Présidentielle : la FNAIM s’immisce dans le débat sur le logement

La fédération pense que ni le blocage des loyers, ni l’augmentation du droit à construire sont de nature à résoudre la crise du logement. Elle plaide pour une mobilisation du parc privé.

La FNAIM s’est invitée dans le débat sur la présidentielle, et a commenté les diverses mesures envisagées par les candidats, dont le blocage des loyers, et l’augmentation du droit à construire. Pour la fédération nationale de l’immobilier, si le fait que le logement s’installe au coeur de la campagne présidentielle est une bonne nouvelle, les propositions formulées par les candidats ne sont pas « pour l’instant de nature à remédier à la crise du logement en France ».

Pour la fédération, « le blocage des loyers est une mesure contre-intuitive car, à l’inverse des prix des logements, l’évolution des loyers est restée en constante corrélation avec le revenu des ménages au cours de la dernière décennie. C’est également une mesure contre-productive, car elle conduira à une désaffection de l’investissement locatif privé et, par voie de conséquence, à une raréfaction de l’offre ».

Quant à l’augmentation du droit à construire, elle est aussi « contre-intuitive », celle-ci risquant d’entrainer une hausse des prix du foncier, sans que ceci ne se traduise par une baisse des prix des logements. « Elle milite toutefois en faveur d’un soutien à l’effort de construction. Cela va dans le bon sens, mais ce n’est pas suffisant » note la FNAIM.

Favoriser l’aide au logement social

Pour la FNAIM, il est nécessaire de réserver une offre locative privée aux ménages modestes et précaires face à l’emploi, alors que nombre d’acteurs du logement (Anil, Action Logement, Fondation Abbé Pierre…) s’accordent pour considérer que notre pays est insuffisamment pourvu de logements sociaux. « Devant la pénurie de réserves foncières dans les zones tendues, c’est en effet dans l’habitat existant que se trouvent les gisements qui peuvent être exploités immédiatement ».

Du fait des contraintes, la fédération plaide également pour la promotion d’un « engagement social et citoyen », en lieu et place de la création d’un dispositif d’incitation à l’investissement locatif sans conditions, les aides ne pouvant plus se concevoir sans une contrepartie sociale ».

« Il convient seulement d’alléger la pression fiscale qui pèse sur le bailleur pour l’encourager à pratiquer des niveaux de loyers HLM pour garantir l’accès au logement sans délais à des familles modestes » pense la fédération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Contrairement à ce que dit l’article l’évolution des salaires en France ces dernières 15 années n’a absolument pas suivi l’augmentation des loyers. Il n’y a pas de spéculation sur les salaires, pas de bulle sur les salaires.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Convention entre Est Métropole Habitat et APF France handicap


Ce partenariat porte sur la future résidence Anatole France.


Action Logement lance Enéal, une foncière dédiée aux EHPAD

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement volontaire conçu au printemps 2019.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


Action Logement mobilisé face à la crise sanitaire

Suite à la crise sanitaire du Covid-19, le groupe a annoncé qu’il réunirait prochainement un conseil d’administration extraordinaire.


Violences infrafamiliales : la Région met à disposition des logements

Cette mesure fait partie d’un plan d’urgence annoncé lundi par la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir et accompagner les victimes de violences.


CDC Habitat lance un appel à projets pour la production de 40.000 logements

La filiale de la Caisse des dépôts a engagé un plan de soutien exceptionnel au secteur de l’immobilier neuf en lançant cet appel à projets.


Plus de 5.000 places d’hôtel supplémentaires mobilisées pour les sans-abris

40 sites d’hébergement médicalisés sont ouverts en France.


Action Logement met à disposition 600 logements pour les personnels des EHPAD

Le groupe a formulé en fin de semaine dernière une réponse concrète à la crise sanitaire exceptionnelle du Covid-19.


Action Logement va maintenir la rémunération de ses collaborateurs

L’institution a annoncé s’engager à maintenir l’intégralité de la rémunération de l’ensemble des collaborateurs quelle que soit leur situation jusqu’au 30 avril.


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Orsol signe son premier bail réel solidaire


Fin 2018, trois structures créaient ensemble un organisme de foncier solidaire, dénommé Orsol. Tandis que plusieurs opérations sont en cours de montage, le premier bail réel solidaire a été signé pour un appartement vendu à Villeurbanne à prix défiant toute concurrence.