Logistique : Arthur Loyd anticipe un 1er semestre 2015 dynamique

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part jeudi de son analyse sur le marché de l’immobilier logistique en France.

Arthur Loyd a dévoilé jeudi de son analyse sur le marché de l’immobilier logistique en France, en faisant d’une part le bilan de l’année 2014, qu’il juge « mitigée entre rebond et ralentissement le long de la dorsale ».

« Avec près de 2 millions de m² commercialisés, soit un retrait de 8% par rapport à 2013 mais un volume global tout à fait conforme à la moyenne de commercialisation sur les 10 dernières années, le marché des entrepôts de plus de 10 000 m² affiche un niveau des performances très contrastées selon les régions » note le conseil.

Didier Terrier, Directeur Général de Arthur Loyd Logistique, souligne la force des deux principales régions de la dorsale. «A elles seules, les régions Ile-de-France et lyonnaise ont polarisé 54 % des volumes transactés, à la faveur de nombreux clés-en-main initiés parfois de longue date par les acteurs de la grande distribution. Mais aussi, et c’est une nouveauté, par les prestataires qui marquent leur retour en force et concentrent près de la moitié de la demande placée. »

La région parisienne a totalisé 750 000 m² placés progresse de 40 % et retrouve son leadership. La belle performance du marché lyonnais cache l’importance d’une méga transaction. Certes, 307 000 m² ont été placés sur un marché impacté par une faible demande. Mais ce chiffre s’explique notamment par la concrétisation d’un pôle logistique de 4 bâtiments totalisant 109 000 m² pour la centrale d’achats Leclerc Socara. Les deux autres marchés de la dorsale, Lille et Marseille, « sont en net repli avec respectivement 180 000 m² et 134 000 m² placés » indique le conseil.

Hors dorsale, les marchés secondaires « font preuve de plus de régularité et concentrent 30 % de la demande. La région Centre arrive en tête avec 165 000 m² placés, dopée par les clés-en-mains de chargeurs locaux, suivie par les régions Alsace-Lorraine et Normandie ».

Le conseil note que l’offre immédiatement disponible s’établit à près de 1,9 million de m² de bâtiments de classe A et B sur la dorsale, située pour moitié en Ile-de-France et constituée en majorité d’immeubles peu qualitatifs et de taille moyenne.

Il souligne une fois de plus que « l’offre neuve ne se renouvelle pas ». « Malgré des capacités foncières et des projets de développement potentiels importants sur la plupart des régions (à l’exception toujours notable de la région lyonnaise), les constructions en blanc font encore défaut ».

Pour 2015, le conseil reste modérément positif. Didier Terrier prévoit un marché toujours tiré par l’optimisation et la rationalisation de la supply-chain, sur lequel quelques projets significatifs à l’étude (toutes régions confondues) présagent d’un premier semestre dynamique. « Mais les conditions d’une vraie reprise restent liées à l’évolution des indices économiques, voire de la fiscalité et de la règlementation » note Arthur Loyd.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Jean-Marie Guillet rejoint 6e Sens Unik

L’ancien directeur France du département logistique de JLL intègre la toute nouvelle structure née de la joint-venture entre KSI filiale promotion d’APRC Group et 6e Sens Immobilier.


La Métropole de Lyon veut soutenir la transformation de l’industrie

nullA l’occasion du Salon Global Industrie 2021, la président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a exposé les nouvelles orientations de la collectivité en matière de soutien à l’industrie. Le salon a également permis le lancement avec Saint-Étienne Métropole du fonds d’amorçage à impact environnemental et social, mais aussi de la Fondation pour la reconnexion industrielle.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Le MIPIM 2021 ouvre ses portes

Le salon international de l’immobilier se tient exceptionnellement en septembre, pendant deux jours.


Olivier Durif prend du galon chez JLL

Le professionnel a été nommé « Directeur France Transactions Supply Chain & Logistics Solutions », et est désormais en charge des équipes transactionnelles « Industrie et Logistique » basées sur les grands pôles de la dorsale.


Immobilier logistique : signature d’une charte d’engagement

Un engagement a été signé entre le gouvernement et les principaux acteurs de l’immobilier logistique pour améliorer leur performance environnementale et leur intégration territoriale. Parallèlement, une autre charte a été signée pour réduire l’impact environnemental du e-commerce.


6e Sens Unik, nouvel acteur européen de la promotion logistique

nullCette nouvelle structure fondée par KSI, filiale de promotion d’APRC Group, et 6e Sens Entreprises, filiale du groupe 6e Sens Immobilier, a été créée en juin.


Bonne performance du marché de l’immobilier logistique au 1er semestre 2021

La demande placée atteignait à la fin du mois de juin 1,4 million de m², selon les chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique.


Villeurbanne : SAS Coursier.fr prend à bail 950 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué des transactions sur les mois de mai et juin.


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.


Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises


Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2011.


L’«exceptionnelle vitalité» des entrepôts en blanc

Arthur Loyd Logistique a fait part des résultats d’une nouvelle étude.


Em2c livre à Metro un centre logistique d’un nouveau genre

nullDébut juillet, le promoteur lyonnais em2c va livrer au grossiste alimentaire Metro Cash & Carry, l’intérieur du bâtiment qu’il lui construit à Lyon 7e. Cet ensemble associant logistique du dernier kilomètre et point de vente, se démarquera par un fonctionnement pensé pour minimiser les nuisances visuelles et sonores.


Saint-Quentin-Fallavier : un bâtiment de 28.000 m² pour le compte de LDLC

Ce premier bâtiment mixte d’une surface totale de 27.852 m², dont 977 m2 de bureaux, est construit par Segro.


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.