Pour Orpi, les prix de l’immobilier doivent baisser de 5% à 15%

Le président du réseau immobilier Orpi a indiqué ce matin lors d’une conférence de presse que le marché immobilier restait bloqué.

Après Century 21 et la FNAIM, c’était au tour d’Orpi d’organiser ce matin sa conférence de presse sur le marché immobilier en 2012 et les perspectives du réseau en 2013. Pour Bernard Cadeau, le président du réseau, 2012 confirme ainsi l’aggravation du phénomène observé en septembre sur le blocage du marché.

Les tensions restent fortes entre acheteurs et vendeurs. Les délais de vente sont rallongés, et les prix font l’objet d’âpres négociations. Bernard Cadeau précise ainsi que l’écart entre le prix rêvé et le prix vendu est de -15% pour les appartements et de -17% pour les maisons.

Acheteurs attentistes

En ce qui concerne, les délais de vente sur le marché, ceux-ci s’accentuent également pour atteindre 103 jours en moyenne sur 2012. Or, un délai de vente en augmentation est souvent synonyme de concessions de la part des vendeurs.

Les acheteurs restent attentistes, baisse de leur solvabilité malgré des taux d’intérêt historiquement bas. Or rappelle Bernard Cadeau, 1% d’augmentation de taux signifie 7% de baisse du pouvoir d’achat immobilier des clients.

Vers une révision des prix

Cet attentisme tend ainsi à expliquer la chute de plus de 20 % du volume des transactions dans l’ancien constaté au niveau national, qui s’est limitée à 16 % pour le réseau Orpi. Les conditions en termes de pouvoir d’achat pèse sur les ménages : le prix moyen des logements a ainsi augmenté 3 fois plus vite que le revenu brut des ménages.

Pour Bernard Cadeau, seul un retour au juste prix de marché de la part des vendeurs permettra de débloquer le marché immobilier. Selon lui, c’est la raison pour laquelle les prix doivent baisser de 5% à 15% en France.

Le réseau s’est donc engagé dans une démarche volontaire et responsable pour créer les conditions de déblocage du marché pour plus de fluidité, appelée « Revisitons les prix ». Le réseau recevra ainsi chaque vendeur dont le prix du bien en vente semble inadapté. Fondé sur l’exploitation de l’étude Comparative de Marché (ECM) suite à la mise à jour des nouveaux indices du marché immobilier, le réseau s’engage à donner à chacun des biens une nouvelle vie de promotion et de valorisation auprès des acquéreurs.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Des signaux positifs en matière de projets immobiliers

Le groupe Seloger a fait part d’une étude réalisée sur plus de 2.500 futurs acquéreurs début avril. 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai.


Vers une réouverture des agences immobilières à partir du 11 mai

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que de nombreux commerces pourraient rouvrir, s’il est possible de respecter en leur sein les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale.


Une reprise sous conditions pour les diagnostiqueurs

Les diagnostiqueurs immobiliers, regroupés au sein de la CDI-FNAIM, ont décidé de reprendre « sous protocole et sous conditions » leur activité.


Plan de soutien de plus de 10 millions d’euros chez Orpi

La présidente du réseau coopératif a annoncé ce jour une enveloppe de 10 millions d’euros correspondant à un plan d’économie et de soutien destiné aux agences.


Orpi lance un nouveau service d’estimation en vidéo conférence

Ceci vise à permettre aux vendeurs d’avancer sur leur projet immobilier pendant la periode de confinement liée à l’épidémie de Covid-19.