UNPI du Rhône : Jean Perrin donne le ton à l’assemblée générale

L’assemblée générale de l’UNPI 69 s’est tenue jeudi dernier, au Palais du Commerce de Lyon. L’occasion pour les propriétaires de se faire entendre en cette période préélectorale, en présence de Jean Perrin, le président national.

L’UNPI a tenu jeudi dernier son assemblée générale annuelle au Palais du commerce de Lyon. Après les formalités statutaires, qui ont vu la reconduction de Gérard Forcheron à la présidence de l’union rhodanienne, le président national de l’UNPI, Jean Perrin, présent pour l’occasion, a participé, avec le président local, à une table ronde sur le logement social, en compagnie de François-Noël Buffet, Sénateur-Maire d'Oullins, d’Olivier Brachet, Vice-Président du Grand Lyon, chargé de la politique de l'habitat et du logement social, de Louis Levêque, Adjoint au Maire de la Ville de Lyon délégué à l'habitat, et de Philippe de Mester, Président ABC-HLM, Directeur général OPAC du Rhône. Une table ronde qui a duré plus d’une heure, et qui a été l’occasion pour les participants d’exprimer des points de vue parfois divergents sur cette question très sensible.

Jean Perrin a par la suite clos cette assemblée générale, en prononçant un discours très offensif, dénonçant en outre la pression fiscale qui pèse sur les propriétaires. « On nous dit aujourd’hui : le capital est moins taxé que le travail, donc il faut taxer plus le capital ». «Les propriétaires paient suffisamment ! » a asséné Jean Perrin. Prenant l’exemple de différents revenus émanant d’une personne dont la tranche maximale d’imposition est de 30%, le président de l’UNPI a dénoncé le fait que sur 20.000 euros de loyers en plus de ses revenus, il ne restait au final que 5.000 euros au propriétaire après application des taxes et diagnostics légaux, là où
les revenus nets tirés de 20.000 euros de dividendes supplémentaires rapportaient 15.000 euros et où les revenus tirés en net sur 20.000 euros de salaires supplémentaires correspondaient à 11.000 euros. « Lorsque les candidats nous disent qu’on peut taxer plus les revenus du capital, ils nous parlent du capital financier, mais dedans introduisent le capital immobilier. Cela, nous ne pouvons pas l’accepter » a exhorté Jean Perrin.

Divergences

Le président de l’UNPI a en outre fait remarquer que les loyers commençaient à se tasser. « Oui les prix se sont envolés dans certains secteurs, mais se sont en revanche effondrés dans d’autres secteurs ». Jean Perrin a notamment cité le cas de Saint-Etienne, avec un loyer de 7.70 euros en moyenne, mais aussi celui de Bar le Duc, où il atteint 4.40 euros en moyenne. Un constat d’autant plus inquiétant selon lui que la vacance locative augmente en moyenne en France. « Cela veut dire que dans certains secteurs il manque de logements (…) et que dans certains secteurs, il y a trop de logements, et la vacance entre deux locataires peut atteindre 6 mois à un an» a expliqué Jean Perrin, qui cite le cas de Rodez, où il faut attendre un an avant de parvenir à louer après travaux. Le président a donc appelé à une politique du logement moins jacobine, qui prendrait en compte la réalité du logement au niveau local.

image

Jean Perrin a en outre rappelé que la politique du logement coûtait chaque année 40 milliards d’euro, soit un chiffre équivalent au montant perçu par l'État au titre de l’impôt sur le revenu ou encore au budget consacré à l’intérêt de la dette. Le président de l’UNPI s’est ensuite montré inquiet vis-à-vis de la crise morale que traverse le pays. « Je peux vous dire que quand je vois la Star Académie des candidats à la présidentielle, je me dis qu’il n’y a pas que dans nos écoles que le niveau baisse » s’exclame alors Jean Perrin. Applaudissements nourris dans la salle. Le président de l’UNPI enchaine alors sur un message plus positif « Vous les propriétaires, gardez espoir » lance-t-il. « Demain, après la crise, ça repartira ! Demain après la crise, l’Etat saura qu’il doit faire des économies, et il aura besoin des propriétaires privés pour loger tous les français, et on sera là ! » s’exclame-t-il. Nouveaux applaudissements, et fin du discours. Gérard Forcheron clôt l’assemblée générale 2012, en remerciant les participants.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les loyers sont désormais bloqués pour les passoires thermiques

Un an après la publication de la loi de lutte contre le dérèglement climatique, les propriétaires ne peuvent plus augmenter les loyers des logements aux DPE classés F ou G.


Vicat : chiffre d’affaires semestriel en hausse, mais résultats en baisse

nullLe chiffre d’affaires du cimentier a progressé de 12,5% au premier semestre. Toutefois, le bénéfice net du groupe recule de 16,8% du fait de la forte hausse des coûts de l’énergie.


Les cimentiers en nette hausse, dans le sillage d’Holcim

Les foncières ont évolué en ordre dispersé à la Bourse de Paris. Holcim et Vicat ont publié leurs résultats semestriels.


Le plafonnement de l’IRL à 3,5% adopté en 1ère lecture

L’Assemblée nationale a approuvé le plafonnement de la hausse des loyers à 3,5 % pendant un an ainsi qu’une revalorisation de 3,5 % des APL, dans le cadre de l’examen du projet de loi en faveur du pouvoir d’achat. En première lecture, le projet de loi en faveur du pouvoir d’achat était examiné ce jeudi […]


Des organisations opposées au plafonnement de l’ILC

nullL’UNPI, la FEI et le CNCC se disent, dans un communiqué commun, opposées à l’adoption d’une mesure de plafonnement de l’indexation des baux commerciaux.


Livret A : le taux de rémunération relevé à 2% début août

C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire.


La CNCEF Immobilier va faire des propositions au ministre du Logement

L’association avait récemment alerté la Première ministre sur l’importance du portefeuille du logement pour l’économie.


Un « bouclier loyers », fruit du lobbying des propriétaires ?

nullLa hausse des loyers sera limitée à 3,5% pour un an d’ici au 1er juillet. Selon la CLCV, le gouvernement serait davantage à l’écoute du lobby des propriétaires


Lyon 2 : Sofidy acquiert deux boutiques en Presqu’île

Ces actifs sont situés rue Victor Hugo. Ils ont été achetés pour le compte de la SCPI investie en murs de commerces Immorente 2 et d’un fonds dédié institutionnel.


Patrimonia 2022 aura lieu du 29 au 30 septembre

Cette édition permettra, comme chaque année de découvrir les grands enjeux des professionnels de la gestion de patrimoine.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


77 milliards d’euros de capitalisation pour les SCPI de rendement

Rock-n-Data a fait état de son étude trimestrielle sur les performances du marché des fonds immobiliers.


Capelli annonce un chiffre d’affaires 2021/2022 de 290 millions d’euros

Le groupe, qui a publié ce jour ses ventes annuelles, a annoncé viser pour l’exercice 2022/2023, un chiffre d’affaires de plus de 350 millions d’euros.


La proposition d’un gel des loyers fait débat

nullLa CLCV a plaidé pour un gel des loyers. Cette proposition a été fustigée par un certain nombre d’organisations, dont l’UNPI, la FNAIM, l’UNIS et Plurience.


La Métropole de Lyon instaure un « permis de louer »

Le dispositif a pour objectif de lutter contre l’habitat indigne.