« A Villeurbanne, le logement, c’est maintenant »

TRIBUNE - Richard Llung, adjoint au développement urbain de Villeurbanne, s'insurge contre l'augmentation de la surface constructible pour un même terrain. 

Le président de la République a annoncé l'augmentation de 30% de la surface constructible pour un même terrain pendant trois ans et la "mise à disposition" des terrains de l'Etat pour favoriser la construction de logements.

A VILLEURBANNE, LE LOGEMENT C'EST MAINTENANT

En agissant à la hussarde, Nicolas Sarkozy lâche la bride à la spéculation foncière. Augmenter la constructibilité d'un terrain, c'est faire monter son prix : les 30 % de futurs logements supplémentaires seront des logements chers. Avec un coût du logement neuf à Villeurbanne de 3 900 euros /m2, l'accès à la propriété est devenu une chimère pour de nombreuses familles et l'accès à la location est difficile. Quel est l'intérêt de construire des logements que les ménages ne peuvent pas ou difficilement acheter ou louer ? 81 % des habitants de Villeurbanne ou du Grand Lyon pourraient prétendre au logement locatif social ! Cette mesure présidentielle sera une aubaine pour de riches propriétaires fonciers et les constructeurs, mais une mauvaise affaire pour les ménages modestes et pour le logement social. Et lorsqu’il s’agit de ses terrains, l’État se comporte comme un acteur privé soucieux de valoriser au maximum son bien ! Il ne contribue en rien à favoriser le logement social contrairement aux affirmations de monsieur Apparu. A Villeurbanne, nous en avons l’illustration avec le projet de Terrain du Rectorat.

La mobilisation pour le logement à Villeurbanne est totale. Lorsque une décision d'urbanisme augmente la constructibilité — donc la valeur — d'un terrain, la ville négocie pour que la moitié de la plus-value favorise l’accès à la propriété des ménages modestes, par exemple en demandant qu’une part significative des nouveaux logements aient un coût inférieur à 2 700 euros du m2. Il en sera de même si l'augmentation annoncée de 30% de la constructibilité voit le jour.

De plus, Villeurbanne et le Grand Lyon soutiennent fermement les opérateurs du logement social notamment en garantissant leurs emprunts. La garantie apportée par la ville est actuellement de 41,6 millions d’euros et celle du Grand Lyon de 277 millions d’euros. Cette aide indispensable permet la construction et la rénovation de 3 848 logements à Villeurbanne. La ville a aussi fixé un minimum de 25% de logements sociaux, c’est-à-dire 5% de plus que ce que demande la loi. L’action pour le logement ne s’improvise pas à trois mois d’un scrutin électoral.

Et comment accueillir dans de bonnes conditions et aussi rapidement de nouveaux habitants ? Vivre plus nombreux, cela suppose de rendre l'espace public plus vaste, d’exiger la qualité pour les constructions et de prévoir de nouveaux équipements publics. C'est un travail patient qui ne s'accorde pas avec des mesures brutales et précipitées du président de la République.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.