FNAIM: Jean François Buet veut succéder à René Pallincourt

Le patron de plusieurs agences dijonnaises s'est porté candidat à la présidence de la fédération de l'immobilier. C’est le 26 mai 2012, lors d’une assemblée générale de la FNAIM qu’auront lieu les élections à la présidence de la FNAIM pour la période 2013-2017. 700 grands électeurs de la FNAIM éliront à cette occasion un nouveau représentant pour la fédération. Un candidat s’est d’ores et déjà déclaré : il s’agit de Jean-François Buet, le président du groupe Buet Immobilier s’est porté candidat à la présidence de la Fédération Nationale de l'Immobilier.

Cet administrateur de biens et agent immobilier, qui détient 5 agences à Dijon, est d’ores et déjà Président départemental de la Fédération Nationale de l'Immobilier de Côte-d'Or, vice-président et secrétaire général de la FNAIM. Il occupe depuis 10 ans des fonctions au niveau de la fédération.

« Une efficacité renouvelée »

Il entend donner à la Fédération « une efficacité renouvelée en matière d'influence publique et de lobbying, dans une période où l'immobilier est la cible de mesures budgétaires et juridiques jugées par la profession très préjudiciables au marché et à ses acteurs », fustigeant « l'illisibilité et la brutalité des décisions de l'État pour l'immobilier

Il est partisan d'un conseil supérieur, « garant de la discipline professionnelle, de l'éthique et de la déontologie, des compétences et du règlement extrajudiciaire des litiges » et veut moderniser l'organisation de la FNAIM, en donnant aux chambres territoriales les moyens de l'action politique et médiatique, pour renforcer l'audience du syndicat.

Son programme comporte également le soutien des adhérents dans la gestion de leurs entreprises, pour faire face aux circonstances économiques, et la mise en oeuvre d'une ambitieuse stratégie de recrutement.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Cela fait bientôt deux ans que je « lutte » contre l’agence soit disant immobilière baptisée le Cabinet Liévin. J’ai dû engagé un avocat que je remercie car j’ai eu gain de cause mérité en justice. A savoir que cette agence avait eu affaire avec la justice à multiples reprises sans que la fnaim n’a jamais réagi (à savoir que maintenant cette Sté est en liquidation – à quand la nouvelle réapparition de cette dernière sous une nouvelle appellation avec votre agrément ?). J’ai contacté votre organisme, que dois-je votre Club et rien n’a été fait. A ce jour, j’ai perdu quelques milliers d’euros dû à votre inertie et mes propos sont faibles.

Alors de grâce, expliquez-moi à quoi vous servez ?

Merci d’avoir le courage de me répondre et ceci de manière explicite.

Nicole Boulay
03.80.43.26.50
J’ai le courage moi de donner mes coordonnées.

Signaler un abus

Si l’agence dont vous vous plaignez est une agence Fnaim, elle est obligatoirement assurée pour sa responsabilité civile professionnelle, et si vous avez engagé cette responsabilité du professionnel, le préjudice qui vous est causé par une faute professionnelle, même en cas de faillite, vous serez dédommagée. Par ailleurs, vous pouvez déposer une plainte auprès du comité d’étique de la Fnaim, 129 rue du Fg St Honoré, 75008, Paris qui instruira le dossier jusqu’à une sanction du professionnel en cas de faute avérée.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Des signaux positifs en matière de projets immobiliers

Le groupe Seloger a fait part d’une étude réalisée sur plus de 2.500 futurs acquéreurs début avril. 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai.


Vers une réouverture des agences immobilières à partir du 11 mai

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que de nombreux commerces pourraient rouvrir, s’il est possible de respecter en leur sein les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale.


Une reprise sous conditions pour les diagnostiqueurs

Les diagnostiqueurs immobiliers, regroupés au sein de la CDI-FNAIM, ont décidé de reprendre « sous protocole et sous conditions » leur activité.


Plan de soutien de plus de 10 millions d’euros chez Orpi

La présidente du réseau coopératif a annoncé ce jour une enveloppe de 10 millions d’euros correspondant à un plan d’économie et de soutien destiné aux agences.


Orpi lance un nouveau service d’estimation en vidéo conférence

Ceci vise à permettre aux vendeurs d’avancer sur leur projet immobilier pendant la periode de confinement liée à l’épidémie de Covid-19.