La FNAIM s’inquiète de « nouvelles largesses à la SAFER »

Pour la fédération de l’immobilier, de nouvelles largesses à la SAFER sont contenues dans le projet de Loi d’Avenir Agricole.

La FNAIM hausse le ton face aux SAFER. Contenues dans le projet de Loi d’Avenir Agricole en cours d’adoption au Parlement, certaines mesures inquiètent en effet la fédération. La Commission des Affaires rurales et Forestières de cette dernière a en effet alerté les pouvoirs publics en indiquant qu’elles « ne résoudront pas les graves dysfonctionnements actuels de la SAFER, pourtant  dénoncés par la Cour des Comptes et qui constituent des actes de concurrence déloyale  vis-à-vis des agences immobilières».

La FNAIM rappelle « les dérives pointées par la Cour des Comptes » dont le coût, pour la collectivité,  des opérations de la SAFER exonérées de droits d’enregistrement. « Cette exonération s’applique  bien au-delà des cas de préemptions, qui ne représentent plus que 8% de ses opérations. Elle est, en effet, étendue à des ventes déjà ‘conclues sur le principe’ entre l’acquéreur et le vendeur, dans lesquelles la SAFER intervient néanmoins ». Une pratique de « substitution » qui a coûté, en 2012,  plus de 46 millions d’euros de pertes de recettes fiscales pour les collectivités territoriales, dénonce la fédération.

« L’utilisation de cet avantage fiscal est injustifiée pour des opérations dans lesquelles le rôle de la SAFER se limite parfois à celui d’un intermédiaire, certaines opérations n’ayant, en outre, qu’un lointain rapport avec l’activité agricole lorsqu’il s’agit, par exemple, de biens à usage résidentiel» , indique la FNAIM, pour qui « cet organisme privé doté d’une mission de service public cherche avant tout à générer  du chiffre d’affaires en s’éloignant de plus en plus des objectifs qui lui ont été fixés par la loi ».

La FNAIM indique que le fait d’étendre le droit de préemption aux cessions de parts de sociétés agricoles et aux cessions d’usufruit, « ne fera que renforcer la tentation monopolistique  de cet organisme ». Elle préconise « de réserver l’exonération de droits d’enregistrement aux seules opérations de préemption, afin de supprimer cette situation  de concurrence déloyale de la SAFER envers les agences immobilières ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


84.1% des acheteurs et locataires continuent leurs projets, selon PAP

38.3% des locataires sont même prêts à signer leur contrat de location sur la base d’une visite virtuelle, sans visite physique du logement.


Le Congrès de la FNAIM se tiendra en format 100% digital

Le congrès et salon des professionnels de l’immobilier organisé par la fédération sera sous un format 100% digital sur 4 jours.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Notariat : les nouvelles orientations suite à l’élection de David Ambrosiano


Le nouveau président souhaite notamment mettre en œuvre la convention d’objectifs 2021-2024 signée le 8 octobre avec l’État.


David Ambrosiano, nouveau président du Conseil supérieur du notariat

L’ancien président de la Chambre des notaires de l’Isère a été élu président de l’organisation professionnelle du notariat.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La justice donne raison au CSN face à la FNAIM concernant « Vesta »

Le juge des référés a ordonné la cessation de l’utilisation du caducée de la FNAIM. La fédération a immédiatement fait appel.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.