Les tarifs des agences immobilières en débat au parlement

Les débats ont été vifs au Parlement sur l’encadrement des tarifs de rédactions de bail par les agences, à l’occasion de l’examen du projet de loi sur la protection des consommateurs.

Si l’on s’en fie aux propositions socialistes en matière de logement, l’encadrement des loyers, mais aussi des tarifs des agences en matière de rédaction de bail, pourraient bien être les premières mesures socialistes. Chez les parlementaires, l’examen du projet de loi sur la protection des consommateurs présenté par le secrétaire d’Etat à la consommation, Frédéric Lefebvre a débouché jeudi dernier sur une passe d’armes entre défenseurs du principe d’encadrement des tarifs des agences immobilières.

Face aux propositions socialistes allant dans ce sens, le secrétaire d’Etat a défendu le principe de liberté de fixation des loyers à la relocation. « Nous ne croyons pas en effet à l’utilité de l’encadrement ou du blocage pour faire baisser les prix. Si c’était efficace, cela se saurait ! Ce qu’il faut, c’est faire jouer la concurrence et la transparence. Le Gouvernement privilégie également les mesures visant à favoriser la mobilité des locataires » a-t-il lancé aux parlementaires socialistes.

L’encadrement remis à plus tard ?

Pour le socialiste François Brottes, il n’existe pas de concurrence dans le secteur, du fait de l’exclusivité dont disposeraient les agences immobilières pour les biens mis en location. « Comment le locataire, face à l’agence à laquelle le propriétaire a confié la gestion de son bien, pourrait-il faire jouer la concurrence ? », questionne François Brottes. « Une fois qu’il a repéré un appartement qui lui convient et qui n’est proposé par aucune autre agence, il est bien obligé, sous peine que l’appartement lui passe sous le nez, de se soumettre aux conditions que lui impose l’intermédiaire, quand bien même les frais d’établissement du bail sont excessifs». Pour lui, l’encadrement du tarif serait donc la conséquence d’une absence de concurrence pour un bien donné.

Annick Le Loch, député PS, a dans la foulée, déposé un amendement visant à limiter les frais d’agence incombant au locataire. « À l’heure actuelle, en effet, les frais d’agence sont importants, souvent déconnectés du coût réel de la prestation, et font parfois l’objet d’abus. Cet amendement vise notamment la rédaction du bail, dont le coût peut varier du simple au double » a expliqué la socialiste devant l’Assemblée. La FNAIM avait, il y a quelques semaines, critiqué une proposition de limitation formulée par l'UFC Que Choisir allant dans le même sens, en prétextant que le coût de rédaction ne se limitait pas, pour une agence, à l’acte. L’amendement n’a toutefois pas été adopté par le gouvernement, ce dernier souhaitant davantage jouer sur une plus forte concurrence entre les réseaux pour faire baisser les prix des actes de rédaction de bail. Reste que si ces propositions ont été repoussées, elles pourraient bien ressurgir sous une forme ou sous une autre en cas de victoire socialiste aux élections présidentielles.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le DPE de nouveau opérationnel après la correction des anomalies

Le ministère a rappelé que, depuis le 1er novembre, les diagnostiqueurs peuvent éditer les diagnostics de performance énergétique selon la nouvelle méthode de calcul intégrant les corrections nécessaires.


Une nouvelle agence Michaël Zingraf Real Estate à Lyon en licence de marque

Le groupe a annoncé s’installer en région dans le 6e arrondissement de Lyon, à proximité du parc de la Tête d’Or, en complément des agences de Paris, Deauville et Uzès récemment ouvertes.


La FNAIM souhaite faire du logement un thème de l’élection présidentielle

En amont de son congrès qui aura lieu au Carrousel du Louvre, la fédération a fait part de ses propositions aux candidats, et ce afin de connaitre leur programme en matière de logement.


Les grandes villes moins attractives

nullC’est ce que révèle une enquête Harris Interactive divulguée par Century 21.


La Chambre du Rhône de la FNAIM a fêté ses 100 ans

La Chambre du Rhône de la fédération nationale de l’immobilier a fêté son centenaire jeudi, en présence de 450 personnes.


La dépense des agents dans le domaine du logement a baissé en 2020

Le rapport du compte du logement 2020 a été publié ce lundi.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Lyon 6 : Foncière Valaura Investissements acquiert un immeuble

Cet immeuble mixte situé dans le 6e arrondissement de Lyon développe une superficie de 2.000 m².


La FNAIM a pris position sur le projet de loi «Climat et résilience»

La fédération de l’immobilier a évoqué vendredi le projet de loi, en appelant à engager les moyens nécessaires à la mise en œuvre des objectifs.


Reconfinement : les visites restent autorisées pour les résidences principales

null
Si les agences restent fermées dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser plus largement les visites que lors des premiers confinements.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


La FNAIM juge le nouveau DPE « plus fiable et plus lisible »

La fédération de l’immobilier s’est félicitée du nouveau diagnostic de performance énergétique annoncé par les ministres de l’Ecologie et du Logement.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


La FNAIM alerte sur les agences immobilières de montagne

La fédération a sensibilisé le gouvernement sur la situation des agences immobilières de montagne.