Marché logistique : 10.000 m2 placés au 1er trimestre à Lyon

Après la très bonne tenue du marché immobilier logistique lyonnais en 2012, ce dernier recule significativement au premier trimestre 2013.

Le marché lyonnais de la logistique a souffert au premier trimestre. Après une année 2012 tonitruante, la pénurie d’offre a logiquement eu un impact significatif sur la tenue du marché en ce début d’année.

Au niveau national, ce recul des transactions lyonnais n’a pas profité au trois autres marchés de la dorsale, qui, avec Lyon, cannibalisent traditionnellement le marché logistique français. La demande placée pour les entrepôts de plus de 10 000 m² a en effet atteint 330 000 m², selon la dernière note de Arthur Loyd logistique, soit un repli de 20 % par rapport à la même période en 2012. La dorsale ne totalise sur ce total que 65 % des commercialisations. Des régions comme la Bourgogne, se sont à l’inverse bien comportées, avec 3 transactions supérieures à 20 000 m².

Sur le marché de la Dorsale, c’est le Nord-Pas-de-Calais qui enregistre la meilleure dynamique, avec 62 000 m², imputable en grande partie au compte-propre de Lidl à la Chapelle d’Armentières sur 41 000 m². Le marché francilien peine à l’inverse, avec 100 000 m² placés, contre 250 000 m² au premier trimestre 2012. « L’absence d’opérations clé-en-main a fortement pénalisé le démarrage de l’année en région parisienne » note Arthur Loyd logistique. Pour sa part, le marché marseillais affiche 42 000 m² commercialisés.

Offre vieillissante

L’offre est quant à elle stable voire en baisse sur certains marchés note le broker. Sur tous les marchés, l’absence de livraison de surfaces neuves et le vieillissement du stock grippent ainsi le marché. Quant aux valeurs locatives, les restent de 50 €/m²/an en Ile-de-France et de 41 à 43 € sur le reste de la dorsale.

Le climat économique dégradé – baisse d’activité, pression fiscale, accès au financement et manque de visibilité - contribue à pénaliser la bonne tenue du marché. « Toutefois, pondère Didier Terrier, Directeur Général d’Arthur Loyd Logistique,  ce contexte est également propice à la recherche d’économie et d’efficacité, stimulée par les défis de l’e-commerce, les contraintes environnementales et technologiques, qui pourrait permettre de préserver le niveau de commercialisation en 2013». Ainsi, même si les délais de décisions s’allongent, « d’importants projets clés-en-main à l’initiative de chargeurs de la grande distribution sont en cours de finalisation ou d’instruction, notamment en Ile-de-France», souligne Didier Terrier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Bonne performance du marché de l’immobilier logistique au 1er semestre 2021

La demande placée atteignait à la fin du mois de juin 1,4 million de m², selon les chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique.


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.


Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises


Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2011.


L’«exceptionnelle vitalité» des entrepôts en blanc

Arthur Loyd Logistique a fait part des résultats d’une nouvelle étude.


Em2c livre à Metro un centre logistique d’un nouveau genre

nullDébut juillet, le promoteur lyonnais em2c va livrer au grossiste alimentaire Metro Cash & Carry, l’intérieur du bâtiment qu’il lui construit à Lyon 7e. Cet ensemble associant logistique du dernier kilomètre et point de vente, se démarquera par un fonctionnement pensé pour minimiser les nuisances visuelles et sonores.


Saint-Quentin-Fallavier : un bâtiment de 28.000 m² pour le compte de LDLC

Ce premier bâtiment mixte d’une surface totale de 27.852 m², dont 977 m2 de bureaux, est construit par Segro.


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.


Re-Fund offre une solution de refinancement d’actifs immobiliers

Une conférence de presse a récemment été organisée sur la création de cette société qui vise à offrir une solution « flexible et adaptée ».


Beaune : DCB International vend au groupe Brilhac un terrain de 3.600 m²

Ce terrain est aménagé et viabilisé à usage logistique, et destiné à Veolia Eau.


Alliance stratégique pour OpenBox avec le spécialiste du parking aérien Astron

null
Depuis quelques semaines, le contactant général lyonnais OpenBox est partenaire du fabricant de parkings aériens Astron. Il peut désormais intégrer un nouveau lot à ses offres et proposer des solutions d’optimisation de l’espace qu’il estime stratégiques.


Le CIEL 2021 programmé les 6 et 7 octobre

nullLa CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a programmé à l’automne 2021 deux évènements : le CIEL et le Forum Franchise.


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.