Métropole de Lyon: Collomb présente les 7 pôles de l’exécutif

Le président de la Métropole de Lyon présentait lundi la commission permanente de l’institution. L’occasion pour lui d’évoquer le récent départ d’Olivier Brachet.

Gérard Collomb présentait lundi la commission permanente de la Métropole de Lyon, sort d’exécutif de l’institution. Avec notamment les délégations des vice-présidents et celles des conseillers délégués. Et au sein de cette commission permanente, composée des 25 vice-présidents de la Métropole et de 24 conseillers, 7 pôles ont été définis.

Le pôle « développement économique, relation internationales, emploi et insertion » sera porté par David Kimelfeld. Le pôle « ressources RH, finances, affaires juridiques» sera conduit par Michèle Vullien et Richard Brumm. Le pôle « mobilités, déplacements, grandes infrastructures et voirie » reviendra à Jean-Luc Da Passano. Le pôle « développement solidaire et actions sociales » sera conduit par Annie Guillemot, tandis que le pôle « environnement, qualité de vie, santé » sera conduit par Thierry Philip. Enfin, Michel le Faou coordonnera le pôle « développement urbain, politique de la ville et cadre de vie », et Myriam Picot le pôle « culture, éducation, sport et patrimoine ».

Collomb évoque le départ de Brachet

La présentation de ces pôles a permis à Gérard Collomb d’évoquer, en réponse à une question sur le futur PPI (programme pluriannuel d'investissement), le récent départ d’Olivier Brachet. « Je n’ai jamais pensé que le meilleur lorsque l’on se présentait à une fonction, c’était de claquer la porte 8 jours après ».

Il est notamment revenu sur les difficultés que soulève la baisse des dotations aux collectivités : « nous sommes devant une véritable difficulté qui est la diminution des dotations aux collectivités locales. Ce n’est pas un problème de la Métropole de Lyon. C’est le problème de toutes les collectivités. C’est dans ce contexte là que nous allons à avoir à mettre en place un certain nombre de politiques. Dans ce mandat, nous allons avoir une baisse cumulée des dotations de près de 1 milliard d’euros. Cela suppose un certain nombre de choix. Ces choix, nous les ferons ensemble ».

Pour lui, la création des pôles répond à cette problématique. « Si nous avons créé des pôles, avec des animateurs de pôles, c’est pour pouvoir mettre en place des politiques transversales, qu’il y ait déjà un certain nombre de discussions entre animateurs des pôles, et qu’ils puissent proposer un certain nombre d’orientations pour cette PPI » a indiqué Gérard Collomb. Le cabinet du président de la Métropole a, selon ce dernier, fait le tour de tous les maires, en leur demandant de lister des priorités.

« Quand vous dites ‘moi je veux tout’, ce n’est pas une politique » a indiqué Gérard Collomb, fustigeant le fait que l’ex vice-président de la Métropole de Lyon souhaitait que la trajectoire de son budget ne change pas. « Par rapport à la période prochaine, il y a ceux qui l’affrontent, et ceux qui s’évadent… Nous, nous allons y arriver. Sur la politique du logement, nous allons avec moins de moyens, mener des politiques qui sont performantes » a affirmé Gérard Collomb.

Bons chiffres à Lyon

Le président de la Métropole de Lyon s’est à ce sujet félicité des bons chiffres de la Métropole en termes de réservations de logement, dans un contexte de ventes en berne au niveau national. « Au cours des derniers 6 mois, il y a eu une accélération des ventes. Nous sommes revenus à des temps que nous avions connu il y a 4 ou 5 ans. Cela veut dire qu’il n’y a pas de fatalité. Mais pour qu’il n’y ait pas de difficulté, il faut savoir affronter les difficultés » a déclaré Gérard Collomb.

Sur le manque de collégialité pointé par Olivier Brachet dans son communiqué, et notamment la future place du logement dans la future PPI, Gérard Collomb a affirmé assumer ses choix : « il faut faire des choix. Quand vous êtes président, vous êtes le dernier à les assumer, et à un moment donné, il faut bien trancher ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Tram T9 : la variante Feyssine / Einstein va être proposée

nullLe SYTRAL a fait part lundi du bilan de la concertation portant sur la liaison par tramway entre La Soie à Vaulx-en-Velin et Charpennes à Villeurbanne.


Axa prend à bail 6.750 m² dans Silex²

nullAprès Solvay, on connaît désormais le nom de l’autre grand utilisateur de l’immeuble de grande hauteur issu de la réhabilitation-extension de l’ex-tour EDF.


Vers une stabilité démographique en France à l’horizon 2070

L’INSEE a fait part de ses projections à l’horizon 2070. La France devrait compter à cette date 68,1 millions d’habitants, soit une population un peu plus nombreuse qu’en 2021. Celle-ci sera toutefois plus âgée.


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.