« Une distorsion de marché »

Jean François Buet est le président de la FNAIM. Présent à Lyon à l’occasion de l’assemblée générale de la chambre rhodanienne de la fédération, il répond à Lyon Pôle Immo sur des sujets tels que la mise en application de la loi ALUR ou sur la dynamique des prix de l’immobilier.

Sur les prix, quelle est la tendance que vous anticipez dans les mois à venir ?

Il y a une distorsion de marché entre la vente, la location, les grandes métropoles, les petites villes. Je fais le tour de France, avec quatre à cinq assemblées par semaines. En discutant avec mes confrères, je leur pose toujours la question de la tenue du marché. Les réponses sont très hétérogènes. Si vous êtes dans une grande métropole de plusieurs centaines de milliers d’habitants, il y a un marché, et les prix se tiennent. Les ventes sont plutôt sur des premiers prix, avec des produits allant de 100.000 à 300.000 euros.

Sur les communes plus petites, c’est beaucoup plus dur. J’étais hier à Saint-Etienne, où la situation est vue comme difficile par les acteurs. J’ai récemment été dans la Nièvre et l’Ariège, où l’encéphalogramme est plat. Sur le marché locatif, excepté à Paris, Annecy et Nice où les loyers restent élevés parce qu’il n’y a pas assez de produits, il y a du stock sur Dijon, Grenoble, Rennes, Tours, Orléans, ou Montauban. Ceci est la conséquence d’un aménagement du territoire pas toujours pensé de façon cohérente. Il faut additionner à cela la situation économique des bassins qui réagissent de façon très différente.

 L’impact de la crise dans certains bassins a plus de conséquences qu’hier sur les marchés immobiliers ?

Oui, car le logement reste le premier poste de dépense de tous les ménages. Lorsque vous n’y arrivez plus parce que vous ou votre femme avez perdu votre travail, il faut tailler dans le vif. Et si vous n’arrivez pas à régler la mensualité de votre logement, ce sera le premier poste dans lequel vous allez trancher.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’Unis se veut médiateur entre commerçants et bailleurs

null
L’Union veut soutenir les indépendants dans leurs difficultés. Les professionnels veulent réaliser une médiation au cas par cas avec leurs clients propriétaires bailleurs.


Un marché locatif tendu à Lyon, anticipations sur l’encadrement

En deux ans, les loyers des nouveaux baux ont nettement augmenté sur Lyon et la Métropole. L’anticipation de l’encadrement des loyers par les propriétaires pousserait notamment ceux-ci à la hausse.


Encadrement des loyers : la candidature de Lyon et Villeurbanne est actée

Le ministère en charge du logement a communiqué ce mardi sur 8 intercommunalités et métropoles ayant manifesté leur volonté de rejoindre l’expérimentation d’encadrement des loyers.


48% des propriétaires veulent se couvrir contre les impayés de loyer

C’est le résultat d’une étude de Seloger, qui montre que cette proportion est encore plus importante en région parisienne.


Première réunion pour l’observatoire des impayés de loyers et de charges

Celui-ci s’est réuni pour la première fois ce lundi.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


Des mesures pour prévenir le risque de loyer impayé

Le ministère en charge du logement a dévoilé vendredi des mesures visant à prévenir le risque de loyers impayés en cette période de crise sanitaire.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.