Equinox : lever de rideau sur la façade

Le groupe Eiffage a levé le rideau sur une partie de la façade de l’immeuble Equinox, situé Avenue Felix Faure. Celui-ci offrira à terme 10.000 m2 de bureaux en non IGH.

Il s’agit d’un des derniers immeubles non IGH du quartier de la Part-Dieu. L’immeuble Equinox, en cours de construction, a fait l’objet lundi d’un lever de rideau sur sa façade, laquelle est associée à la statue « Vision du Monde » d’Ottmar Hörl.

Michel Chenevat, d’Eiffage Construction Centre-Est accueillait donc Gérard Collomb pour cet évènement. Après le lever de rideau réalisé au pied de l'immeuble, les dirigeants et invités se pressaient à l'intérieur d'un chapiteau pour les discours.

« Equinox participe au renouvellement du quartier sud de la Part-Dieu. Cet immeuble de 10400 m2 à la jonction de l’avenue Felix Faure et de la Rue Mouton Duvernet en est une figure de proue» a indiqué le directeur régional. « Nous avons souhaité apporter un soin particulier à sa façade pour être justement le reflet du dynamisme de ce quartier d’affaires » a expliqué Michel Chenevat.

equinox_facade

Baies vitrées

De nombreuses baies vitrées devraient permettre d’offrir de la lumière naturelle à tous les postes de travail. Equinox offrira également une rue intérieure sous forme de jardin zen, et, sur le plan de l’efficacité énergétique, sera doté de systèmes innovants pour économiser l’énergie.

Equinox, œuvre des architectes Iwan Pansonnet et de David Sumner, est le premier immeuble de la Part Dieu répondant à la norme NF HQE. Ayant été lauréat en 2009 du concours du Conseil Général, le permis de construire est obtenu en juillet 2011. Les travaux débutent en mars 2012 pour une livraison prévue au deuxième semestre 2012.

L'immeuble Equinox a fait l'objet de la transaction la plus importante du premier semestre (DR)

L'immeuble Equinox a fait l'objet de la transaction la plus importante du premier semestre 2012 (DR)

L’investisseur, la Française REM, a également constaté que l’immobilier, loin de s’effondrer constituait, pour les épargnants un secteur refuge. Après la crise financière de 2008, « nous avons dû requalifier nos règles d’investissement » précise ainsi Marc Bertrand, directeur général de la Française REM. Il fallait donc, pour la société, investir dans des métropoles importantes susceptibles d’accueillir des entreprises nationales et internationales. Deuxièmement, ces agglomérations devaient être dynamiques tant du point de vue économique que démographique. « Des agglomérations où le secteur public accompagne sans étouffer ni supplanter le secteur privé » précise le dirigeant, qui s’est donc tout naturellement dirigé vers Lyon.

"Il nous fallait pousser de nouveaux projets"

« Ce quartier de la Part Dieu a eu son heure de gloire. Mais c’est un quartier dont les tours de première génération étaient en train de devenir obsolètes. Il nous fallait donc pousser de nouveaux projets avec la mission Part Dieu » a pour sa part rappelé Gérard Collomb. « Avec Bernard Badon, avec celles et ceux qui, demain, travailleront autour de ce projet, nous avons pensé qu’il fallait développer un grand projet : sur l’ensemble de ce site, c’est à peu près un million de mètres carrés qui se redévelopperont, à la fois dans des lieux nouveaux – c’est le cas dans l’est et le sud de la Part-Dieu – mais également dans des immeubles anciens que nous allons rénover, de manière à faire en sorte qu’il y ait une viabilité » a expliqué le sénateur-maire de Lyon.

chenevat_collomb2

Ce dernier a également félicité l’architecte Iwan Ponsonnet, saluant une « très belle réalisation », tout en maniant l’humour sur le coloris de la façade : « Bravo Monsieur Ponsonnet ! Nous avions eu au cours d’un MIPIM une petite discussion… Au début, il voulait le faire encore plus… fort. Il voulait le mettre en or ! Comme il y avait déjà l’immeuble des archives qui était doré, je lui ai dit qu’il ne fallait pas faire trop "clinquant" dans ce quartier, parce qu’on finirait par s’attirer des reproches. Vous savez des fois… ». Après les discours, ce dernier, accompagné de Michel Chenevat, d’Eiffage, et de Marc Bertrand, de la Française, ont quitté le buffet consécutif à l’évènement, pour profiter quelques minutes de la Montgolfière aux couleurs d’Eiffage, amarrée à quelques mètres de l’immeuble.

Gérard Collomb, Michel Chenevat, et Marc Bertrand (SDH/LPI)

Gérard Collomb, Michel Chenevat, et Marc Bertrand (SDH/LPI)

» Deux commercialisateurs désignés pour Equinox
» Marc Bertrand, la Française REM: "une confiance indéfectible dans le développement de Lyon"
» Part Dieu Sud, seule voie d'extension du quartier d'affaires






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


Lyon 3 : transaction dans le Millenium

NAI Kyrios était conseil dans cette transaction.


Villeurbanne : cession de bureaux place Grandclément

nullRudigoz & Associés accompagnait Lyon Immeubles Vendôme dans cette transaction.


Saint-Martin-d’Hères : Lyon Immeubles Vendôme cède des bureaux

Rudigoz & Associés a accompagné la structure dans le cadre de la cession d’un actif.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


6e Sens Immobilier va éco-rénover la «Halle Caoutchouc»

Le groupe immobilier et Lyon Confluence ont signé l’acte de vente relatif à cette halle de 4.100 m² situé au sud de l’ancien marché-gare de Lyon.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Part-Dieu : vente à investisseur de 326 m² de locaux commerciaux

null
Valoris Real Estate a fait part d’une récente vente à investisseur dans ce secteur du troisième arrondissement de Lyon.


Lyon 3 : vente de 1.000 m ² de bureaux dans le Britannia

Cet immeuble est situé dans le 3e arrondissement de Lyon, à l’immédiate proximité du centre commercial de la Part-Dieu.


Lyon 1 : Lipstick Architecture s’installe sur 281 m²

null
NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.