UFF : l’immobilier pèse sur les comptes

Les modifications intervenues début 2011 sur le dispositif Scellier ont eu un impact négatif sur le groupe au premier semestre.

Les changements dans le dispositif Scellier intervenus en début d’année ont semble-t-il eu un impact négatif sur les comptes de l’UFF. Le résultat net semestriel de l'établissement s'établit ainsi en recul de 27% par rapport au 1er semestre 2010, à 11.6 millions d’euros. Le résultat d’exploitation recule dans les mêmes proportions, à 16.9 millions contre 23 millions un an plus tôt. L’augmentation des charges d’exploitation (frais de personnel, frais généraux, marketing) expliquent en partie cette baisse.

Le produit net bancaire du groupe ressort en effet en repli de 2% sur le premier semestre, à 77.4 millions d’euros, contre 78.9 millions d’euros sur la même période de 2010. Les commissions de placement baissent notamment de 3%, à 30.4 millions d’euros.

L'activité immobilière accuse le coup

L’activité immobilière de l’UFF a subi de plein fouet la chute des ventes de lots immobiliers en direct (-60%), ne se rattrapant que partiellement avec l’augmentation des souscriptions de parts de SCPI (+10%). Hors immobilier, la collecte augmente toutefois de 4%, et ce « malgré une conjoncture marquée par la crise de la dette européenne, la catastrophe de Fukushima, les incertitudes fiscales et un contexte général qui pousse les investisseurs à l’attentisme », explique le groupe.

Concernant les perspectives, l’UFF entend poursuivre « le développement de son plan stratégique ‘Ambition Patrimoine’ , visant à renforcer sa position de leader sur le marché du conseil à la clientèle patrimoniale et aux dirigeants d’entreprise ». Il continuera en outre à investir sur le service client et le lancement de nouvelles offres. Le groupe veut en outre maitriser ses charges d’exploitation, dans un environnement incertain.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une proposition de loi pour renforcer les dispositifs « anti-squat »

La commission des lois du Sénat qui se réunissait ce mercredi a adopté cette proposition de loi tendant à garantir le respect de la propriété immobilière contre le squat.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


Bientôt 10 tiers-lieux pour Etic Foncièrement Responsable

null
La société lyonnaise qui crée, finance et gère des centres d’affaires et de commerce dédiés aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, lance une nouvelle levée de fonds sur Lita.co pour trois nouvelles opérations.


Nette hausse du budget de l’Anah

Le dernier conseil d’administration de l’année a acté un budget de 2,7 milliards d’euros pour 2021.


Un marché locatif tendu à Lyon, anticipations sur l’encadrement

En deux ans, les loyers des nouveaux baux ont nettement augmenté sur Lyon et la Métropole. L’anticipation de l’encadrement des loyers par les propriétaires pousserait notamment ceux-ci à la hausse.


48% des propriétaires veulent se couvrir contre les impayés de loyer

C’est le résultat d’une étude de Seloger, qui montre que cette proportion est encore plus importante en région parisienne.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Mercialys : baisse limitée de la fréquentation

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a fait état d’une amélioration tendancielle du taux de recouvrement des loyers.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.