Les prix de l’immobilier ont progressé de 8.5% à Lyon en 2011

La Chambre des notaires a présenté jeudi 31 mai son observatoire des prix sur l’ensemble du département du Rhône. Les prix des appartements anciens ont progressé de 6.9% dans le département en 2011.

L’année 2012 s’est traduite par une année record pour les transactions immobilières dans le Rhône. Avec 27.000 opérations enregistrées sur l’année sur l’ensemble du département l’an dernier, l’activité immobilière n’a en effet jamais été aussi forte dans les études, une tendance qui rejoint d’ailleurs celle enregistrée au niveau national par l’institut notarial de l’immobilier, qui avait récemment annoncé avoir enregistré 858200 mutations immobilières au niveau national en 2011.

« Cette augmentation des volumes, on peut penser qu’elle est largement due à la réforme des plus-values immobilières, laquelle a entrainé l’accélération des transactions en fin d’année 2011 et au début de l’année 2012 » a expliqué Maître Benard, qui présentait, avec Maître Lardet-Fleurier, l’observatoire des prix.

+6.7% dans le Rhône, et +10.8% à Lyon

Sur le front des prix, l’année 2011 s’est soldée par une hausse de 6.7% des prix des appartements anciens dans le Rhône, dont le prix moyen est désormais de 2727 euros le m2 . On notera également que, sur le département, il fallait débourser, en moyenne, 3733 euros pour un m² dans un appartement neuf l’an dernier et 301.600 euros pour l’achat d’une maison ancienne.

Sur Lyon, les prix sont également orientés à la hausse, avec une progression de 8.5% des prix pour un appartement ancien, à 3154 euros. Une moyenne générale qui masque bien sûr des tendances diverses suivant les quartiers, que l’on soit à la Duchère (1722 euros, -4.7% sur un an) ou dans le quartier Maréchal de Saxe / Tête d’or (3935 euros, +10.8%). Sur les appartements neufs, la moyenne des prix augmente moins vite (3.1% dans le Rhône), même si ces derniers restent supérieurs à ceux de l’ancien (3733 euros sur le Rhône, et 4438 euros sur Lyon). Côté maisons anciennes, les prix des maisons a pour sa part progressé de 4.7% à 301.600 euros.

Tendance incertaine pour les mois à venir

Quid des mois à venir ? Les notaires observent déjà des baisses de volumes conséquentes dans certains départements sur le premier trimestre, notamment à Paris. Celle-ci est, selon Maître Benard, « sans doute imputable à la période préélectorale, où l’attentisme prévaut ». Néanmoins, cette baisse des volumes ne s’est pas accompagnée par une baisse des prix. « Il y a toujours plus d’acquéreurs que de vendeurs » selon Maître Benard. « Le parcours de l’acquéreur d’un bien immobilier à Lyon est un véritable parcours du combattant » renchérit-il.

Pour le notaire, la tendance sera dictée par deux facteurs à savoir les taux d’intérêt et la politique du nouveau gouvernement. « Quand les taux d’intérêt augmentent, il y a une inquiétude des acquéreurs qui est importante » note Maître Lardet-Fleurier. Or pour l’heure, les taux restent à des plus bas. Sur la politique du logement, Maître Benard note que le nouvel exécutif sera attendu sur deux thématiques, à savoir la fiscalité des plus-values, et l’encadrement des loyers, « dont on imagine l’effet funeste sur les investisseurs » s’il était mis en place a indiqué le notaire.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les prix ont augmenté de 3,7% dans la Métropole de Lyon en 2017

null
La Chambre des notaires a fait part ce lundi de son traditionnel bilan annuel en matière d’immobilier dans le Rhône et la Métropole. Les prix ont fortement progressé dans certaines villes comme Lyon et Tassin.


Revivez la présentation de l’observatoire 2017 des notaires du Rhône

Les notaires du Rhône présentent ce matin leur bilan 2017 en matière d’immobilier.


Lyon: les prix dans l’immobilier existant flirtent avec les 4.000€ le m²

Le président de la Chambre des notaires a fait un point, à l’occasion de la conférence annuelle du CECIM, sur la situation du marché immobilier ancien en 2017.


Immobilier : dynamique plutôt positive dans les départements rhônalpins

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur note trimestrielle de conjoncture au niveau régional.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


« En trois ans, le volume de transactions a augmenté de 42% en France »

Jean-Marc Torrolion est le président de la FNAIM. Il évoque le bilan du marché 2017 et les perspectives 2018, ainsi que la contribution de la fédération réalisée à l’occasion de la conférence de consensus sur le logement.


Prix de l’immobilier en 2017: +4,2% en France et +5,3% à Lyon, selon la FNAIM

null
L’activité a été très forte en 2017, selon la fédération, qui fait état de 986.000 ventes au niveau national.
» Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon, selon LPI-Seloger


Rhône-Alpes : les prix globalement orientés à la hausse

Selon la Chambre régionale des notaires, qui a publié ses statistiques régionales il y a quelques jours, le marché est actif dans les départements de l’ancienne région, avec des prix orientés à la hausse.


Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon

Malgré une hausse de seulement 0.9% dans la circonscription départementale du Rhône, le prix médian du m² dans la capitale des Gaules a, lui, augmenté de 3.3% en 2016.


Immobilier : 2016, année exceptionnelle à Lyon et dans le Rhône

null
En termes de volumes, l’année écoulée aura été dopée par la baisse des taux d’intérêt et la volonté affichée par les ménages de ne plus reporter leurs achats.
» Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon


Immobilier : une hausse des prix de 2% à Lyon en 2016

Selon les chiffres des ventes enregistrées par les notaires, qui vont du 1er novembre 2015 au 31 octobre 2016, les prix ont assez nettement progressé à Lyon l’an dernier.


Une année 2016 dynamique pour l’immobilier à Lyon et dans le Rhône

La FNAIM présentait hier son bilan annuel sur le marché immobilier dans le Rhône et la Métropole de Lyon.


Immobilier à Lyon : prix et volumes en hausse en 2016

Les notaires de France ont fait état des chiffres sur les 9 premiers mois de l’année. Les chiffres font état d’une hausse des volumes de vente et des prix par rapport à l’an dernier, notamment à Lyon.


Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016

La chambre du Rhône de la FNAIM ne voit pas d’évolution marquée des prix de l’immobilier au sein de la Métropole et du département d’ici à la fin de l’année.


Lyon : un marché immobilier en bonne santé

Selon la FNAIM, les ventes ont nettement progressé à Lyon au premier semestre. Les prix sont, eux, en hausse modérée.
» Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016
» Les loyers en légère baisse, pouvoir d’achat immobilier en hausse