Logistique : le marché marque le pas en 2012

Selon la dernière étude de la division logistique d’Arthur Loyd Logistique, le marché est en recul de 20% par rapport au premier semestre 2012.

Net ralentissement sur le marché des entrepôts. La demande placée pour les entrepôts de plus de 10 000 m² a été en net recul, de 20%, à 860 000 m² par rapport au 1er semestre 2011, selon les derniers chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique. Pour Didier Terrier, Directeur Général d’Arthur Loyd Logistique, « si 2011 a été une année de reprise et de rattrapage salutaire pour l’immobilier logistique (2,2 millions de m² commercialisés), le marché marque le pas en 2012, en phase avec la dégradation du climat économique national et international ».

Le stock immédiatement disponible plonge de 10 % en moyenne sur 6 mois, poursuivant sa décrue amorcée en 2011. « L’absorption de l’offre de qualité, conjuguée à l’arrêt des constructions en blanc, restreint dorénavant les opportunités sur les immeubles de grands gabarits. Les nombreux projets de développement identifiés devraient permettre de répondre au marché de façon réactive dans la plupart des régions, sauf sur le secteur de Lyon » note Arthur Loyd.

Le marché lyonnais dynamique

Le marché lyonnais, lui, se tient, avec 210 000 m² placés. Le marché a été dopé par deux transactions majeures : 60 000 m² par Darty et 44 000 m² par Fiducial, sur le secteur Nord Isère. Toutefois, souligne Didier Terrier, « la pénurie de foncier sur ce marché lyonnais historique risque de dégrader sérieusement son équilibre sur les trois prochaines années».

Les marchés de la dorsale nord/ sud souffrent, et peu de régions échappent à ce repli. L’Ile-de-France a totalisé un volume total de 336 000 m² placés, conclus en majorité par les utilisateurs de la distribution, sur des bâtiments neufs. De la même façon, le volume d’opération a nettement diminué en région Nord-Pas-de-Calais et PACA, avec respectivement 74 000 m² et 41 000 m², les deux marchés enregistrant un trou d’air après leur performance 2011, dynamisée par les chargeurs de la distribution en quête de rationalisation.

Les valeurs locatives en hausse

Certains marchés secondaires comme l’Alsace-Lorraine ou la Bourgogne, avec l’arrivée du géant Amazon sur 40 000 m², ont été particulièrement dynamiques. Dans le même temps, le stock immédiatement disponible recule de 10 % en moyenne sur 6 mois, poursuivant sa décrue amorcée en 2011. L’absorption de l’offre de qualité, conjuguée à l’arrêt des constructions en blanc, restreint dorénavant les opportunités sur les immeubles de grands gabarits.

Au niveau des valeurs locatives, on assiste à une stabilisation avec un loyer prime de 51€/m²/an en Ile-de-France, et de 45 à 48€/m/an sur la dorsale (Lille/ Lyon /Marseille). Du fait de la pression sur l’offre dans le neuf, ceux-ci devraient continuer d’être orientés à la hausse.

Quant au marché de l’investissement, celui-ci est relativement calme, avec près de 200 millions d’euros engagés. « Le second semestre devrait voir la concrétisation de la vente des principaux portefeuilles en cours d’arbitrage cette année » note Arthur Loyd.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Cité Internationale : un nouvel espace logistique dans le parc LPA

LPA a lancé un nouvel espace de logistique urbaine au sein du parc Cité Internationale


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


«Il y a une demande qui reste non satisfaite»

nullCédric Serre est le responsable de la FNAIM Auvergne Entreprises. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, au travers du bilan annuel du marché dévoilé par l’organisation en début de mois.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.


Décret tertiaire : comment la start-up lyonnaise Lowit veut prendre la main

nullL’entrepreneur Thomas Lagier, qui avait déjà cofondé en 2014 la société de modélisation urbaine Forcity (disparue en 2019), a récemment saisi l’opportunité du décret tertiaire pour créer une nouvelle start-up à Lyon. Lowit propose un diagnostic automatique, des recommandations de travaux et un suivi des performances.


Label bas carbone pan-européen : Bureau Veritas rejoint l’initiative

Ce futur label bas carbone pan-européen annoncé à l’occasion du MIPIM vise à promouvoir la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie.


Immobilier logistique : Auvergne-Rhône-Alpes, 1er marché de France au T1

C’est ce qu’a récemment souligné JLL dans une note qui portait sur le marché français de l’immobilier logistique au premier trimestre.


2L Logistics choisit Quincieux

La filiale Lyonnaise Livet du Groupe 2L Logistics, aujourd’hui nommée 2L Rhône-Alpes, est désormais implantée à Quincieux.


1ère pierre de l’extension d’un site de Kuehne + Nagel à Beaune

null6e Sens Immobilier et Kuehne + Nagel ont posé une 1ère pierre à Vignoles.