« Plus de 14.000 logements sociaux financés » en 2011

Pour Philippe Ledenvic, Directeur Régional de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, le lancement de logements sociaux devrait atteindre un niveau record en 2011 en Rhône-Alpes avec 14 000 logements financés, qui devraient sortir de terre en 2013.

Quelle est la conjoncture dans le secteur de la construction ?

Plusieurs éléments factuels montrent que le secteur de la construction a conservé une activité soutenue en 2011.  Le secteur de l’industrie des carrières estime par exemple que l’activité est bonne.  Autre indicateur, l’année 2011 sera une année record pour la production de logements sociaux en Rhône-Alpes. Nous avons pu mobiliser des crédits FEDER dans le cadre du plan de relance.

Pourquoi ce bon comportement du logement social ?

Le ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement  attribue des crédits aux directions régionales, les DREAL, en fonction des situations régionales et locales, des tensions sur le marché, mais aussi en fonction du taux de réalisation des projets. D’autres régions  comme l’Ile de France et Provence Alpes Côte d’Azur  sont confrontées à des situations tendues sur le marché et sur le plan social, aussi les dotations du début de 2011 ont été plus fortes pour elles. Rhône Alpes avait été relativement moins dotée. Mais nous avons pu montrer la capacité des partenaires de la région à coopérer et à mener à bien des projets pour parvenir à un taux de réalisation important. Nous avons patienté, nous avons bien fonctionné avec une discipline collective et partenariale, et au début d’octobre, nous avons pu récupérer des crédits au delà de ce que nous avions pu imaginer en début d’année et nous en récupérons encore. Au total nous serons à plus de 14 000 logements sociaux financés. C’est une année record dans un contexte national qui s’est contracté. ..Déjà, les années précédentes nous étions sur la même tendance, et les logements  lancés il y a deux ans sont en train de sortir. Pour les logements financés en 2011, les permis de construire seront déposés en 2012 et les mises en chantier et livraisons interviendront en 2013. Ce dynamisme du social a été possible grâce une dynamique du logement privé

Quelles sont les perspectives ?

Certains  disent que cette situation positive ne va pas durer. Il faut être prudent. Il y a toujours une période où certains disent «  si vous ne nous soutenez plus on ne fera plus ». Pour l’instant nous nous préparons à soutenir le rythme. On commence à percevoir un ralentissement sur le rythme des rénovations, mais les raisons de ce possible ralentissement ne sont pas claires.

Comment fonctionne la politique du logement en Rhône-Alpes ?

Un travail se fait de façon partenariale avec la CERA, la Cellule économique Rhône-Alpes. La Ministre est venue à la fin du mois d’octobre rencontrer les partenaires de l’éco rénovation et de l’éco construction. Là encore Rhône-Alpes est une région où la dynamique est bonne voire très bonne, avec une mobilisation  des artisans, des organismes publics. La région a conclu tous les contrats Habiter Mieux rapidement. L’enveloppe FEDER  venant de l’Europe a été mobilisée très rapidement et nous voyons avec le Conseil régional si nous pouvons faire mieux. Nous avons beaucoup travaillé avec les bailleurs sociaux autour des Contrats d’Utilité Sociale.  Nous avons incité les bailleurs à être ambitieux et nous avons en stock une perspective de 10 000 rénovations par an, sur les deux prochaines années. Dans le secteur privé, nous n’allons pas aussi vite que l’ANAH l'aurait souhaité sur Habiter Mieux en raison de la réorientation.  Mais nous sommes prêts pour 2012 et  nous allons essayer de réaliser en2012 ce que nous avons réussi en 2011 sur l’habitat social.

Les objectifs de réhabilitation thermique seront-ils atteints ?

Sur le privé la dynamique est bonne, sur le social, la dynamique peut jouer. Deux risques cependant sont identifiés  au niveau du Schéma Régional Climat, Air, Energie, en cours d’élaboration. Pour atteindre les objectifs de 2020 et le  facteur 4 en 2050,  il faudra aller plus vite dans le tertiaire et dans le public.

Sur tertiaire  pas d’interlocuteurs ?

Le secteur est traditionnellement plus fragmenté et nous essayons  de voir avec le Conseil régional  comment trouver des solutions et comment fixer un niveau d’ambition fort. C’est un sujet compliqué qu’on pourrait renvoyer au Plan Climat Energie Territoriaux.

Le financement sera-t-il facile à trouver ?

Dans le cadre du SCREA pour être prêt en 2020 et 2050 il faudrait  réaliser exclusivement de la rénovation BBC, alors qu’aujourd’hui on effectue  des rénovations partielles. Or quand il faudra faire en 2020 une nouvelle rénovation, les travaux risquent de plus être intéressants sur le plan économique. Le message qu’il faut faire passer est clair : il ne faut réaliser des rénovations qui n’injurient pas l’avenir ou réaliser  des rénovations complètes tout de suite. Enfin, l’ADEME nous alerte  sur un point auquel nous  sommes vigilants : la question des usages. C’est bien de réaliser des travaux efficaces, mais ce n’est pas ce qui fera évoluer  les comportements. Au contraire, comme pour l’automobile et l’amélioration du rendement des moteurs, on peut redouter des modifications négatives de comportements. C’est un dilemme permanent.  La question des usages et à mon avis la question sur laquelle on n’a pas beaucoup avancé.

Propos recueillis par Michel Desprost, du site Enviscope.com, et Sylvain D'Huissel

» La consommation vertueuse de foncier fait des progrès






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Clause Molière : des « ambigüités » subsistent entre l’Etat et la Région

La clause introduite par la région Auvergne-Rhône-Alpes dans ses achats imposant la langue française sur les chantiers avait été contestée par le préfet. Si des améliorations ont été apportées, des divergences subsistent.
» Clause Molière : des ambigüités subsistent entre l’Etat et la Région


L’Etat fait le point sur la lutte contre le travail illégal en Auvergne-Rhône-Alpes

null
Le préfet de région, Henri-Michel Comet, faisait un point mardi sur la lutte de l’Etat contre le travail illégal, mais aussi la fraude au détachement. Concernant cette dernière, plus de 200 procédures avec amende ont été engagées.
» Clause Molière : des « ambigüités » subsistent entre l’Etat et la Région


Compte pénibilité : la FFB se félicite d’un « pas vers la simplification »

null
La fédération française du bâtiment s’est félicitée, dans un communiqué, de l’annonce du gouvernement réalisée ce week-end sur une simplification du compte pénibilité.


Lozanne : Capelli pose la première pierre du « Domaine de Louise »

null
Cette résidence sénior de 61 logements a été vendue à Semcoda et sera livrée début 2019.


Logement : Edouard Philippe dévoile ses grandes orientations

Edouard Philippe a, dans son discours de politique générale, brièvement évoqué le logement, mais aussi l’organisation territoriale.


La construction de logements toujours bien orientée


Le commissariat général au développement durable a fait état ce matin des derniers chiffres de la construction, toujours bien orientés. Y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Poleymieux au Mont d’Or : « le Hameau du Robiat » inauguré

Le programme, composé majoritairement de logements en accession sociale, a été inauguré en fin de semaine dernière dans ce village des Monts-d’Or.


Icade a inauguré Urban Side

null
Le groupe de promotion a inauguré mardi 13 juin cette résidence située à proximité du tram T3 et de la Part-Dieu, en présence du maire de Villeurbanne.
» Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne: « Nous sommes dans la grande épine dorsale du développement de la ville »


Immobilier neuf : les prix des T3 s’envolent dans de nombreuses villes françaises

Selon le portail Trouver-un-logement-neuf.com, la tendance à la forte augmentation des prix s’affirme dans de nombreuses villes françaises. La hausse est un peu moins forte à Lyon.


Brignais : présentation du programme immobilier de l’ilot de la gare

null
L’OPAC du Rhône présentait jeudi à Brignais son opération d’aménagement d’une partie du quartier de la gare, au travers d’un projet de 11.000 m² mêlant logements, locaux, bureaux et commerces.
» Paul Minssieux, maire de Brignais: « Ce quartier offre beaucoup d’opportunités »


Au cœur du chantier du Grand Hôtel-Dieu

null
Eiffage a organisé cette semaine une visite du projet phare de la Métropole de Lyon, actuellement en plein chantier.


Saint-Didier-au-Mont-Or: «Les terrasses du Pinet» et le «Domaine du Vallon d’Or» inaugurés

Les dirigeants d’Altarea Cogedim et  de Lyon Métropole Habitat ont inauguré samedi, en présence du vice-président de la Métropole, Michel le Faou, cette résidence.


Saint-Genis-Laval : Bjorg Bonneterre et Cie construit son siège social

Bjorg Bonneterre et Compagnie organisait il y a quelques jours une cérémonie de pose de première pierre de son nouveau siège social réalisé par le groupe Cardinal dans cette ville du sud-ouest de Lyon.


Brignais : l’équipe ADIM/BPD Marignan choisie pour l’îlot de la Gare

null
Cette équipe, qui comprend également HTVS, l’atelier Anne Gardoni, EODD, et Citinea a été choisie par l’OPAC du Rhône à l’issue d’une consultation pour ce programme immobilier majeur pour la ville.
» L’Arbresle : l’Opac du Rhône commercialise 14 logements neufs


Eiffage inaugure une résidence au cœur du quartier République, à Clermont-Ferrand

null
Le groupe inaugurait jeudi le programme « Le Nouveau Monde » dans la préfecture du Puy-de-Dôme, au cœur du nouveau quartier République, en présence du maire, Olivier Bianchi.