Les prix de l’immobilier à la mise en vente en hausse à Lyon

Selon le dernier baromètre Seloger.com, les prix continuent d’évoluer à la hausse à la mise en vente, et se rapprochent désormais de 3000 euros en moyenne.

Les vendeurs ne font toujours pas de concession à Lyon sur les prix à la mise en vente. Selon le dernier baromètre Seloger.com, les prix provenant des annonces immobilières du site sont toujours orientés à la hausse, de 0.8% sur les trois derniers mois. En moyenne, les prix s’établissent ainsi à 2980 euros du mètre carré, contre 2958 en avril.

Dans tous les arrondissements, excepté le neuvième et le quatrième, les prix sont tous orientés à la hausse d’un mois sur l’autre. On remarquera notamment la bonne tenue des prix dans le deuxième arrondissement (4456 euros contre 4428 euros), lesquels surpassent désormais, en prix affichés, les prix constatés dans les autres arrondissements, notamment le sixième. Sur trois mois, les prix ont en effet reculé de 0.5% dans ce dernier arrondissement, à 4423 euros.

Sur un an, les prix sont toujours en hausse de 0.6% en prix affichés. L’ouest de Lyon est le secteur ayant connu les plus fortes progressions, à l’instar du 5ème (+5.3%) et du 9ème arrondissement (+4%). Le premier arrondissement a également vu ses prix s’apprécier d’un an sur l’autre (+4.6%).

» Baisse des prix de l’immobilier affichés sur Saint-Etienne et Grenoble






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les prix affichés ne sont pas les prix de vente, il est peut-être utile de la rappeler.

Signaler un abus

On voit bien que l’immobilier ne baisse pas a lyon

Signaler un abus

A Lyon nous sommes au sommet de la bulle: par exemple titre du nouvel observateur de début avril : immobilier: le grand tournant : seuls certains quartiers ne baisseront pas, et on peut imaginer que tout suivra, il est donc urgent d’attendre.

Signaler un abus

Concernant Lyon le magazine capital a dit  » Dans une conjoncture très déprimée seuls les quartiers en voie de restructuration et les plus belles adresses échapperont à la baisse des prix ».

Signaler un abus

Les prix chuteront à Lyon, comme ailleurs, et ils chuteront lourdement ! Vous pouvez jeter un œil à ce document très intéressant : http://tinyurl.com/ce4twuu .

Signaler un abus

Et tout baisserait sauf Lyon, mon oeil oui, que ça baisse un peu plus tardivement, peut-être.

Signaler un abus

Je ne suis pas d’accord. Lyon est une ville attractive et possede un bassin d’emplois dynamique.
Les prix vont stagner au plus car peu de volumes : on oublie les primo accédants qui vont rester locavie et le marche restera tenu par les secundo accédants ou les détenteurs déjà d’autres biens immobiliers qui cherchent un refuge pour leur argent. Quand vous êtes dans cet état d’esprit, l’immobilier à lyon est pas cher par rapport à placer son argent en assurance vie, obligations, actions, or, ….
Désole, mais l’immobilier va rester un marche de riches….

Signaler un abus

Bah non pas forcément, le bassin d’emplois n’a pas empêché la chute du nombre de ventes en 2012 et cette chute est toujours annonciatrice d’une baisse, de plus ça commence par baisser aux alentours et c’est comme tchernobyl : ça ne s’arrête pas à une frontière.
De plus il y a des articles à la clé qui parlent bien du contraire de ton opinion à toi.

Signaler un abus

Et le chômage a progressé dans le Rhône : pas de mystère.

Signaler un abus

Entièrement d’accord avec Nico. Marre de ces lobbies baissiers et des gens qui se mordent les doigts de ne pas avoir pu acheter en bas du cycle. Je unis un peu le marche et je suis maintenant certaine que les prix ne vont pas baisser.

Signaler un abus

Nico et Mathilde… merci d’aller discuter avec les agents immobiliers qui sont certainement plus au courant que vous, et vous aurez une meilleure idée de l’état du marché à Lyon.

Signaler un abus

Il y aurait je cite « un lobby baissier ». Les propos de ce lobby colportés par les AI, les Notaires, Michel Mouillard, etc. seraient honteusement repris par des « journalistes » dans les médias à la solde de ce lobby.
Mathilde ose tout, c’est à ça qu’on la reconnait.

Signaler un abus

La nouvelle donne sera, à Lyon comme dans toutes les grandes villes,que les rues calmes baisseront peu mais les rue très passantes, y compris les adresses « prestigieuses » vont s’effondrer. Santé oblige !!

Signaler un abus

15% taux épargne en France mais ou vous voulez qu’ailleurs tout cet argent. Les français ont encore de la réserve quitte à aller racler les fonds de tiroirs de maman papa, Grand mère ou grand père. Soit vous avez du fric et en achetant de l’immo, vous le mettez a l’abri d’une facilité bancaire et vous vous en foutez de perdre un peu d’argent chaque année parce que vous n’arrivez pas à le louer, soit vous en avez peu et dans ce cas pour ne pas se retrouver à la rue vous achetez même petit, mal place, …. Le vendeur est acheter mieux place …. La hausse des prix est la, c’est pas économique mais psychologique, il faudrait comprendre au moins cela, c’est pourtant pas difficile.

Signaler un abus

Cher Bernard clos, ton document parle de moyennes province, donc on fait la moyenne ou même la médiane entre un appartement en Corrèze et un appartement à lyon centre. Allons soyons sérieux. Une moyenne Paris ou province , ça ne veut strictement rien dire, c’est de l’escroquerie, j’espère pour vous que vous ne vous en servez pas.

Signaler un abus

Mathilde,
tu fais, dans un français approximatif, la démonstration de l’existence d’une bulle immobilière puisque le ressort de la hausse des prix est, selon toi, uniquement psychologique. Merci. Reste à attendre le retournement psychologique. En cours?

Signaler un abus

Vous croyez que la crise de l’euro est finie, que le yuan va être revalorisé comme ça de 30% que les japonais vont arrêter de jouer les kamikazes de la création monétaire. Ce que vous ne saisissez pas c’est qu’il y a 15 fois plus de monnaie en circulation que de richesses produites, l’argent que vous avez dans les poches vous permet d’acheter de moins en moins de choses, ce n’est pas l’immobilier qui monte mais l’argent qui baisse.
Si vous aviez de l’or en 2000 vous ne trouveriez pas qu’il y a une bulle immobilière, votre pouvoir d’achat immobilier serait préservé.
Vous voyez tout est relatif. Les crises monétaires ne sont pas réglées, je vous promets donc que l’or et l’immobilier vont continuer à monter ou au pire à stagner.
Pour ce qui est du français, je vous salue bien …

Signaler un abus

On s’en fout de tes promesses, des tas de gens comme toi qui se croient plus malins que les autres, ont fait des promesses, il y ‘en a eu plein ,et des économistes disent le contraire de toi ,de plus personne n’avait prévu la hausse des années 2000 à maintenant.
Alors maintenant tu stoppes de nous gonfler avec tes prédictions.

Signaler un abus

Apparement Nico et Mathilde sont la même personne ;). Il y a donc finalement moins de pigeons qu’on aurait pu le penser.

Signaler un abus

Un peu de contradiction dans les débats ça fait du bien non?
C’est marrant, les chiffres des notaires ont été actualisés à lyon et toujours pas de baisse ?
Il y a du fric à lyon et finalement des prix raisonnables comme le dit Gérard Colomb.
Jacques sapir sur bfm évoque une d’évaluation généralisée et pour quelques pays le retour à leur monnaie nationale, d’autres soubresauts à venir …. L’immobilier et l’or continueront à monter.
Les français qui ont constitué un patrimoine ne vont pas l’engager en obligations, c’est moins sur qu’avant, capital non garanti. Ils iront sur du physique et du tangible.

Signaler un abus

c’est finit cette petite propagande?

Signaler un abus

Ce qui n’est pas fini c’est la hausse des prix. La banque de France observe une hausse des crédits immobiliers, la France emprunte plus chère sur les marches et annonce juste avant que le déficit et la dette ne seront pas contenues cette année, ni la suivante, ni celle d’après …., l’oat 10 ans se tend … Bref on dirait bien que ça repart pour un tour.
C’est pas fini cette affaire.
Anecdote : dans une brasserie à midi, j’entends mon voisin de table que je ne connais pas dire à son collègue qu’il a acheté un appart à lyon à 5000€ le mètre carré, bien place pour être sur que son patrimoine sera préservé.
Véridique !

Signaler un abus

Vous me dites victorieusement qu’il y a une bulle. Perso, je sais pas et je m’en fous, ce que je sais, c’est que le souhait des français d’épargner est la et que la préservation de leur patrimoine est une priorité.
Je vous le demande, vous avez un patrimoine de 500 000€, vous le mettez ou? Les actions, trop cher sur les indices, risque au moment ou tout le monde cherche la sécurité, je rappelle qu’il n’y a pas de volumes sur les marches action, les obligations, on oublie, ça rapporte rien et les français auront toujours peur d’avoir des obligations grecques ou irlandaises en portefeuille, il vous reste les matières premiers en physique et …. L’immobilier.
Moi, je comprends quand on dit qu’il a de l’avenir.
Au fait, Nico, connais pas. A part des attaques perso, je ne vois aucun argument concret avance pour étayer votre thèse. Savez vous dire autre chose que l’immo va se casser la gueule, ceux qui achètent sont des pigeons, il y’a des articles qui ont dit que. Savez vous observer le monde qui vous entoure ?

Signaler un abus

Personne ne sait ce qui se passera, c’est tout, les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, les gens qui investissent dans un toit auront peut-être toujours leurs 4 murs mais nul n’en connaîtra la valeur de revente.

Signaler un abus

Et même un bien bien placé peut perdre en valeur de revente, ça a toujours été et ça le sera toujours.

Signaler un abus

Pas vendu pas perdu.
Ce qu’il faut c’est être bien positionné dans le cycle et être patient.

Signaler un abus

Ben si c’est possible de perdre en ne vendant pas aujourd’hui : le bien peut être amené à voir sa valeur baisser, et vu la conjoncture ça a toute chance de baisser fort.

Signaler un abus

C’est pas l’immobilier qui monte mais le pouvoir d’achat de l’euro qui baisse. Pourquoi croyez vous que les bourses battent des records, elles battent des records en monnaie nationale. lle dow j. Américain vole de records en records …. En dollars mais évaluez ce même indice en franc suisse ou en onces d’or et vous verrez une baisse de 50%.
Avouez que c’est incroyable.
Nous sommes tous payés en monnaie de singe et on croit qu’il y a une bulle immobilière.

Signaler un abus

bah non, si c’était le cas tout augmenterait de façon vertigineuse, une voiture même petite couterait pas moins de 30 000 euros, le reste dans les mêmes proportions, nous sommes donc bien en face d’une bulle spéculative concernant immobilier où tout le monde , entendant parler de plus-value automatique depuis longtemps , a cherché lui aussi à rentrer dans le jeu, sauf que ça se termine, ça peut pas durer éternellement et après la fête la défaite.
Et la baisse des taux n’a même pas permis de relancer les achats alors j’ose pas vous raconter quand ils remonteront…

Signaler un abus

Vous croyez au calcul de l’inflation de l’insee, vous ?
Quand vous voyez les pondérations, que la baguette a la même pondération qu’une balle de tennis … ça me fait bien rire.
Prenez une dizaines d’articles de votre vie courante (prix de votre assurance auto, baguette, café, litre lait, huile, essence, électricité, …), comparez leur tarif 2002 – 2012 et vous me direz si le résultat que vous trouvez est le même que celui de l’inflation officielle.

Signaler un abus

ça suffit le lobby

Signaler un abus

Et le salaire moyen Nico, il augmente autant que les prix de la baguette, de l’essence et des capotes? Que penses-tu également de l’évolution du ratio Prix Immo/Salaire de 2002 à 2012?

Signaler un abus

ne confondez pas zone excentrée voire rurale, peu attractive, dortoir avec zone tendue, attractive, avec plein de bobos, …. que ça baise à 30 ou 50 kms de lyon, pas de soucis, mais ça baisse pas à lyon.
SVP, ne faites pas de moyenne globale, de ratio macro-economique qui ne veulent rien dire tout seul.
Moi, ce que je vois, c’est des biens à Lyon qui se vendent à 3500 € / m² dans des coins comme la part dieu ou jean macé et 4000 à 5000 € / m² à ainay ou foch. Le vrai prix c’est celui qui est signé chez le notaire.

Signaler un abus

vous me parlez de salaires donc de primo-accédants, mais avec 30 % d’apport demandé par les banques, j’ai bien peur que les primo accédants aient disparus du marchés. ceux qui restent c’est ceux qui ont du fric et qui veulent le mettre à l’abri des banques, de l’inflation, … bref immobilier = valeur patrimoniale alos qu’un primo-accédant y voit une valeur d’usage. Aujourd’hui la valeur d’usage, c’est la location ! Voilà pourquoi les prix sont hauts et ils resteront haut longtemps, très longtemps, très très longtemps car celui qui est dans cet état d’esprit, il va pas vendre, c’est ses enfants qui vendront …

Signaler un abus

Donc un marché peut tourner sans primo d’après toi. Certes mais combien de temps? Avec 10% de perte par transaction (Frais Not+Frais parasites), les échanges de nounours ça va pas durer une éternité.
Pendant ce temps les volumes vont partir à la cave et les AI inutiles à Pôle-emploi. Les notaires passeront du cayenne turbo au cayenne, va y avoir des affaires sur le marché automobile d’occsion.
Passons sur ta joie cynique du retour du XIXè siècle et de sa société de rentier.

Signaler un abus

les investisseurs peuvent faire tourner le marché de l’ancien sans problèmes, 15% taux d’épargne en France, pays de dépression, d’angoisse et d’anxiété je le rappelle, ils vont aller où tous ces sous :
– monétaire : l’inflation vous le mange
– actions : mouais, y a quand une bulle
– obligataire : plus bulle que là tu meurs
– or : pourquoi pas mais physique
– .. tiens du physique, il y a aussi de l’immobilier. c’est cher mais au moins, celui-ci je le tiens, je le touche et si les marchés s’écroulent, l’euro disparait, la banque fait faillite, la baguette à 10 euros… il me restera quelque chose qui rapporte peut être rien mais qui aura une bonne valeur à long terme.
Pourquoi croyez vous qu’il y a 2 500 000 logements vacants en France et on nous parle de déficit de biens.
Encore une fois l’hyperinflation a déjà commencé.

Signaler un abus

bah non la montée des prix à Lyon ne préjuge absolument pas de l’avenir et le passé l’a bien démontré que Lyon pouvait baisser également , et ce même si c’est une ville attractive, lumière, etc, blabla

Signaler un abus

bah non, les investisseurs désertent le marché

Signaler un abus

Tous peut pas dégringoler et pas l’immobilier: ce sera exactement pareil, les gens seront propriétaires de leurs murs, toujours, mais ce qu’on ne sait pas c’est la valeur à la revente par la suite.

Signaler un abus

CA BAISSERA PAS A LYON !
Les vendeurs sont partis, ils ont décidé de faire de la rétention car impôts, .. et puis leur argent ils vont les mettre où ???? Il n’y a que les ventes forcées à lyon ou ceux qui vendent de grands biens pour ne plus être à l’ISF.
On voit des achats d’or en anonyme, et oui …

Signaler un abus

Les salaires baissent, les loyers baissent, le Goldspot vient de se manger -25% mais comme les chars russes en 1981, l’hyperinflation est à nos portes. Achetez! Vite! Sans réfléchir!
Allez, vous reprendrez bien une bonne Property Tax à 1% pour payer la dette. Mais en 2014 après les municipales bien sûr.

Signaler un abus

A Lyon ça baissera comme ailleurs ni plus ni moins

Signaler un abus

N’importe quoi, ceux qui se délestes en or sont allés sur les marches actions (Japon + 50% depuis de but année) mais les fondamentaux, politique monétaire, planche à billets, climat anxiogène, anticipations d’hyperinflation à terme jouent pour les actifs refuge que sont l’immobilier et l’or.
Pas finie cette affaire, il y a encore plusieurs centaines de milliards en réserve dans les poche des français …. Et les difficultés devant nous donc l’immobilier va bien se tenir.

Tron, arrêtez vos incantations sans arguments, ça devient pénible.
On dirait un pilier de bar qui prédit la météo pour le lendemain

Signaler un abus

Arrête ton char: personne n’en sait rien, les prédictions on en a eu pléthore par le passé de gens qui veulent se mettre en valeur, et ça se passe pas toujours comme on l’a prédit…

Signaler un abus

Vous niez l’évidence et les faits et les chiffres vous donnent tort.
il y a vraiment marre de ces gens qui veulent influencer d’autres personnes à ne pas acheter au prix du marche, vous faites partie du lobby baissier ?
Une personne sensée qui a un patrimoine à investir le fait dans l’immobilier, au prix du marche. Un jour peut être les prix lyonnais rattraperont les prix parisiens ?

Signaler un abus

Continuez vos incantations sur l’immo. Pour l’instant ça attire seulement… la pluie.

Les salaires baissent (Reste à vivre) : source INSEE.
Les loyers baissent ou augmentent sous le rythme de l’inflation : source CLAMEUR.
Lingot 1Kg : 44500€ (10/2012), 34100€ aujourd’hui. Aïe, 25% de baisse, ça fait plus de perte que le Haircut chypriote sur les comptes bancaires (au dessus de 100000€). Sacré refuge.

Ca ce sont les faits. En Europe c’est la déflation qui menace. Pense à prendre ton 1/4 de Lexomil avant de lire The Economist : « Le marché français surévalué de 39% ».

Signaler un abus

39% rigolade. Vous raisonnez encore globalement et je vous indiquais que cela était faux. Le climat anxiogène dont vous parlez baisse des salaires, pensions, .. Va justement dans le sens de l’immobilier car le bon sens des français leur rappelle que a la retraite, de misère, il faut être proprio.
Au fond de la Corrèze, m’en fous, à lyon pas de baisse ni aujourd’hui, ni demain.

Signaler un abus

Pour acheter il faut non seulement la volonté mais il faut surtout les moyens. L’épargne des français que vous appelez à la rescousse est DEJA massivement dans l’immobilier (73% du patrimoine des ménages/INSEE).

« Faut pas jouer au riche quand on a pas le sou ».

Signaler un abus

2000 milliards si je compte que les dépôts et l’assurance vie.
Vous voyez, il y a les moyens…

Signaler un abus

« m’en fous, à lyon pas de baisse ni aujourd’hui, ni demain. »

Ca vous n’en savez strictement rien.

Signaler un abus

« Va justement dans le sens de l’immobilier car le bon sens des français leur rappelle que a la retraite, de misère, il faut être proprio. »

Pas forcément : si le marché est en baisse comme c’est le cas aujourd’hui ils auront tout leur temps pour le faire, en haut d’une bulle il vaut mieux être locataire: davantage de mobilité et pour le travail c’est indispensable, et d’ailleurs le logement trop cher est épinglé par la cour des comptes, alors si en plus la volonté politique n’est plus la elle aussi…

Signaler un abus

« 73% du patrimoine des ménages est déjà dans l’immobilier »

Quelle lapalissade ! 63% des menages français sont propriétaires dont 3 millions multi propriétaires. Vous savez même pas analyser les chiffres que vous citez, encore une fois, vous interprétez les chiffres bruts, sans recul.

Encore une comme ça et il fait nuit !

Signaler un abus

Et là avec les papy boom les gens vont devenir plus vendeurs qu’acheteurs : plus d’offres à l’horizon et donc baisses des prix, même à Lyon

Signaler un abus

Nico ose tout. 63% c’est le nombre de proprio/nombre habitant.73% c’est le patrimoine immobilier net/patrimoine total net. Comprendo?
Finalement votre niveau de français est brillant par rapport à votre niveau de mathématique. Bon, j’arrête de vous parler, ça vous instruit.

Signaler un abus

Le dénominateur, c’est le nombre de ménages soit 33 millions en France, pas le nombre d’habitants.
En plus vous ne savez pas lire.
Moi par contre je peux continuer à vous instruire gratuitement.

Signaler un abus

Eh tron ! Arrêtes les analyses de primeview, comme standard et poor et compagnie. Ça fait des années qu’ils prédisent un krak en France
Le bon sens des français, ça c’est une valeur sûre.

Signaler un abus

Le bon sens d’acheter au haut d’une bulle pour faire un bon placement, hahaha, trop fort!

Signaler un abus

Quant aux analyses de Primeview, elles sont impartiales et c’est ça qui te dérange.

Signaler un abus

Les types de primeview, ils ont repris l’énorme étude du ministère du développement durable qui est gratuite et disponible sur le site, ils l’ont habillé un peu et font payer ça 3000€ sur leur site.
On dirait un agent immobilier, les mêmes que ceux que tu combas.
Méfiez-vous des gens qui vous disent ce que voulez entendre et faites vous votre opinion tout seul.

Signaler un abus

Ben oui je me fais mon opinion en effet: tu n’as pas intérêt à une baisse des prix et tu es attachée à tes plus-values potentielles sans travailler à la revente, tout simplement.

Il est dit dans cet article que les gens de plus de 60 ans vont devenir vendeurs et augmenter l’offre avec le vieillissement des générations issues du baby boom.

D’ailleurs, le mardi 4 juin à 17H30, vous pourrez suivre en direct le Tchat Vidéo de Pierre Sabatier (PrimeView), Sébastien de Lafond (MeilleursAgents.com) et poser vos questions.

Signaler un abus

« Je vous promets que l’or et l’immobilier vont continuer à monter » Nico : Gold Spot sous les 1200$ soit une baisse de 37% par rapport au pic à 1900€. Les refuges prennent l’eau.
Augmentation de 80 pts de l’OAT en 2 mois, et donc augmentation à venir sur les crédits immo. Ceux qui n’ont pas encore sabrer leur prix pour vendre leurs parpaings devrait se dépêcher, la fête est finie.

Signaler un abus

Tu as raison mon gars, les prix baissent vachement à lyon.

Signaler un abus

Oui ils baissent, depuis 6 mois, et je constate des biens dont le prix affiché à baissé.
Tu devrais te faire tout petit toi et pas trop la ramener , ne serait-ce que pour l’or qui va monter au ciel, et qui baisse actuellement, comme l’immo.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Quel bilan pour les prix de l’immobilier sur un mandat ?

Sur les six dernières années, les prix ont évolué de manière assez différente suivant les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement ne se traduit pas par des baisses de prix

C’est ce qu’a indiqué LPI-SeLoger dans son baromètre mensuel.


Les prix en nette hausse dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

null La progression des prix a été à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne en 2019, selon les Notaires de France. Mais l’incertitude est désormais de mise pour les prochains mois du fait de la crise sanitaire.


Villeurbanne, ville où les prix étaient le plus en hausse avant le confinement

C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances de prix avant confinement. Les prix restaient nettement orientés à la hausse avant le confinement. C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances du marché immobilier avant le 17 mars. Et selon celui-ci, l’orientation des prix des […]


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Immobilier ancien : Guy Hoquet fait le bilan d’une année sous tension

Guy Hoquet l’Immobilier a fait un bilan de l’année 2019 en termes de prix et de ventes, au niveau national et dans les régions.