Incity atteindra ce dimanche sa hauteur finale: 200 mètres

C'est ce dimanche que seront posés par hélicoptère les deux derniers éléments du mat métallique coiffant la plus haute tour de Lyon.

La plus haute tour de Lyon culminera ce dimanche à 200 mètres de haut. Cela fait en effet un certain temps que Incity dépasse la Tour Part-Dieu, le fameux Crayon. Mais ce dimanche, une nouvelle étape sera franchie avec la pose des deux derniers éléments du mat métallique coiffant la plus haute tour de Lyon, lui permettant d'atteindre sa hauteur finale.

La tour Incity dispose est en effet coiffée par ce mat métallique de 50 mètres ancré dans la coiffe de la tour, un geste de l'architecte du bâtiment. Avec cette nouvelle étape, la tour aura ainsi atteint sa hauteur définitive, à savoir 200 mètres.

Les deux premiers élément du mat sont d'ores et déjà visibles sur la tour: ils mesurent à eux deux 27 mètres pour un poids de 20,2 tonnes. Ils ont été posés par grue, ce qui n'était pas possible pour les deux autres parties du mat.  Les deux derniers éléments mesurent respectivement 9.5 et 12.1 mètres, pour un poids de 3.2 et 2.5 tonnes. Il aura fallu envisager des rehausses d'ancrage de grue, un effort qui n'aurait pas été compatible avec la structure métallique composant la coiffe de la tour.

C'est pour cette raison que les derniers éléments seront amenés sur place via un hélicoptère Super Puma équipé d'un moteur bi-turbine. Il volera sur le Rhône à 457 mètres du sol, avant de survoler le cours Lafayette. Les deux éléments seront d'ores et déjà sur place. Sur place la hauteur de travail sera à 250 mètres au sol. Un périmètre au sol a donc été défini, qui comprend la fermeture dès 14 heures des rues et des interdictions de stationner. Une lettre a été adressée à chaque riverain pour lui demander de fermer les fenêtres et volets, d'évacuer pots de fleurs et objets au bords des fenêtres, et les avertir que la circulation piétonne sera interdite dans le périmètre de sécurité.

Une opération délicate

L'hélicoptère arrivera de Bron vers 14h00. Le premier élément à poser sera levé. Les tronçons du mat seront levés à la verticale de la Tour, sans jamais survoler les avoisinants. "Les personnes qui réceptionnent le mat et qui boulonnent ne sont pas des personnes de l'entreprise qui a fabriqué le mat mais du personnel de chez Heli Challenge", la société de levage par Hélicoptère qui effectuera cette délicate opération, explique Thibault Dubreuil, directeur du projet Incity chez Bouygues Bâtiment Sud Est, lors de la conférence de presse présentant la pose des éléments. "Il faut vraiment qu'il y ait une complicité entre pilotes et équipes au sol" note-t-il. L'hélicoptère, durant le boulonnage, repartira vers Bron, avant de revenir vers 15h30 pour procéder à l'élingage et à la pose du dernier élément.

Après cette opération, la tour aura son aspect définitif.« C’est le final de l’extérieur » note Marc Balaÿ, directeur délégué chez Sogelym Dixence. Car il restera encore une part d’aménagement intérieur, avant que les futurs occupants – SNCF et Caisse d’Epargne Rhône-Alpes- n'investissent les lieux. La livraison ne sera en effet effectuée qu’à la mi-décembre.

"On souhaite que de nouvelles aventures de ce type-là puissent se développer à Lyon. On l'appelle en tout cas de nos voeux les plus chers. Tous les ingrédients sont là pour faire en sorte qu'il y en ait d'autres" a pour sa part glissé Michel Le Faou, vice-président de la Métropole en charge de  l'urbanisme, de l'habitat et du cadre de vie.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


L’impact de la Covid-19 pèse sur les foncières commerciales

L’augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros annoncée mercredi par Unibail-Rodamco-Westfield a ravivé les craintes concernant l’impact du Covid-19 sur le secteur de l’immobilier commercial.


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.