Logistique : Arthur Loyd anticipe un 1er semestre 2015 dynamique

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part jeudi de son analyse sur le marché de l’immobilier logistique en France.

Arthur Loyd a dévoilé jeudi de son analyse sur le marché de l’immobilier logistique en France, en faisant d’une part le bilan de l’année 2014, qu’il juge « mitigée entre rebond et ralentissement le long de la dorsale ».

« Avec près de 2 millions de m² commercialisés, soit un retrait de 8% par rapport à 2013 mais un volume global tout à fait conforme à la moyenne de commercialisation sur les 10 dernières années, le marché des entrepôts de plus de 10 000 m² affiche un niveau des performances très contrastées selon les régions » note le conseil.

Didier Terrier, Directeur Général de Arthur Loyd Logistique, souligne la force des deux principales régions de la dorsale. «A elles seules, les régions Ile-de-France et lyonnaise ont polarisé 54 % des volumes transactés, à la faveur de nombreux clés-en-main initiés parfois de longue date par les acteurs de la grande distribution. Mais aussi, et c’est une nouveauté, par les prestataires qui marquent leur retour en force et concentrent près de la moitié de la demande placée. »

La région parisienne a totalisé 750 000 m² placés progresse de 40 % et retrouve son leadership. La belle performance du marché lyonnais cache l’importance d’une méga transaction. Certes, 307 000 m² ont été placés sur un marché impacté par une faible demande. Mais ce chiffre s’explique notamment par la concrétisation d’un pôle logistique de 4 bâtiments totalisant 109 000 m² pour la centrale d’achats Leclerc Socara. Les deux autres marchés de la dorsale, Lille et Marseille, « sont en net repli avec respectivement 180 000 m² et 134 000 m² placés » indique le conseil.

Hors dorsale, les marchés secondaires « font preuve de plus de régularité et concentrent 30 % de la demande. La région Centre arrive en tête avec 165 000 m² placés, dopée par les clés-en-mains de chargeurs locaux, suivie par les régions Alsace-Lorraine et Normandie ».

Le conseil note que l’offre immédiatement disponible s’établit à près de 1,9 million de m² de bâtiments de classe A et B sur la dorsale, située pour moitié en Ile-de-France et constituée en majorité d’immeubles peu qualitatifs et de taille moyenne.

Il souligne une fois de plus que « l’offre neuve ne se renouvelle pas ». « Malgré des capacités foncières et des projets de développement potentiels importants sur la plupart des régions (à l’exception toujours notable de la région lyonnaise), les constructions en blanc font encore défaut ».

Pour 2015, le conseil reste modérément positif. Didier Terrier prévoit un marché toujours tiré par l’optimisation et la rationalisation de la supply-chain, sur lequel quelques projets significatifs à l’étude (toutes régions confondues) présagent d’un premier semestre dynamique. « Mais les conditions d’une vraie reprise restent liées à l’évolution des indices économiques, voire de la fiscalité et de la règlementation » note Arthur Loyd.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Prologis renforce son portefeuille de sites logistiques urbains

Le groupe a annoncé avoir acquis 128 bâtiments et six projets de développement dans des zones urbaines stratégiques pour 1,585 milliard d’euros. Il augmente de 1,14 million de mètres carrés les espaces urbains présents à la périphérie des villes.


Des permis de construire et des mises en chantier de locaux en progression

nullLes chiffres des mises en chantier de locaux non résidentiels ont été dévoilés vendredi.


Investissement immobilier : un deuxième trimestre moins actif à Lyon

null
La hausse des taux a pesé sur les résultats du marché de l’investissement en immobilier d’entreprise.


Nette hausse des inspections en matière de sécurité sur 3 ans

nullLa préfecture du Rhône et de la Région organisait ce jeudi une conférence de presse sur la sécurité des sites industriels sur le territoire régional.


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Cité Internationale : un nouvel espace logistique dans le parc LPA

LPA a lancé un nouvel espace de logistique urbaine au sein du parc Cité Internationale


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


«Il y a une demande qui reste non satisfaite»

nullCédric Serre est le responsable de la FNAIM Auvergne Entreprises. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, au travers du bilan annuel du marché dévoilé par l’organisation en début de mois.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.