« On ne peut pas continuer à laisser se développer l’étalement urbain »

Christophe Geourjon est président du Groupe Centriste et Démocrates UDI au Conseil municipal de Lyon et Conseiller du Grand Lyon.

Comment aborder la question de l’étalement urbain ?

On ne peut pas continuer à laisser se développer l’étalement urbain, et on doit préserver des milieux naturels. Ce qui est agréable à Lyon, c’est que l’on peut se retrouver assez rapidement dans la nature. Le développement urbain doit être maitrisé autour des axes structurants.

Comment financer les moyens de transport en commun ?

Pour développer de nouveaux axes de transports, tramway et métro, il faut aussi de nouvelles recettes. On peut imaginer qu'une partie de ces recettes vienne des plus values réalisées par les propriétaires de foncier dont les terrains prennent de la valeur du fait même du changement de position. La proximité des transports en commun, d'une gare est un argument commercial. La possibilité d'imposer une partie de la plus value à ce titre, qui était réservée à Paris et à la région parisienne est étendue depuis 2010 à d'autres agglomérations. J’avais interrogé Bernard Rivalta, Président du SYTRAL sur la possibilité de taxer les plus-values immobilières autour de transports en commun, puis Gérard Collomb m’avait répondu que ceci ferait encore augmenter le prix du foncier. Or si nous réalisons un métro demain jusqu’à Saint-Exupéry, les plus-values autour de ce axe peuvent être taxés.

Comment remédier à la pénurie de foncier?

Il faut maitriser le prix au mètre carré, On ne transformera pas Lyon en une ville uniquement composée de CSP plus.  Une ville ne doit pas être un ghetto de riches ou de pauvres. Or, il est devenu impossible pour les primo accédants d’acheter un appartement sur Lyon.

Pour abaisser les prix au mètre carré, il faut accroitre la surface hors œuvre nette, la SHON, des constructions. . Il faut imaginer, en fonction des quartiers, mais aussi pour rompre la monotonie, des immeubles d'habitation de plus grande hauteur. Cela permet aussi de conserver des espaces verts. Mixer les hauteurs dans un quartier est une bonne chose. Il faut jouer sur les hauteurs, l’architecture, mais aussi les infrastructures, les équipements, les espaces verts.

Comment les quartiers doivent-ils être équilibrés ?

Les quartiers eux-mêmes doivent être équilibrés et conserver des fonctions diverses. Confluence est un quartier d’hypercentre pour lequel plusieurs erreurs ont été commises. Cela a été une erreur de ne pas poursuivre la ligne A de métro jusqu'à Confluence depuis Perrache. Aujourd'hui une telle perspective est condamnée alors qu'il aurait été possible de réalise un métro en tranchée. Depuis des mois je propose que le quartier de Confluence soit desservi par les 2 lignes de tram : T1 et T2. Ceci permettrait de doubler la fréquence des tram, doubler la capacité sans investissements lourds et sans chantier dans le quartier.. Il faut aussi noter que pour  habiller Confluence, on a par exemple déshabillé le huitième arrondissement. La Maison de la Danse, qui est le cœur du huitième, va quitter le quartier pour Confluence. La deuxième erreur est d’avoir réalisé un quartier avec trop peu de logement, un tiers de logements sur cette zone c’est assurément trop faible. On a trop misé sur le tertiaire alors que le potentiel en logement était important. C’est la même chose sur Part Dieu. On y renforce encore le tertiaire, alors même qu’il manque de logements.

Propos recueillis par Michel Deprost (Enviscope.com) et Sylvain D'Huissel

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.


Les EPF formulent 12 propositions pour la relance

Les établissements publics fonciers ont fait part en fin de semaine dernière de leurs propositions pour accélérer la sortie de crise et construire les modèles d’aménagement de demain.


Jacqueline Osty, Grand Prix de l’urbanisme 2020

La paysagiste avait à deux reprises été lauréate du Grand prix national du paysage. Elle est l’auteur de nombreux parcs qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire.