Métropole de Lyon: Collomb présente les 7 pôles de l’exécutif

Le président de la Métropole de Lyon présentait lundi la commission permanente de l’institution. L’occasion pour lui d’évoquer le récent départ d’Olivier Brachet.

Gérard Collomb présentait lundi la commission permanente de la Métropole de Lyon, sort d’exécutif de l’institution. Avec notamment les délégations des vice-présidents et celles des conseillers délégués. Et au sein de cette commission permanente, composée des 25 vice-présidents de la Métropole et de 24 conseillers, 7 pôles ont été définis.

Le pôle « développement économique, relation internationales, emploi et insertion » sera porté par David Kimelfeld. Le pôle « ressources RH, finances, affaires juridiques» sera conduit par Michèle Vullien et Richard Brumm. Le pôle « mobilités, déplacements, grandes infrastructures et voirie » reviendra à Jean-Luc Da Passano. Le pôle « développement solidaire et actions sociales » sera conduit par Annie Guillemot, tandis que le pôle « environnement, qualité de vie, santé » sera conduit par Thierry Philip. Enfin, Michel le Faou coordonnera le pôle « développement urbain, politique de la ville et cadre de vie », et Myriam Picot le pôle « culture, éducation, sport et patrimoine ».

Collomb évoque le départ de Brachet

La présentation de ces pôles a permis à Gérard Collomb d’évoquer, en réponse à une question sur le futur PPI (programme pluriannuel d'investissement), le récent départ d’Olivier Brachet. « Je n’ai jamais pensé que le meilleur lorsque l’on se présentait à une fonction, c’était de claquer la porte 8 jours après ».

Il est notamment revenu sur les difficultés que soulève la baisse des dotations aux collectivités : « nous sommes devant une véritable difficulté qui est la diminution des dotations aux collectivités locales. Ce n’est pas un problème de la Métropole de Lyon. C’est le problème de toutes les collectivités. C’est dans ce contexte là que nous allons à avoir à mettre en place un certain nombre de politiques. Dans ce mandat, nous allons avoir une baisse cumulée des dotations de près de 1 milliard d’euros. Cela suppose un certain nombre de choix. Ces choix, nous les ferons ensemble ».

Pour lui, la création des pôles répond à cette problématique. « Si nous avons créé des pôles, avec des animateurs de pôles, c’est pour pouvoir mettre en place des politiques transversales, qu’il y ait déjà un certain nombre de discussions entre animateurs des pôles, et qu’ils puissent proposer un certain nombre d’orientations pour cette PPI » a indiqué Gérard Collomb. Le cabinet du président de la Métropole a, selon ce dernier, fait le tour de tous les maires, en leur demandant de lister des priorités.

« Quand vous dites ‘moi je veux tout’, ce n’est pas une politique » a indiqué Gérard Collomb, fustigeant le fait que l’ex vice-président de la Métropole de Lyon souhaitait que la trajectoire de son budget ne change pas. « Par rapport à la période prochaine, il y a ceux qui l’affrontent, et ceux qui s’évadent… Nous, nous allons y arriver. Sur la politique du logement, nous allons avec moins de moyens, mener des politiques qui sont performantes » a affirmé Gérard Collomb.

Bons chiffres à Lyon

Le président de la Métropole de Lyon s’est à ce sujet félicité des bons chiffres de la Métropole en termes de réservations de logement, dans un contexte de ventes en berne au niveau national. « Au cours des derniers 6 mois, il y a eu une accélération des ventes. Nous sommes revenus à des temps que nous avions connu il y a 4 ou 5 ans. Cela veut dire qu’il n’y a pas de fatalité. Mais pour qu’il n’y ait pas de difficulté, il faut savoir affronter les difficultés » a déclaré Gérard Collomb.

Sur le manque de collégialité pointé par Olivier Brachet dans son communiqué, et notamment la future place du logement dans la future PPI, Gérard Collomb a affirmé assumer ses choix : « il faut faire des choix. Quand vous êtes président, vous êtes le dernier à les assumer, et à un moment donné, il faut bien trancher ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.