Professions immobilières: FNAIM et UNIS publient un livre blanc

Les deux organisations professionnelles immobilières proposent des axes de réforme aux pouvoirs publics.

L’UNIS et la FNAIM organisaient aujourd’hui un colloque sur les professions de l’immobilier, et ont, dans le même temps, fait part d’un livre blanc, qui dresse plusieurs pistes pour réformer la profession. Le livre blanc évoque notamment le renforcement des compétences professionnelles, avec une aptitude initiale requise pour les dirigeants : diplôme de type Bac+3, VAE, mais aussi formation professionnelle continue.

Les deux organisations plaident également pour la création d’un code de déontologie, prévoyant notamment le respect du libre choix du client, la confidentialité et la loyauté des méthodes commerciales.

L’UNIS et la FNAIM veulent notamment la création de commissions régionales de conciliation pour traiter les litiges entre les consommateurs et les professionnels, ce qui se poserait comme une alternative à la voie judiciaire.

Un conseil national des professions immobilières

Serait également créées une commission nationale de discipline, qui pourrait décider de sanctions disciplinaires, mais encore un conseil national des professions immobilières, chargé de représenter les professions de l’immobilier. Il serait composé de six représentants issus des syndicats représentatifs.

Enfin, on notera divers projets de mesures liées au renforcement de la protection des consommateurs. Une extension du champ d’application de la loi Hoguet serait donc envisagée, tout comme une amélioration de la garantie financière, la préservation de la liberté des honoraires, de la clarification des modes d’exercice des activités accessoires ou complémentaires. Autre projet de mesure présent dans le livre blanc et décrié par les associations de copropriétaires : le maintien de la faculté de donnée aux copropriétaires de dispenser le syndic d’ouvrir un compte bancaire séparé au nom du syndicat. Un point d’achoppement qui avait incité l’ARC, l’une des principales associations de copropriétaires, à décliner l’invitation de la FNAIM et de l’UNIS.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il eut été sympa d’avoir un lien vers le fameux Livre blanc. Apparemment l’Assemblée nationale n’a pas du tout retenu ces recommandations à en voir le contenu de la loi sur la protection des consommateurs !

Signaler un abus

Il est normal que nos élus protègent les agents commerciaux,du fait que se sont les seul à ne faire prendre aucun risque aux vendeurs ayant obligation depuis la loi de 2006 de faire éffectuer les sous seing privés chez les notaires uniquement,ce qui est rarement le cas dans les agences locales.
De plus, nos élus ont parfaitement compris que certain syndicats ont des bonnes idées partisanes.
il EST DIFFICILE POUR UN GOUVERNEMENT DE METTRE DES MILLIERS DE GENS A LA RUE SANS CHÔMAGE.
les agents commerciaux font rentrer beaucoup d’argent dans les caisses de l’état.
De plus ils payent pour le chômage et n’ont aucun droit de le percevoir.
svp,laissez les gens travailler sereinement et arrêtez vos belles histoires de vos bureaux.
Heureusement que les agents commerciaux ont compris que le vote est très important pour eux et leur famille.
Donc pour nos élus attention à la sanction immédiate des gens qui travaillent dur et qui ne se laisseront pas dépouiller.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


2020, un tournant dans l’immobilier selon PAP

L’année a été marquée par la survenue de la crise sanitaire, impliquant de nouvelles pratiques comme le télétravail, qui ont eu des implications structurantes sur les recherches immobilières des français.


Le retour en force de la maison

Selon Orpi, ce type de logement n’a jamais autant fait rêver les Français.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


Front uni des acteurs de l’immobilier avant la réunion du HCSF

En amont de la réunion du Haut Conseil de stabilité financière, les principales fédération ont écrit une lette ouverte aux cabinets de Bruno Le Maire et d’Emmanuelle Wargon, de la DGT, de l’ACPR et du HCSF.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.


La reprise des visites de biens immobiliers confirmée par Jean Castex


Le Premier ministre dévoilait ce jeudi, au cours d’une conférence de presse, les détails de la réouverture progressive des commerces dès le samedi 28 novembre.


Les professionnels de l’immobilier poussent pour une autorisation des visites

Les principales fédérations ont, en amont de l’intervention de Jean Castex, communiqué sur la nécessité de « déverrouiller la chaine du logement », via des visites soumises à un strict protocole sanitaire.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


84.1% des acheteurs et locataires continuent leurs projets, selon PAP

38.3% des locataires sont même prêts à signer leur contrat de location sur la base d’une visite virtuelle, sans visite physique du logement.


Le Congrès de la FNAIM se tiendra en format 100% digital

Le congrès et salon des professionnels de l’immobilier organisé par la fédération sera sous un format 100% digital sur 4 jours.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Notariat : les nouvelles orientations suite à l’élection de David Ambrosiano


Le nouveau président souhaite notamment mettre en œuvre la convention d’objectifs 2021-2024 signée le 8 octobre avec l’État.


David Ambrosiano, nouveau président du Conseil supérieur du notariat

L’ancien président de la Chambre des notaires de l’Isère a été élu président de l’organisation professionnelle du notariat.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.