Le « tapering » impactera-t-il de nouveau les taux ?

La décision de la Fed d’initier une diminution des achats mensuels d’actifs va se traduire par une nouvelle phase pour les politiques monétaires au niveau mondial. Elle pourrait avoir un impact sur les taux européens.

La Fed a réduit hier ses rachats d’actifs à 75 milliards de dollars par mois, contre 85 milliards jusqu’ici. Tant les achats d'obligations que ceux de titres hypothécaires vont ainsi être diminués par la Réserve Fédérale. Cette arrivée plus rapide que prévu du mouvement dit de « tapering » par la Fed est importante non seulement du point de vue de l’économie américaine, mais aussi du point de vue de l’économie mondiale. Car la Fed a, par cette décision, enclenché un mouvement de normalisation de sa politique monétaire très accommodante.

Après la crise des subprimes et la faillite de Lehman Brothers, la Fed avait, comme toutes les grandes banques centrales mondiales, enclenché un cycle de baisse des taux, jusqu’à ne plus pouvoir les baisser davantage, ses taux étant aujourd’hui compris dans une fourchette de taux comprise entre 0% et 0.25%. Elle avait donc, dans un second temps, procédé à la mise d’un certain nombre de mesures non conventionnelles, telles que des rachats d’obligations d’Etat, une mesure destinée à agir sur le niveau des taux d’intérêt. L’annonce d’hier, qui veut marquer le « début de la fin » de ces mesures, est donc clairement un signal de retournement dans le pilotage des politiques monétaires au niveau mondial. L’heure n’est plus, au niveau américain, aux mesures d’urgence, les indicateurs, tels que le taux de chômage, s’améliorant au fil des mois, tout comme les prévisions de croissance : la croissance devrait être comprise, selon la Fed, entre 2,8% et 3,2% en 2014. De quoi inciter la Réserve Fédérale à amoindrir le caractère très accommodant de sa politique monétaire.

Avec une diminution des achats d’obligations d’Etat, des anticipations de remontée des taux longs pourraient conduire à un changement de psychologie de la part des acteurs financiers en termes d’arbitrage. Et avoir également une influence sur le biais directionnel des taux européens. Les taux de l’OAT 10 ans n’ont guère évolué depuis deux mois, à 2.47%. Mais si les investisseurs anticipent des rémunérations plus élevées sur les obligations d’Etat outre-Atlantique, nul doute qu’une fuite vers des obligations aux taux plus attractifs pourrait bien faire remonter à terme les taux européens. L’anticipation de la fin du « tapering » à la fin de l’été avait déjà produit de tels effets. Maintenant que la Fed a confirmé celle-ci, restera à voir si ce mouvement de hausse des taux longs européens se réitérera. Ce qui pourrait avoir à terme une influence directe sur les taux des crédits à l’habitat proposés par les banques.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


12ème salon du logement pour les jeunes à Lyon

Cet évènement, organisé par le CLLAJ de Lyon en partenariat avec le service logement de la mission locale de Vénissieux, se tiendra ce mercredi, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon.


La ministre de la Ville se rend ce vendredi à Vaulx-en-Velin

Nadia Hai se rendra se rendra dans la ville pour une visite sur le thème de la rentrée scolaire dans les quartiers prioritaires de la ville.


Une journée dédiée aux modes de déplacement actifs à Villeurbanne

Cette journée se tiendra le 19 septembre à Villeurbanne avenue Henri-Barbusse.


Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l’immobilier.