Grand Lyon : des aides plus larges pour les travaux

Le Grand Lyon a voté hier deux délibérations, l’une concernant le volet habitat du plan climat, et l’autre qui concerne les changements en termes des contributions de l’ANAH aux travaux dans les logements.

Deux délibérations étaient présentées hier, au conseil communautaire du Grand Lyon, sur le volet habitat du plan climat et sur les changements en termes d’aides à la pierre. l’occasion pour Olivier Brachet, vice président du Grand Lyon en charge de l’habitat, de redonner les grands chiffres en matière de logement social sur le territoire de la communauté urbaine. Il a ainsi rappelé que 2012 avait été « une très bonne année » avec un résultat à 4779 logements sociaux. « Il faut comprendre 4332 logements sociaux et 447 en reconstitution des logements de l’ANRU » a-t-il noté. « Nous sommes ainsi au-dessus de 8000 logements dans la production en 2012 » s’est-il félicité en séance, soit un niveau largement au-dessus des objectifs du Grand Lyon.

Le conseil régional de l’Habitat a dégagé 45 millions d’euros d’aides à la pierre en 2013 pour le Grand Lyon, à parité entre l’Etat (22.5 millions dont 3.2 millions issus de la ponction Action logement) et le Grand Lyon (22.5 millions).

Changements des critères de l’ANAH

Olivier Brachet a par la suite rappelé que, sur le parc existant, le Grand Lyon disposait de deux moyens d’interventions pour aider les propriétaires, à savoir inciter les bailleurs au conventionnement mais aussi aider les propriétaires à réaliser des travaux. Dans le privé, le contexte a changé très récemment avec le changement des critères d’obtention sur les opérations de l’ANAH, a expliqué le vice-président du Grand Lyon.

Or pour Olivier Brachet, le ciblage s’effectuait jusqu’ici sur des propriétaires occupants très modestes, sur des opérations de rénovations très élevés. Soit un public très restreint, qui s’est traduit en termes de rénovation : les logements aidés pour travaux sont ainsi passé de 850 à 560 entre 2011 et 2012. Au final, le montant des crédits accordés par l’ANAH et distribué pour le Grand Lyon, s'établissaient à 8.33 millions d’euros.

Plan Climat

Or depuis le 1er mars, les conditions se sont desserrées tant pour les bailleurs que pour les propriétaires occupants. Le public potentiel visé par les aides de l’ANAH est ainsi plus large, passant de 3 à 7 millions de personnes en France, via un élargissement des critères. Pour Olivier Brachet, ceci va ainsi inciter les copropriétés à enclencher les travaux. Les aides aux travaux sont plus intéressantes et vont ainsi de 40%à 100%.

Des moyens financiers sont ciblés sur une population plus nombreuse avec des avantages plus importants. Pour les bailleurs, l’objectif visé en termes d’économies d’énergies doivent être de 35%. Il s’agit selon lui d’un « cercle vertueux avec le plan climat », dont l’objectif est de rénover 160.000 logements en 10 ans, dont 40.000 logements sociaux. Au final, le Grand Lyon vise ainsi 905 logements aidés dans le parc privé en 2013.

Dans le plan climat, le Grand Lyon va en outre fixer un objectif de niveau supérieur à celui inscrit dans les conventions entre l’Etat et les opérateurs sociaux, celles-ci préconisant le niveau C. Le Grand Lyon s’est associé à l’association ABC HLM qui regroupe les acteurs sociaux du Grand Lyon. Le surcout occasionné par ces travaux, lesquels étaient déjà inscrits dans les conventions, sera subventionné à 50% par la communauté urbaine, plafonné à 5000 euros par logement. La contribution du Grand Lyon sera ainsi de 10 millions d’euros.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Écoles, collèges : performance énergétique et piétonisation, priorités de la Métropole

La piétonisation aux abords des établissements scolaires a été lancée dès cet été de manière prioritaire. La Métropole va également lancer un audit en matière de performance énergétique des collèges.


Les chefs d’entreprise du bâtiment plus confiants

Selon l’INSEE, l’opinion des chefs d’entreprise du bâtiment sur leur activité récente et sur leurs carnets de commandes a continué de s’améliorer en août.


Bruno Bernard va s’entretenir avec BTP Rhône

Le président de la Métropole de Lyon recevra cet après-midi les représentants de la fédération du BTP.


Rénovation, lutte contre l’artificialisation : des acquis pour la Convention citoyenne

Le gouvernement met en œuvre une première série des recommandations de la Convention citoyenne pour le climat.


La FFB lance une campagne de promotion de l’apprentissage


La fédération française du bâtiment (FFB) Auvergne Rhône-Alpes a lancé une campagne, intitulée «Wanted!», afin d’inciter les jeunes à se former aux métiers du BTP.


Un plan de relance de 4 à 5 milliards d’euros pour le bâtiment et la rénovation


Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique en charge du Logement, était dimanche matin l’invitée de du grand rendez-vous Europe 1/Cnews/Les Echos.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Rénovation énergétique : 9 Régions engagées aux côtés de l’Etat

Ces dernières vont mettre en place des guichets d’accompagnement des Français qui désirent rénover leur logement. Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des territoires engagés dans le dispositif.


La FFB présente son plan de relance


La fédération organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse semestrielle. Le nouveau président, Olivier Salleron, a présenté les propositions de la fédération pour une relance du secteur.


Les artisans du bâtiment craignent un retour du travail détaché ou illégal

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, le Covid-19 risque de favoriser le retour du travail détaché ou illégal