« Lyon Part-Dieu occupe une place particulière en Europe »

Laurent Vallas est le directeur de JLL à Lyon. A l'occasion du MIPIM, il nous parle du marché de l'immobilier d'entreprise sur l'agglomération.

Le MIPIM 2014 est un peu particulier, du fait de sa proximité avec les élections municipales. Est-ce que ceci a un impact?  

Non, pas particulièrement. Ceci n’affecte en outre pas l’attractivité d’un territoire ou la performance de tel ou tel marché, et notamment le marché lyonnais. Plus globalement, ce MIPIM devrait être un  bon MIPIM. Globalement, nous tablons en 2014 sur un volume d’investissement supérieur à ce qu’il était en 2013.

Des contacts se nouent en partie au MIPIM...

C’est un lieu d’échange très important. Nous arrivons à concentrer en 4 jours un mois à un mois et demi de travail, étant donné que nombre d’investisseurs, développeurs, conseils sont présents. Cela permet d’intensifier les rendez-vous, afin de connaitre leur stratégie, présenter des offres, et avancer dans des négociations.

Lyon a une place à part entre l’Ile de France et les métropoles de région…  La bonne tenue, sur plusieurs années, de la demande placée en région lyonnaise fait-elle petit à petit changer le regard des investisseurs internationaux ?

Leur regard change, car il faut rappeler que 2013 n’a pas été une année exceptionnelle, mais un très bon cru. Nous avons récemment réalisé avec Ernst and Young une étude « Why Invest in Lyon », qui démontre que la performance lyonnaise est une réalité. Nous sommes dans un cercle vertueux. Les investisseurs sont friands de Lyon.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le MIPIM a ouvert ses portes

Le salon international de l’immobilier a lieu à Cannes du 12 au 15 mars 2019. La Métropole de Lyon est présente sur le stand OnlyLyon


Argonnay : VEFA d’un bâtiment à Postimmo par 6eme Sens Immobilier

L’immeuble développera une surface de 7.600m² et sera dédié au tri des colis et courriers.


Des milliers de plantations au sein du PIPA

Le PIPA a pris la décision de planter 22.000 végétaux et 1.000 arbres.


Workman Turnbull s’installe dans la Tour Part-Dieu

Le groupe a en outre annoncé l’arrivée de Jérémy Masson en tant que gestionnaire technique junior. La structure veut ainsi étendre ses activités en dehors de l’Ile de France.


Paredes regroupe son usine et son stock central à Saint-Quentin-Fallavier

null


« CIEL », le salon de l’immobilier d’entreprise de Lyon, se tiendra les 19 et 20 juin


La CCI lance la première édition du CIEL, « Carrefour de l’Immobilier d’Entreprise à Lyon ».


Perial AM ambitieux pour 2019

Le groupe a fait un point sur sa collecte 2018 et dévoilé ses ambitions pour 2019.


L’aire métropolitaine de Lyon attire toujours plus d’entreprises

null
L’Aderly, l’agence de développement de la région lyonnaise qui opère sur la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Métropole, a accompagné davantage de projets qu’en 2017.


Un salon de l’immobilier d’entreprise à Lyon en 2019

Le président de la CCI, Emmanuel Imberton, a annoncé la tenue prochaine d’un salon de l’immobilier d’entreprise, afin de maintenir le dynamisme du marché immobilier observé en 2018.


Le marché lyonnais porté par le « retour des méga-deals », analyse BNP

BNP Paribas Real Estate Transaction a, dans une étude, commenté les chiffres du marché de l’immobilier d’entreprises à Lyon.


Pour David Kimelfeld, la Métropole doit continuer ses acquisitions foncières

null
La conférence de la FNAIM Entreprises accueillait lundi le président de la Métropole, qui est intervenu sur le thème de l’industrie.


DCB International : toujours de nombreux projets à Lyon

null
Tandis que sa filiale dédiée à la logistique – DCB Logistics – , annonçait cet automne avoir engrangé en peu de temps 450.000 m² de projets, le promoteur lyonnais semblait plus discret sur le tertiaire. En apparence seulement puisque de nombreux projets sont en cours de maturation, à Villeurbanne, Lyon et Limonest.


Investissement : 1,2 milliard d’euros investis sur Lyon

L’année écoulée aura marqué un record pour l’investissement en immobilier de bureaux.


Immobilier logistique : 2018, année record depuis 10 ans

Le marché a dépassé, sur l’année écoulée, la barre des 400.000 m².


« Lyon a de très bons fondamentaux »

null
Frédéric Bôl est le président de l’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier.