Comment les lyonnais font évoluer leur consommation | Lyon Pôle Immo

Comment les lyonnais font évoluer leur consommation

La CCI présentait aujourd’hui les résultats de la neuvième enquête sur les habitudes de consommation sur la région lyonnaise et le Beaujolais.

La CCI présentait aujourd’hui les résultats de la neuvième enquête sur les habitudes de consommation sur la région lyonnaise et le Beaujolais, une étude menée tous les cinq ans sur 6200 consommateurs de la zone allant du centre de l’agglomération à la deuxième couronne (Monsols Tarare, Cremieu, Bourgoin, Vienne, Saint Chamond). Celle-ci vise à comprendre les évolutions de consommations des grand-lyonnais, et permet de servir de base aux politiques et aux commerçants pour établir leurs stratégies de moyen terme.

Premier enseignement de cette étude, la consommation moyenne par ménage et par an tend à stagner et se monte à 12 350 € pour les produits alimentaires et non alimentaires. Elle augmente de 4% entre 2006 et 2011 alors que la hausse était de 9% sur la période 2001-2006. Une baisse est même observée pour l’équipement de la personne.

Les circuits courts plébiscités

Dans le détail, l'étude montre que la proximité a le vent en poupe. Les lyonnais prennent ainsi moins leur voiture et consomment plus près de chez eux ou par internet. Ainsi, 78% des consommateurs déclarent fréquenter les marchés contre 73% en 2006 soit une hausse de 5 points. Ils sont même 47% à faire des achats alimentaires directement auprès du producteur, une tendance qui tend à s’accroitre depuis la dernière étude. Le périurbain tend à perdre de l'emprise (-1 point d’emprise par rapport à 2006) alors que les centre-villes résistent. "Malgré la nouvelle offre constituée autour du pôle Carré de Soie, la tendance à la baisse de leur emprise se confirme" note l'étude.

Paradoxalement, les consommateurs préfèrent également des pôles commerciaux de masse comme Presqu’île/Part-Dieu, Rive Gauche et Porte des Alpes comme premières destinations pour faire leurs courses. Internet est également entré dans les habitudes de consommation en 5 ans, avec une forte croissance des usages et 73% des personnes interrogées utilisent internet dans la recherche d’un bien de consommation ou d’un service.

La voiture moins utilisée pour les courses

Autre enseignement : la voiture continue de perdre du terrain dans les usages, au profit des transports en commun, sans que l'auto ne perde pour autant sa suprématie. 68.2% l’empruntent pour faire leurs courses, la progression des transports en commun atteignant tout de même 1.4% sur la période. Sur Lyon et Villeurbanne, elle s’établit à 14% et connait une hausse plus importante : + 1,4 point.

Les tendances structurelles observées par les différentes études du CREDOC et de l’INSEE se vérifient dans cette étude, avec une part des dépenses consacrées à l’alimentaire en baisse et une part des loisirs en forte hausse. Parmi ceux pratiqués par 51% des lyonnais qui déclarent pratiquer une activité ludique ou sportive payante, le bowling, les activités nautiques, le fitness, le squash, le tennis, le badminton et le kart arrivent en tête du palmarès.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oullins-Pierre-Bénite : l’expérimentation sur les mobilités passe en phase 2

L’étape 2 de l’expérimentation des nouvelles mobilités à Oullins-Pierre-Bénite débutera à la fin du mois de juillet, a indiqué la Métropole.


Nouveau Vélo’v électrique : hausse de la puissance

Cette augmentation de la puissance est réalisée sur les 428 stations de la métropole.


Futures lignes T9 et T10 : accélération des chantiers des ouvrages d’art

Les travaux s’accélèrent pour les projets des trois futures lignes de tramway.


Une réunion publique mercredi sur le projet « Rive Droite »

nullCette réunion publique, précédée d’un forum citoyen, se tiendra dans les salons de l’Hôtel de Ville.


Recul de la demande placée de bureaux au 1er semestre en Ile-de-France

C’est le constat dressé par Immostat, qui a publié ce vendredi ses chiffres du deuxième trimestre. Sur les six premiers mois de l’année, les investissements en immobilier d’entreprise chutent de 39% en France, à 4,1 milliards d’euros.


Changement de gouvernance chez Ogic

Virginia Bernoux, qui était jusqu’ici présidente du directoire, laisse sa place à un duo de directeurs généraux, constitué de Jérôme Roussel et Caroline Delgado-Rodoz.


L’urbanisme transitoire s’affiche sur la rive droite du Rhône

nullUne première étape se déploie depuis quelques jours sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et une ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet.


Des sanctions durcies sur les dépôts sauvages à Villeurbanne

La Ville a annoncé mettre en place à partir de septembre une surveillance et des sanctions plus sévères pour dissuader les contrevenants.


La Saulaie : le groupement lauréat de l’îlot 4 connu à l’automne

Une réunion publique a eu lieu ce mercredi à Oullins-Pierre-Bénite.


Un plan pour donner plus de place aux piétons

nullAvec son « Plan piéton », la Métropole de Lyon entend poursuivre sa dynamique d’aménagement en faveur des piétons.


De nouvelles mesures contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées

La Métropole de Lyon a voté un certain nombre de mesures renforçant l’action en faveur de la lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées.


Clermont Auvergne Métropole : plus de caméras dans les zones d’activités

251 caméras protégeront à la fin de l’année les zones d’activités économiques de la métropole auvergnate.


PFAS : mise en œuvre de la première phase du plan d’actions

Celui-ci vise à lutter contre les «polluants éternels».


Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.


La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».