Site de la Région à Charbonnières : les 5 projets en détail

Les cinq projets de la région ont été présentés hier lors d’une conférence de presse. Voici les 5 projets présentés en détail.

Cinq candidats sont en lice pour la reconversion du site de l’Hôtel de Région, à Charbonnières : Bouwfonds Marignan, Nexity, mais aussi Bouygues Immobilier, Financière Rive Gauche / Brémond, ainsi qu’Icade, allié à Altarea Cogedim. Voici les 5 projets présentés le 13 septembre dernier par les candidats.

Bouwfonds Marignan

Le projet de Bouwfonds Marignan se développe sur 47430 m², dont 30.000 m2 de logements. Il ouvre le site sur la route de Paris, via une grande prairie publique reliant le vallon au plateau. Le site scinde le projet en deux quartiers : un quartier d’activités au nord et un quartier d’habitat et de commerces au sud.

Le projet s’emploie à réutiliser les bâtiments existants, sauf le bâtiment administratif et le bâtiment nord. Le quartier dense est desservi par une seule voirie débouchant sur le chemin Beckensteiner, et des voiries en impasse. Le chemin de Saint-Roch, lui, devient piéton. Les constructions sont placées en recul de la route de Paris, séparées par une « bande active ». Le projet prévoit la création, sur la partie basse du site, d’une école nouvelle le long du chemin Beckensteiner.

Bouygues Immobilier

Le projet de Bouygues prévoit de réutiliser au maximum le site de l’Hôtel de Région, et notamment les bâtiments, les voiries et la structure végétale. L’accroche sur la route de Paris se fait par un parvis situé à l’emplacement de l’actuelle entrée principale du site, et d’une voirie au nord qui réutilise la seconde entrée existante.

L’allée cavalière assure la continuité avec le centre du bourg. Les programmes tertiaires sont implantés le long de la route de Paris. La partie nord du site est destinée à la résidence seniors et au centre de santé.

Le parvis permet l’accès à la polarité commerciale du site. Un maillage de voiries intérieures dessert les îlots. La hauteur des immeubles se calque sur l’existant. Seul le bâtiment des archives reconverti offre un point haut destiné à un restaurant panoramique.

Brémond Financière Rive gauche

Ludovic Boesflug, directeur régional de Brémond, avait évoqué avant l’été lors d’une conférence de presse le site de Charbonnières, en indiquant qu’il mettrait l’accent sur la réutilisation des bâtiments. Aussi, la réutilisation d’une grande partie des bâtiments (dont les immeubles de la partie nord), des voiries et structure végétale a sembler constituer une priorité pour le groupe.

Seul le bâtiment administratif va être détruit pour laisser place à une vaste prairie centrale au projet, ouverte sur la route de Paris, dégageant des vues vers l’ouest. Le site s’ouvre ainsi sur la route de Paris via deux entrées qui s’appuient sur les entrées actuelles. Une allée assure la liaison avec le centre de Charbonnières. Les immeubles d’habitation sont répartis dans un esprit de résidence dans un parc.

Le groupe propose également un transfert de l’hôtel dans le bâtiment présidence, dont la salle d’assemblée sera transformée en centre de congrès. Laissé libre, l’hôtel laissera place à une résidence pour seniors.

Icade / Altarea Cogedim

Le projet porté par Icade / Altarea Cogedim, met moins l’accent sur la réutilisation des bâtiments - seuls sont conservés uniquement le bâtiment nord, la villa et l’hôtel - et s’approche plus de l’esprit d’une grande propriété dans un parc.

A la place de l’entrée nord du site sur la route de Paris, prend place un parvis. Une voirie réutilise en outre l’entrée principale existante. Une allée permet également dans ce projet la liaison avec le centre du bourg.

Les programmes de bureaux et de commerce sont implantés dans le nord du site, autour d’un parvis. Des maisons jumelées sont implantées le long du chemin Beckensteiner. Un maillage de voiries intérieur très orthogonal dessert les îlots. Les programmes sont en recul de la route de Paris, isolés par une bande plantée.

Nexity Sier

Tout comme certains autres projets, le projet de Nexity Sier accorde une large place à la conservation des bâtiments. Seuls l’amphitryon et la villa ne sont pas conservés.

Particularité de ce projet : le bâti tourne le dos à la route de Paris. Le projet veut en effet créer une centralité intérieure reposant sur le Centre de bien-être et un restaurant. Les logements sont répartis sur l’ensemble du site, y compris le vallon et la combe.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

En lisant votre article, une certitude s’impose: tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes!!

sauf que

aucune concertation n’a été menée avec les Charbenois(+1.500 habitants supplémentaires dans une commune de 4.675 personnes en 2009!!)

aucune etude digne de ce nom n’a été menée quant aux incidences sur les réseaux d’eau pluviales et usées, la capacité d’absortion des réseaux routiers, de la capacité de l’école face aux nouveau venus….

Création d’emplois: de quoi se plaint on? ce ne sont que des projets avec des dates de réalisation trés lointaines

Compte tenu de la volonté de la Région de vendre ses terrains afin de payer son couteux nouveau siège, il est évident que les résidences-pardon 400 logements, se feront; pour le reste rien n’est moins sûr

En plus, il faudra modifier la législation d’urbanisme pour autoriser le projet retenu. Je croyais-stupidement, qu’il fallait respecter les règlements en cours pour prétendre obtenir les autorisations nécessaires aux constructions envisagées

Bref tout baigne

J’espère au moins qu’à la région les décideurs sont satisfaits parce qu’a Charbonnières nous ne sommes pas convaincus-loin s’en faut

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Plattard et SAMSE acquièrent Provvedi

Cet acteur de l’industrie du béton et le distributeur de matériaux ont annoncé avoir acquis cette société spécialisée dans l’exploitation forestière, la scierie et la deuxième transformation du bois.


Grenoble : Premier bois pour Xylo

nullLe premier bois de ce programme immobilier de 2.700 m², dont la structure est essentiellement conçue en cette matière, a été posé.


Les réservations de logements ont chuté dans le Grand Annecy

Le marché annécien a connu une baisse de 35% des réservations à l’unité en 2022.


2.551 ventes de logements neufs dans la Métropole en 2022, pire année de la décennie

Le CECIM, la FPI région lyonnaise et la pôle habitat de la FFB ont présenté mercredi des chiffres alarmants en termes de ventes de logements neufs dans la Métropole de Lyon en 2022.


Legendre Immobilier lauréat de l’îlot D3 à la Confluence

nullUne consultation avait été lancée en mars 2022 pour cet ilot situé au carrefour du cours Charlemagne et de la rue Paul Montrochet.


Baisse sensible des réservations de logements neufs sur Chambéry

Les réservations de logements à destination des particuliers ont reculé de 23% au cours de l’année 2022 sur le Grand Chambéry. Les prix, eux, flambent.


Une baisse des ventes de logements neufs limitée sur Grenoble Alpes Métropole en 2022

1.070 ventes de logements neufs ont été enregistrées en 2022 selon la FPI, soit un repli de 11% par rapport à 2021. Les chiffres restent toutefois supérieurs aux niveaux de 2019, ce qui n’est pas le cas dans la Métropole de Lyon, où les ventes demeuraient, en 2022, inférieures de 43% par rapport à cette année pré-Covid.


BTP Rhône et Métropole : Norbert Fontanel succède à Samuel Minot

nullLe dirigeant a été élu le 31 janvier 2023 pour un mandat de trois ans, président de la fédération BTP Rhône et Métropole. Il succède à Samuel Minot.


Lyon 8 : la résidence « Les jardins d’Hortense » a ouvert ses portes fin 2022

Cette résidence Ovelia a ouvert ses portes fin décembre.


482.200 permis de construire délivrés en 2022, 376.200 logements mis en chantier

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a fait part vendredi des chiffres globaux en matière de construction de logements sur l’année écoulée. Les mises en chantier ont reculé en Auvergne-Rhône-Alpes.


Axel Giusta a reçu le « Prix du Mérite »

Ce jeune professionnel de 21 ans est solier au sein de l’entreprise SAS Rigoudy à Saulce-sur-Rhône.


Matériaux de construction : le dispositif d’analyse des coûts de production est lancé

C’est ce qu’a annoncé ce jeudi Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.


Saint-Étienne : un rythme annuel de 320 réservations, et des prix en hausse

C’est ce qui ressort du dernier tableau de bord trimestriel de la promotion immobilière publié par l’agence d’urbanisme Epures.


Villefranche-sur-Saône : la 1e pierre de la maison de santé de Belleroche a été posée en décembre

Celle-ci a été posée vendredi 9 décembre au sein de la zone d’aménagement concerté de 37 hectares.


La Poste Immobilier investit en Auvergne Rhône-Alpes/Bourgogne

Sur le territoire, 8 millions d’euros vont être investis par la foncière pour la rénovation de bureaux de poste en 2023. Plus globalement, la foncière du groupe La Poste a investi 38 millions en 2022.
»
Hôtel des Postes de Lyon : la rénovation a pris fin en 2022
» Corbas : La Poste a inauguré sa plateforme multi-activités