La consommation vertueuse de foncier fait des progrès

La rareté du foncier est un frein à la construction de logement. La consommation vertueuse de foncier fait des progrès, mais l’organisation des zones, entre industries à risques, et logements, ne fait que commencer. Philippe Ledenvic, Directeur de la DREAL, explique. Quels sont les freins susceptibles de ralentir le rythme de construction ?

Nous constatons une vraie difficulté croissante à trouver du foncier et une envie, de trouver une pratique vertueuse dans la consommation foncière. Cette dernière est toujours importante. En même temps, on s’aperçoit que le recyclage de foncier est une procédure complexe. Beaucoup de terrains peuvent être contraints par des conditions environnementales, des risques industriels, des pollutions de sols. Un autre problème réside dans l’intercommunalité, car l’intercommunalité n'a pas les compétences en matière d’urbanisme. Malgré la volonté de passer aux actes, y compris quand les communes ont envie, il est difficile trouver du foncier sans servitude, sans pollution des sols. Tout le monde est d’accord pour dire qu’il ne faut pas multiplier la consommation de foncier. Cela demande du temps pour changer les mentalités.

Il est difficile de connaitre ce gisement ?

C’est mission impossible car un bâtiment qui n’est plus utilisé peut retrouver une fonction.

Commet réguler et ralentir cette consommation de foncier ?

C’est l’objectif des Directives Territoriales d’Aménagement, les DTA qui donnent les cadres larges. C’est aussi le rôle des SCOT, sur lesquels veille l’échelon départemental de l’Autorité Environnementale. Les SCOT doivent suivre les préconisations des DTA, les Plans Locaux de l’Habitat, les PLH, devant s’inscrire dans les SCOT.

Hors DTA cette gestion devient compliquée. Les opérations se mènent au coup par coup.

Nous intervenons au niveau régional en apportant une contribution à l’avis de l’Autorité Environnementale sur les SCOT et les PLU et au final, il y a bien un dire de l’Etat sur le sujet. L’Etat peut d’ailleurs aussi intervenir lors de l’examen des projets de Plan Locaux de l'Habitat au Comité Régional de l'Habitat. Nous veillons au respect des SCOT par les PLH. Mais ce respect est parfois compliqué comme par exemple pour le sud de Grenoble, où il a été difficile d’atteindre des objectifs en matière de logement en raison du Plan de Prévention des Risques Technologiques.

Y a t-il un souci de coordonner habitats, zones d’activités ?

Pour le moment nous n’avons pas entendu parler de cette préoccupation qui apparait davantage au niveau des SCOT, puis au niveau des Plans Locaux de l’Habitat, à une échelle plus petite. Il me semble qu’il faut regrouper les risques dans les zones à risques et éviter de disséminer les risques sur le territoire. Nous allons nous diriger progressivement vers une organisation des territoires en fonction de diverses contraintes. Il y a aussi un autre souci, exprimé par le Préfet, celui de protéger les zones portuaires. Le développement du transport par la voie d’eau, amène à l’organisation des zones portuaires qui doivent être protégées, pour permettre des constructions d’équipements, en tenant compte du caractère inondable d’une partie de ces secteurs. De même grâce au travail réalisé depuis dix ans, les PPRT dessinent des zones qui accueilleront de futures activités à risques. Les PPRT figent pratiquement les futures zones à risques. Il faudrait évidemment rapprocher les zones d’activités, des zones de logement afin de réduire les distances, les déplacements domicile travail. Il faut rechercher une proximité entre cadre de travail et cadre de vie, sans oublier les volets sanitaires, en dehors des risques qui peuvent être liés à certaines activités industrielles. Tout cela doit être inscrit dans le prochain Schéma Régional Climat, Air Energie, en cours de préparation par l’Etat et la Région. Sur ces dossiers d’implantation et d’impact environnemental, l’Autorité environnementale locale est amenée à statuer.

Entretien réalisé par Michel Desprost, d'Enviscope, et Sylvain D'Huissel.

 

 

 

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le prix des appartements neufs a progressé de +3,4% en 6 mois

C’est la conclusion de la 2ème édition du baromètre des prix de l’immobilier neuf du Laboratoire de l’Immobilier.


Capelli : chiffre d’affaires annuel de 201,7 millions d’euros

Le groupe Capelli publiait mercredi soir ses résultats annuels.


Appel à projet de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse

L’Agence de l’Eau lance un appel à projet « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité » de 180 millions d’euros. Le projet a été salué par la FFB Auvergne-Rhône-Alpes.


La FFB présente son plan de relance


La fédération organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse semestrielle. Le nouveau président, Olivier Salleron, a présenté les propositions de la fédération pour une relance du secteur.


Vicat relocalise son siège social à l’Isle d’Abeau

Le cimentier a communiqué sur le Covid-19 et sur l’adaptation de ses structures de coûts. L’annonce sur la localisation du siège a été faite à l’occasion de la visite du président de Région, Laurent Wauquiez.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Le Groupe Gambetta ouvre une agence à Lyon

Le promoteur s’implante par ce biais en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Les artisans du bâtiment craignent un retour du travail détaché ou illégal

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, le Covid-19 risque de favoriser le retour du travail détaché ou illégal


Recommandations du HCSF : LCA-FFB déplore leur maintien

Le Haut Conseil de stabilité financière a maintenu ses recommandations de décembre. Les constructeurs aménageurs ont déploré cette position.


Bruno Bernard veut rassurer artisans et commerçants


Le candidat des écologistes à la présidence de la Métropole de Lyon a visité ce jeudi plusieurs commerces à Francheville. Il a également pu échanger sur plusieurs sujets avec les artisans.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


La CAPEB déçue par le plan d’accompagnement du BTP

La confédération a fait plusieurs propositions pour amplifier le soutien au secteur, malmené par la crise.
» La FFB insatisfaite du plan de soutien au BTP
» Le gouvernement présente son plan de soutien au BTP


Capelli lance Capelli Patrimoine

Cette nouvelle offre s’adresse à tous les particuliers désireux d’investir dans la pierre.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


Jacques Chanut laisse la présidence de la FFB à Olivier Salleron


Ce dernier avait été élu président de la fédération française du bâtiment en mars. Il vient de succéder au berjallien lors du conseil d’administration de l’organisation, et va lancer des États généraux de la construction.