De fortes inégalités entre les territoires de Rhône-Alpes

La région Rhône Alpes n’est pas une région homogène en termes de revenus loin de là. Selon l’INSEE, qui vient de publier une étude sur la question, la précarité est plus située à l’ouest et au sud de la Région.

Si le revenu médian des ménages de Rhône-Alpes est plutôt élevé au regard des autres régions, celui-ci demeure très inégalement réparti sur le territoire. C’est le sens d’une étude publiée récemment par l’INSEE, qui faisait état d’un découpage en deux de la région en termes de revenus : le nord et l’est, et le sud et l’ouest de la Région.

Le revenu médian par unité de consommation (UC) est en effet de 19 000 euros, au troisième rang derrière l'Île-de-France et l'Alsace, et supérieure à la moyenne nationale, qui est de 18 300 euros. De la même façon, le taux de bénéficiaires du RSA reste peu élevé au regard de la moyenne nationale, à 4.2% en Rhône-Alpes, contre 5.5%.

Fortes disparités départementales

Mais au sein de la région, les départements ne sont pas tous égaux : de fortes disparités se font jour entre territoires. La Loire, la Drôme et l’Ardèche sont ainsi les territoires qui cumulent le plus de difficultés. Le Grand Roanne, Villefranche sur Saône, Saint-Etienne Métropole, Montélimar, ou Valence cumulent ainsi les difficultés de revenus, d’emploi et d’éducation. Dans les grandes communes, Vaulx-en-Velin, avec un revenu médian de 11 600 euros, est ainsi la quatorzième commune aux ressources les plus faibles de France métropolitaine. Inversement, Meylan (27 700 euros) se classe dans les 40 premières communes et deuxième communes de province, note l’INSEE.

Un certain nombre de communes moyennes sont également en déficit démographique et d’emplois. « Elles concentrent à la fois des problèmes de chômage, de vieillissement de la population, de santé et parfois de niveau scolaire » note l’INSEE. Elles sont ainsi situées dans la Drôme (Nyons, Romans-sur-Isère), l'Ardèche (Bourg-Saint-Andéol, Le Teil), la Loire (Boën et même Roanne, dans une certaine mesure) mais aussi dans l'Ain (autour d'Oyonnax et dans le Bugey), le Nord-Isère (Beaurepaire, La Tour-du-Pin) et le Rhône (entre Tarare et Amplepuis).

La proximité avec les agglomérations joue

Plus généralement, la proximité avec une grande agglomération, comme Lyon ou Genève, est un facteur plutôt positif pour les revenus des ménages. L’INSEE note que ce sont également dans les communes à forte densité de logements HLM que se retrouvent aussi, naturellement, les plus fortes proportions de bas revenus.

Aussi, dans les villes centre d'agglomération, des écarts de revenus considérables sont observables entre ménages. Des ménages à forts revenus font face, au sein de celles-ci, à des personnes en grande difficulté sociale, comme des jeunes, ou encore des familles monoparentales. « L'accessibilité du vivier d'emplois y est un atout mais les prix de l'immobilier rendent le logement difficile d'accès pour les familles modestes ou même pour les classes moyennes : c'est dans les centres urbains que l'on trouve les logements suroccupés ou des "poches" d'habitat très précaire » note ainsi l’INSEE.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Tassin-la-Demi-Lune : une consultation prône une voie unique vélos

La mairie de la ville avait proposé un aménagement alternatif à la suppression de deux voies de circulation automobile au bénéfice des vélos et des bus, imposée par la Métropole.


Loi SRU : le ministère communique le bilan triennal 2017-2019

Le ministère chargé du logement a fait part de son bilan triennal 2017-2019 sur les objectifs en matière de production de logements sociaux.


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.