Communay : un contrat de mixité sociale signé | Lyon Pôle Immo

Communay : un contrat de mixité sociale signé

La ville faisait partie des 43 communes déficitaires du Rhône et de la Métropole de Lyon en matière de logement sociaux.

Communay avait été désignée par l’État comme faisant partie des 43 communes déficitaires du Rhône et de la Métropole de Lyon en matière de logement sociaux. La loi SRU et le code de la construction et de l’habitation obligent en effet les communes de plus de 3.500 habitants situés dans des agglomérations urbaines de plus de 50.000 habitants à disposer d’au moins 25% de logements locatifs sociaux. Les communes qui ne respectent pas ce taux doivent atteindre un objectif de réalisation de logements locatifs sociaux sur une période de trois ans.

Parmi les 43 communes déficitaires du Rhône et de la Métropole de Lyon, l’État a notifié à la commune de Communay, qui comptait 16,23 % de logements sociaux en 2023, un objectif de 51 logements sociaux à réaliser sur la période 2023-2025.

Fabienne Buccio, préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfète du Rhône, a proposé à Monsieur Jean-Philippe Choné, maire de Communay, de signer un contrat de mixité sociale, pour accompagner la commune dans l’atteinte de son objectif triennal. Ce contrat de mixité sociale été signé ce lundi 25 mars en préfecture. Il permet d’identifier les opérations à programmer et les leviers à mobiliser, pour la période 2023-2025, en suivant de près la production de logements sociaux, avec l’ensemble des acteurs mobilisés, à travers des comités de suivi réguliers.

Démarche partenariale

Cette démarche partenariale, utilisée depuis 2017 pour plusieurs communes soumises à la loi SRU, a produit des résultats puisqu’elle a permis de lever l’arrêté de carence de 7 communes au titre de la période 2020-2022, note la préfecture.

Le nombre de demandeurs de logements sociaux continue d'augmenter, et atteint 100.000 demandes actives dans le Rhône en 2023, et ce dans un contexte de ralentissement général de la production de logements. La commune de Communay ne fait pas exception, notamment du fait de sa proximité avec la Métropole de Lyon. Le taux de tension du logement social y a ainsi doublé depuis 2017 (1 logement attribué pour 5 demandes en 2022), avec une forte augmentation de la part de parents isolés avec enfants dans les demandeurs

« Face à ces enjeux, le contrat de mixité sociale de Communay se veut ambitieux dans les engagements pris entre l’État, la commune, la communauté de communes du Pays de l’Ozon,l’établissement public foncier de l’Ouest Rhodanien (EPORA), ABC HLM et les bailleurs sociaux du territoire », indique la préfecture. Il va au-delà des objectifs fixés à la commune, et prévoit une programmation de 57 logements sociaux portée par les opérations des Savouges et du Mazet d’ici 2025.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CNL craint le «sabordage des HLM»

L’organisation a évoqué ses craintes quant au projet de loi sur le logement préparé par Guillaume Kasbarian.


L’USH fustige le mythe du «logement social à vie»

L’Union sociale pour l’habitat a vivement réagi aux propos de Guillaume Kasbarian, qui a présenté les grandes lignes de la future loi Logement annoncée pour le mois de juin.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.


Protocole d’engagement entre Dalkia, la Métropole et EMH


Cette signature porte sur le raccordement de près de 3.500 logements sociaux d’Est Métropole Habitat au réseau de chauffage urbain, sur les communes de Villeurbanne et Saint-Priest.


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


La Métropole participe à la création d’une foncière solidaire contre le sans-abrisme

Depuis 2018, la Métropole de Lyon est territoire de mise en œuvre accélérée de la démarche Logement d’abord. Elle a acté sa participation à la foncière solidaire SNL Prologues.


Importante réhabilitation pour la résidence « Petit Bois »

nullAlliade Habitat organisait jeudi une visite de cette résidence de plusieurs immeubles située à Saint-Priest.


Une chaufferie bois construite par GrandLyon Habitat à Saint-Rambert

Les travaux engagés par l’office ont permis la construction d’une chaufferie bois, l’amélioration de la chaufferie gaz existante et la rénovation complète des sous-stations de distribution du chauffage.


Communay : un contrat de mixité sociale signé

La ville faisait partie des 43 communes déficitaires du Rhône et de la Métropole de Lyon en matière de logement sociaux.


L’USH appelle à «une défense indéfectible de la loi SRU»

nullLe Mouvement HLM demande au gouvernement de ne pas toucher à la loi SRU.


L’Alliance pour le Logement en Auvergne-Rhône-Alpes est créée

nullCe collectif d’organisations vise à identifier des solutions applicables dans les territoires pour résoudre les difficultés d’accès au logement.


GrandLyon Habitat mène un porte-à-porte sur la précarité énergétique

L’office public de l’habitat fait du porte-à-porte auprès des locataires impactés par une forte hausse des charges.


Accord GRDF / Action Logement pour décarboner des logements

Cette convention cadre de partenariat vise à mettre en place des actions pour la transition écologique, énergétique et solidaire dans le cadre de la politique d’aménagement, de construction et de rénovation du patrimoine immobilier d’Action Logement.


Vers la création d’une «charte investisseurs»

La Métropole de Lyon veut, dans les prochains mois, voir éclore une forme de secteur de mixité sociale à l’échelle de l’immeuble, via les transactions des fonds d’investissement.