La FFBRA inquiète sur les délais de paiements

Après l’adoption du projet de loi Consommation en deuxième lecture par l’Assemblée nationale, la fédération du bâtiment en Rhône-Alpes s’inquiète du délai unique de 45 jours net pour les factures périodiques.

La FFB Rhône Alpes s’inquiète du délai unique de 45 jours net pour les factures périodiques adopté en deuxième lecture par l’Assemblée nationale au sein du projet de loi Consommation. Ce dernier a en effet réformé les pratiques en matière de délais de paiement. Le texte prévoit un délai unique de 45 jours net pour les factures périodiques, « soit une baisse du crédit fournisseur de 15 jours », une mesure plus contraignante que la Loi LME, qui prévoit « 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d’émission de la facture ».

Cette réduction amplifierait donc « l’écart entre délais clients et délais fournisseurs, et entraînerait immanquablement une augmentation importante des défaillances des entreprises de bâtiment, pourtant déjà très nombreuses ». « Depuis le début de l’exercice 2013, BTP Banque constate une évolution de plus de 11% du nombre d’entreprises qui déposent leurs bilans. A fin octobre 2013, les concours de trésorerie consentis par la banque à ses entreprises clientes progressent encore de 10% après une hausse de 20% l’année précédente » indique la FFB. Aussi Jacques Chanut, le président de la FFBRA s’est-il ému du vote des députés concernant une nouvelle réduction des délais de paiement fournisseurs. Selon lui, cette dernière « risque de porter un coup fatal à la trésorerie déjà exsangue de nos entreprises ! » avec une multiplication des défaillances ».

« Cette disposition est d’autant plus regrettable, que ce projet de loi s’attache à mettre fin aux délais cachés dans les marchés privés de travaux, ce qui constitue une réelle avancée pour nos entreprises » indique Jacques Chanut. La FFRA espère donc que l’examen en deuxième lecture par le Sénat rétablira « les délais tels que prévus par la loi LME » « Nos entreprises sont dans une contrainte maximale. La trésorerie nette moyenne qui représentait jusqu’à 1 mois de production est descendue jusqu’à 14 jours dans certains corps d’état. Il n’y a plus de marge de manœuvre. Il faut impérativement desserrer l’étau et rétablir les délais fournisseurs.» indique le patron de la section régionale de la fédération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.