Grenoble et Lille souhaitent appliquer l’encadrement des loyers

Des dirigeants des deux agglomérations se sont prononcés pour une expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers.

Manuel Valls a ouvert la voie dimanche à une application géographiquement différentiée de la loi sur l’encadrement des loyers. Dans un entretien au Journal Du Dimanche, le premier ministre a laissé ouverte la possibilité pour d'autres villes que Paris de mettre en place un encadrement. "Si en plus de Paris, d'autres villes comme Lille sont volontaires pour expérimenter l'encadrement des loyers, qu'elles le fassent" a indiqué le premier ministre.

La maire de Lille Martine Aubry avait demandé dans un communiqué samedi que sa ville et d'autres villes le souhaitant, bénéficient aussi de l'encadrement des loyers. « Nous demandons que, comme Paris, Lille et d'autres villes volontaires bénéficient de l'encadrement des loyers prévus par la loi Alur dans le respect de l'engagement 22 de François Hollande » avait indiqué l’élue, qui avait rappelé dans son communiqué que la ville est « reconnue comme la troisième la plus chère de France».

Grenoble va tester l’encadrement des loyers

La maire de Lille avait été suivie dans cette démarche par Claude Bartelone et Audrey Linkenheld. Le premier avait indiqué que soit laissée une marge de manœuvre aux élus locaux. « Dire que ce n’est que Paris, cela ne me semble ni conforme à l’esprit de la loi, ni à l’engagement de François Hollande, et loin des préoccupations des lillois » a pour sa part indiqué la députée PS du Nord sur iTélé. Du côté des verts, le quasi abandon de la loi passait également mal. Cécile Duflot, qui avait porté la loi ALUR, jugeait inouï cet abandon, qu’elle juge comme un "cadeau fait aux lobbies".

La porte ouverte par Manuel Valls pourrait donc inspirer certains élus de la gauche du PS et d’EELV. Le président socialiste de la communauté d'agglomération grenobloise a en effet confirmé à l’AFP qu'il entendait saisir Manuel Valls pour pouvoir expérimenter le dispositif sur Grenoble.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

L’encadrement des loyers est une mesure justifiée par le besoin de garantir l’accès au logement aux ménages modestes et aux classes moyennes qui ne peuvent pas prétendre aux logements sociaux.
Cependant, Grenoble est une ville étudiante agréable à vivre, régulièrement classée parmi les villes les plus propices à l’épanouissement des étudiants…
L’offre en matière de logements à louer est large, est les logements trop chers ne trouvent pas preneurs. Je pense que Grenoble dispose déjà d’un marché locatif plutôt sain en matière de tarifs des locations immobilières.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché locatif se rééquilibre


La crise du coronavirus a eu pour effet de rééquilibrer le marché locatif, auparavant perturbé par les locations de courte durée de type Aibnb. C’est ce que montre une récente étude du groupe Seloger.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l’édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


Cécile Mazaud, présidente de l’Association Foncière Logement

Les membres du conseil d’administration ont élu jeudi, à l’unanimité, la présidente de l’entreprise générale de bâtiment Mazaud, à la présidence de la structure.


Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.


Le report de la trêve hivernale adopté par l’Assemblée nationale

Ce report a été adopté par les députés ce vendredi.