« On ne peut pas continuer à laisser se développer l’étalement urbain »

Christophe Geourjon est président du Groupe Centriste et Démocrates UDI au Conseil municipal de Lyon et Conseiller du Grand Lyon.

Comment aborder la question de l’étalement urbain ?

On ne peut pas continuer à laisser se développer l’étalement urbain, et on doit préserver des milieux naturels. Ce qui est agréable à Lyon, c’est que l’on peut se retrouver assez rapidement dans la nature. Le développement urbain doit être maitrisé autour des axes structurants.

Comment financer les moyens de transport en commun ?

Pour développer de nouveaux axes de transports, tramway et métro, il faut aussi de nouvelles recettes. On peut imaginer qu'une partie de ces recettes vienne des plus values réalisées par les propriétaires de foncier dont les terrains prennent de la valeur du fait même du changement de position. La proximité des transports en commun, d'une gare est un argument commercial. La possibilité d'imposer une partie de la plus value à ce titre, qui était réservée à Paris et à la région parisienne est étendue depuis 2010 à d'autres agglomérations. J’avais interrogé Bernard Rivalta, Président du SYTRAL sur la possibilité de taxer les plus-values immobilières autour de transports en commun, puis Gérard Collomb m’avait répondu que ceci ferait encore augmenter le prix du foncier. Or si nous réalisons un métro demain jusqu’à Saint-Exupéry, les plus-values autour de ce axe peuvent être taxés.

Comment remédier à la pénurie de foncier?

Il faut maitriser le prix au mètre carré, On ne transformera pas Lyon en une ville uniquement composée de CSP plus.  Une ville ne doit pas être un ghetto de riches ou de pauvres. Or, il est devenu impossible pour les primo accédants d’acheter un appartement sur Lyon.

Pour abaisser les prix au mètre carré, il faut accroitre la surface hors œuvre nette, la SHON, des constructions. . Il faut imaginer, en fonction des quartiers, mais aussi pour rompre la monotonie, des immeubles d'habitation de plus grande hauteur. Cela permet aussi de conserver des espaces verts. Mixer les hauteurs dans un quartier est une bonne chose. Il faut jouer sur les hauteurs, l’architecture, mais aussi les infrastructures, les équipements, les espaces verts.

Comment les quartiers doivent-ils être équilibrés ?

Les quartiers eux-mêmes doivent être équilibrés et conserver des fonctions diverses. Confluence est un quartier d’hypercentre pour lequel plusieurs erreurs ont été commises. Cela a été une erreur de ne pas poursuivre la ligne A de métro jusqu'à Confluence depuis Perrache. Aujourd'hui une telle perspective est condamnée alors qu'il aurait été possible de réalise un métro en tranchée. Depuis des mois je propose que le quartier de Confluence soit desservi par les 2 lignes de tram : T1 et T2. Ceci permettrait de doubler la fréquence des tram, doubler la capacité sans investissements lourds et sans chantier dans le quartier.. Il faut aussi noter que pour  habiller Confluence, on a par exemple déshabillé le huitième arrondissement. La Maison de la Danse, qui est le cœur du huitième, va quitter le quartier pour Confluence. La deuxième erreur est d’avoir réalisé un quartier avec trop peu de logement, un tiers de logements sur cette zone c’est assurément trop faible. On a trop misé sur le tertiaire alors que le potentiel en logement était important. C’est la même chose sur Part Dieu. On y renforce encore le tertiaire, alors même qu’il manque de logements.

Propos recueillis par Michel Deprost (Enviscope.com) et Sylvain D'Huissel

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Grand Saint-Jean » : le projet urbain entre dans sa première phase

Des financements ont été accordés ce 21 juin par l’ANRU au projet de Villeurbanne Saint-Jean. La première étape se déploiera sur une période de 15 ans, pour la partie sud.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Rue Garibaldi : vers l’ouverture d’une concertation sur l’aménagement du 3e tronçon

Une délibération a été votée en commission permanente pour lancer la concertation sur l’aménagement de ce tronçon entre les rues Arménie-Pensionnat et la Grande rue de la Guillotière.


MLyon : la Métropole de Lyon cède les lots M+M à DCB

Cette signature a été réalisée il y a une semaine, le 2 mai.