Le « tapering » impactera-t-il de nouveau les taux ?

La décision de la Fed d’initier une diminution des achats mensuels d’actifs va se traduire par une nouvelle phase pour les politiques monétaires au niveau mondial. Elle pourrait avoir un impact sur les taux européens.

La Fed a réduit hier ses rachats d’actifs à 75 milliards de dollars par mois, contre 85 milliards jusqu’ici. Tant les achats d'obligations que ceux de titres hypothécaires vont ainsi être diminués par la Réserve Fédérale. Cette arrivée plus rapide que prévu du mouvement dit de « tapering » par la Fed est importante non seulement du point de vue de l’économie américaine, mais aussi du point de vue de l’économie mondiale. Car la Fed a, par cette décision, enclenché un mouvement de normalisation de sa politique monétaire très accommodante.

Après la crise des subprimes et la faillite de Lehman Brothers, la Fed avait, comme toutes les grandes banques centrales mondiales, enclenché un cycle de baisse des taux, jusqu’à ne plus pouvoir les baisser davantage, ses taux étant aujourd’hui compris dans une fourchette de taux comprise entre 0% et 0.25%. Elle avait donc, dans un second temps, procédé à la mise d’un certain nombre de mesures non conventionnelles, telles que des rachats d’obligations d’Etat, une mesure destinée à agir sur le niveau des taux d’intérêt. L’annonce d’hier, qui veut marquer le « début de la fin » de ces mesures, est donc clairement un signal de retournement dans le pilotage des politiques monétaires au niveau mondial. L’heure n’est plus, au niveau américain, aux mesures d’urgence, les indicateurs, tels que le taux de chômage, s’améliorant au fil des mois, tout comme les prévisions de croissance : la croissance devrait être comprise, selon la Fed, entre 2,8% et 3,2% en 2014. De quoi inciter la Réserve Fédérale à amoindrir le caractère très accommodant de sa politique monétaire.

Avec une diminution des achats d’obligations d’Etat, des anticipations de remontée des taux longs pourraient conduire à un changement de psychologie de la part des acteurs financiers en termes d’arbitrage. Et avoir également une influence sur le biais directionnel des taux européens. Les taux de l’OAT 10 ans n’ont guère évolué depuis deux mois, à 2.47%. Mais si les investisseurs anticipent des rémunérations plus élevées sur les obligations d’Etat outre-Atlantique, nul doute qu’une fuite vers des obligations aux taux plus attractifs pourrait bien faire remonter à terme les taux européens. L’anticipation de la fin du « tapering » à la fin de l’été avait déjà produit de tels effets. Maintenant que la Fed a confirmé celle-ci, restera à voir si ce mouvement de hausse des taux longs européens se réitérera. Ce qui pourrait avoir à terme une influence directe sur les taux des crédits à l’habitat proposés par les banques.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.