« Un marché assez vertueux »

Thierry Malartre est le fondateur d’Aires d’entreprises, une société de conseil en immobilier d’entreprise. Il nous parle du marché lyonnais.

Quel est votre ressenti sur le marché immobilier lyonnais en ce début d’année ?

Le rythme de commercialisation de la demande placée en bureaux a atteint 250.000 m2 en 2013. Je pense que l’on ne descendra pas en dessous de ce niveau-là. L’année 2014 totalisera sans doute un volume comparable à celui de l'an dernier. Il y aura probablement moins de grosses transactions, même si il y aura encore cette année des opérations au-dessus de 10.000 m2- on le voit bien avec Adecco. Le volume du marché a tendance à augmenter. L’an dernier, nous avons eu moins de demande de « mid market », entre 500 et 1500 m² de bureaux. Cette strate de marché devrait rebondir cette année. En cumulant celle-ci avec les petites demandes - notamment les demandes à accession- et les grosses demandes de plus de 5000 m2-10.000 m², nous devrions retomber sur les mêmes volumes que 2013.

Sur les bureaux, on peut rajouter que le stock est relativement faible sur l’intramuros. L’offre neuve à court terme 2014-2015 est relativement faible. L’offre neuve à moyen terme sur Part-Dieu sera une typologie de grande hauteur, qui est un peu particulière. Avec 120.000 m2 programmés sur ces deux années, il y a une certaine carence de l’offre neuve. En réalité, 90% des grosses demandes se placent sur du neuf, du fait des performances énergétiques des immeubles et de l’image qu’ils véhiculent. Nous avons de ce fait un déficit sur l’offre neuve de 30.000 à 40.000 m2. Je pense que sur les actifs de bonne qualité dans les quartiers intramuros bien identifiés, nous aurons une hausse de valeur locative. Sur le Be, un actif neuf non IGH, on observe déjà des augmentations de loyer, avec des loyers affichés à 270 m2. Il peut y avoir une tendance à la hausse sur les actifs existants, du fait de la rareté. Il faut également noter que cette offre future en IGH ne concerne qu’une part marginale des entreprises, en général des grandes entreprises.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« CIEL », le salon de l’immobilier d’entreprise de Lyon, se tiendra les 19 et 20 juin


La CCI lance la première édition du CIEL, « Carrefour de l’Immobilier d’Entreprise à Lyon ».


Perial AM ambitieux pour 2019

Le groupe a fait un point sur sa collecte 2018 et dévoilé ses ambitions pour 2019.


« Avec 62.300 m², nous sommes au dessus de la moyenne décennale »

Sylvain Michalik est le nouveau président de la FNAIM Entreprises 38. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’immobilier tertiaire dans la Métropole grenobloise, que la fédération a publié en cours de semaine dernière.
» Immobilier neuf à Grenoble : moins de réservations en 2018


L’aire métropolitaine de Lyon attire toujours plus d’entreprises

null
L’Aderly, l’agence de développement de la région lyonnaise qui opère sur la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Métropole, a accompagné davantage de projets qu’en 2017.


Un salon de l’immobilier d’entreprise à Lyon en 2019

Le président de la CCI, Emmanuel Imberton, a annoncé la tenue prochaine d’un salon de l’immobilier d’entreprise, afin de maintenir le dynamisme du marché immobilier observé en 2018.


100 Montaditos va s’installer au Carré de Soie

L’enseigne a choisi, pour sa première implantation française avec CBRE, ce secteur en plein développement situé sur Villeurbanne.


Limonest : Opal acquiert des locaux industriels de 3.579 m²

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions en bureaux et locaux industriels.


Pour David Kimelfeld, la Métropole doit continuer ses acquisitions foncières

null
La conférence de la FNAIM Entreprises accueillait lundi le président de la Métropole, qui est intervenu sur le thème de l’industrie.


DCB International : toujours de nombreux projets à Lyon

null
Tandis que sa filiale dédiée à la logistique – DCB Logistics – , annonçait cet automne avoir engrangé en peu de temps 450.000 m² de projets, le promoteur lyonnais semblait plus discret sur le tertiaire. En apparence seulement puisque de nombreux projets sont en cours de maturation, à Villeurbanne, Lyon et Limonest.


Ramboll France prend à bail 737 m² dans Le Karré

Brice Robert a dévoilé il y a une dizaine de jours ses dernières transactions en locaux industriels et bureaux, avec des transactions à Lyon, Vaulx-en-Velin, Chassieu, Meyzieu, Décines, Sathonay-Camp et Caluire.


Solvay regroupe ses activités tertiaires dans Silex2

null
Le groupe chimique a officialisé le transfert d’activités actuellement basées en Ile-de-France et à Lyon vers l’immeuble de grande hauteur. L’actif est pré-commercialisé pour moitié.


Investissement : 1,2 milliard d’euros investis sur Lyon

L’année écoulée aura marqué un record pour l’investissement en immobilier de bureaux.


Locaux industriels à Lyon : 2018, année record

Les chiffres dévoilés par la FNAIM Entreprises en cours de semaine dernière ont montré une activité encore plus importante qu’en 2017, première année où le marché avait dépassé les 400.000 m².


« Lyon a de très bons fondamentaux »

null
Frédéric Bôl est le président de l’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier.


2018, année exceptionnelle pour l’immobilier d’entreprise à Lyon

Avec 465.015 m² placés en locaux d’activité, 331.659 m² placés en bureaux, et plus de 1 milliard d’euros investis sur ce dernier segment, 2018 aura battu tous les records dans l’aire urbaine de Lyon.