus importante des acquisitions est encore effectuée par les ménages de 30 à 40 ans, qui représentent 32,11 % du total des acquisitions - soit presque un tiers. Century 21 indique toutefois que, sur les 12 derniers mois, leur nombre a baissé de plus de 10 %.

Des acquéreurs plus âgés

Il semblerait donc que la population des acquéreurs vieillit. La part des acquéreurs de 40 à 50 ans a en revanche nettement progressé sur cette période (17.85%). Leur part atteint ainsi 23,80 % du total des acquisitions. Également en progression, la part des 60 à 70 ans a également progressé sur un an, de l'ordre de 6,2 %. Ils représentent désormais 6,34% des acquisitions. La part des 50 à 60 ans, de son côté, stagne (12.27%).

Autre enseignement de l'étude : les employés et ouvriers sont ceux qui ont le plus acheté sur la période. Ils représentent 38,12 % du total des acquisitions. Les cadres moyens, eux, sont également très présents sur le marché, avec 26,12 % du total des acquisitions. Les cadres supérieurs et professions libérales représentent pour leur part près d'un cinquième des acquisitions (19.76%).

Des biens moyens d’une superficie de 79.86 m²

L’acquéreur lyonnais achète en outre son bien à un prix inférieur de 3.82% à celui de la mise en vente. Le bien acheté est, en général d’une superficie moyenne de 79.86m², soit presque un mètre carré et demi de moins qu’il y a un an (81.38m²). Il achète en général 70 jours après la mise en vente du bien par le vendeur (contre 75 jours au premier semestre 2010).

Enfin, on notera que les acquéreurs ont la plupart du temps acheté leur résidence principale, celles-ci ayant représenté 79,04 % des acquisitions. 10.39% des achats sont effectués dans l’optique d’un placement. Les résidences secondaires représentent quant à elles une part négligeable des acquisitions.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un volume de ventes inédit dans le Rhône et la Métropole en 2018

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM a présenté lundi son bilan 2018 en matière d’immobilier dans la Métropole de Lyon.


Fort repli du moral des professionnels du Sud-Est

Selon le dernier baromètre Crédit Foncier/CSA du moral des professionnels de l’immobilier, ces derniers sont 61% à se déclarer optimistes, ce qui constitue une baisse de 9 points.


La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement.


La FNAIM salue l’arrivée de Jacqueline Gourault

Après la FFB et l’UNAM, La fédération a salué l’arrivée de la nouvelle ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.


« Doubler le nombre d’agences sur le secteur »

François Gagnon est le président d’Era France et Era Europe. Il évoque, avec Renaud Mommeja, responsable France zone sud d’Era France, les ambitions du réseau en région lyonnaise.


La FNAIM réagit à l’adoption de la loi ELAN par le Sénat

Suite à l’adoption par le Sénat du projet de loi ELAN, la FNAIM a réagi aux dispositions contenues dans le projet de loi.


Projet de loi ELAN: la reconnaissance des titres ne doit pas exclure leur contrôle par le CNTGI

TRIBUNE de Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, qui pense que la reconnaissance des titres d’agent immobilier, de syndic et d’administrateur de biens, ne doit pas les exempter d’un contrôle par le Conseil national de la transaction et de la gestion immobilière.
» Jean-Marc Torrollion a fait le point sur la loi ELAN à l’AG de la FNAIM


Jean-Marc Torrollion a fait le point sur la loi ELAN à l’AG de la FNAIM

null
Le président de la FNAIM était présent pour l’assemblée générale de la Chambre du Rhône de la fédération, qui était organisée jeudi dernier au Casino « Le Lyon Vert ».


Agents immobiliers, notaires et syndics renouvellent leur charte qualité

null
Les notaires du Rhône et les fédérations de l’immobilier ont renouvelé lundi 4 juin un engagement qu’ils avaient pris pour rationaliser leurs procédures et satisfaire le client.


Notaires de l’Isère : les objectifs de Philippe Wuthrich

Le nouveau président de la Chambre des notaires du département souhaite favoriser un nouveau système de fonctionnement pour la rédaction des actes immobiliers, l’inter-départementalité, et le renforcement des relations avec les collectivités territoriales.


Petite baisse du moral des professionnels de l’immobilier

null
Si une majeure partie de ceux-ci demeure optimiste, on observe une légère baisse de professionnels positifs sur le marché de l’immobilier dans les douze prochains mois.


« Parlons de vous, parlons biens », nouvelle signature de Century 21

Le réseau d’agence franchisées a changé de signature. Ce renouvellement s’accompagne d’une campagne média.


“L’immobilier est un intégrateur social fantastique”

null
Laurent Vimont est le président de Century 21. Le réseau organisait, il y a quelques jours, sa convention annuelle à Lyon, à la Cité internationale. L’occasion d’évoquer avec lui le contenu de cet évènement, mais aussi les perspectives du marché immobilier, ainsi que la nouvelle signature du réseau.
» Century 21 a organisé, les 11 et 12 mars, sa convention à Lyon


Century 21 a organisé, les 11 et 12 mars, sa convention à Lyon

La cité internationale de Lyon a accueilli il y a quelques jours le réseau d’agences franchisées pour sa convention annuelle. Près de 2.750 personnes faisant partie du réseau étaient présentes pour cet évènement.


Guy Hoquet va organiser des sessions de recrutement à Lyon

Celles-ci visent à renforcer les équipes des agences lyonnaises, pour accompagner l’activité du marché de l’immobilier.