Pont de l’Ane Monthieu : Apsys confiant pour la commercialisation

L’opérateur s’est engagé à ce que cette commercialisation soit soumise à un comité d’enseignes.

Apsys a été retenu pour le projet commercial de près de 16 hectares de la zone Pont de l’Âne Monthieu. Un joli coup pour celui qui a notamment porté Beaugrenelle, le plus important programme d’immobilier commercial de Paris. Récemment, le groupe a d’ores et déjà pu établir des contacts préalables avec des enseignes lors du SIEC concernant son futur centre stéphanois, avec des retours très positifs.

Au niveau du calendrier, la promesse de vente a d’ores et déjà été signée. Les autorisations seront déposées début 2016, et le promoteur espère obtenir toutes les autorisations requises pour démarrer le chantier en 2017, et ouvrir ce pôle fin 2018. Un hôtel de 60 chambres est également permis dans le cadre du projet.

Le centre commercial sera constitué d’enseignes répondant à une problématique d’équipement de la maison, de la décoration. Un certain nombre d’autres types d’enseignes pourront être intégrées, mais elles devront faire l’objet d’un consentement du comité d’enseignes.

Investissement porté par Apsys

Au niveau financier, Apsys porte la plus grande partie de l’investissement de 150 millions, chiffre qui comprend entre autres l’achat du terrain, pour 17 millions d’euros. Le président du groupe souligne que beaucoup d’enseignes se sont déjà déclarées intéressés pour s’implanter sur ce projet. Maurice Bansay note que l’agglomération stéphanoise, qui comprend 500.000 habitants, est attractive. Des besoins ne sont pas satisfaits, et il existe une importante évasion commerciale. « Ce type d’opération a pour vocation de freiner cette évasion commerciale, voire d’attirer des visiteurs qui ne seraient pas venus spontanément si ce projet n’avait pas été réalisé » indique le dirigeant.

Les commerçants du centre-ville ne doivent pas avoir peur, car le projet vise à être synergique avec le centre de Saint-Etienne. « Plus le territoire stéphanois sera fort dans toutes ses composantes, plus il y aura de visiteurs, et plus les acteurs économiques du territoire trouveront un intérêt dans le cadre de cette démarche » indique le dirigeant.

Apsys a pris l’engagement de soumettre la commercialisation de ce projet à un comité d’enseignes, dans lequel on trouvera notamment les collectivités locales, mais aussi les maires des deux communes. Cette commercialisation se fera ainsi en partenariat avec les collectivités locales, avec des grands acteurs comme Casino et Ikea, mais aussi avec l’association des commerçants de l’hypercentre.

« Rarement vu un tel engouement ! »

Les demandes de permis de construire et le dossier de CDAC devraient être déposés début 2016, ce qui devrait porter à 2017 l’obtention des diverses autorisations. Après 18 mois de travaux, le centre commercial pourrait ainsi ouvrir fin 2018.

Maurice Bansay n’est en tout cas pas inquiet pour la commercialisation. « En 30 ans de métier, j’ai rarement vu un tel engouement en amont pour un projet, surtout dans le contexte économique que nous traversons » a-t-il indiqué. Un engouement qui s’explique selon lui par l’important potentiel commercial, mais surtout par la qualité, l’originalité, l’innovation du projet, notamment sur le point de vue architectural et du design.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

leroy merlin ou castorama ????

Signaler un abus

L’attractivité Stéphanoise est le grand gagnant. L’autre gagnant pourrait être le musée d’art moderne si STEEL règle le pb de CASTORAMA par un swap foncier pont de l’âne / DOA. Son extension très attendue en sera relancée dans l’écrin exceptionnel qui l’environne. A suivre… GP

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : prise à bail de 2.100 m² dans « Impulse »

L’école de cinéma Factory a pris ces surfaces au sein du programme développé par 6e Sens Immobilier et Promoval.


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


L’agence Kuehne+Nagel de Villefranche-sur-Saône a rouvert


Celle-ci avait, en juillet 2019, victime d’un incendie. La nouvelle agence de 6.800 m² a ouvert ses portes.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.


La « All In Academy », conseillée par JLL

Le spécialiste de l’immobilier d’entreprise conseille l’académie pour la réalisation de sa nouvelle structure à Lyon, qui comprendra un centre de formation et d’entrainement de tennis de haut niveau, et un country club.


Sofidy Pierre Europe acquiert les murs de « Triptyk »

Cet immeuble emblématique développe 3.830 m² dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Covid-19 : Bruno Bernard dévoile des mesures d’urgence


Le président de la Métropole de Lyon a tenu une visioconférence de presse ce jeudi pour présenter une quinzaine de mesures visant à accompagner le territoire.


Lyon 2 : 6e Sens Retail acquiert 1.100 m²

La filiale de 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir acquis cette surface commerciale située place Bellecour.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


City Real Estate, nouvel acteur du marché immobilier tertiaire à Lyon

La structure propose une approche à la fois expérimentée et moderne pour accompagner les entreprises de toutes tailles, basée sur 3 axes, à savoir le conseil, la transaction et l’investissement.


La Région en soutien aux commerçants dans la vente en ligne

Laurent Wauquiez a présenté jeudi un plan de 50 millions d’euros destiné à accompagner le commerce de proximité et les restaurateurs, notamment dans la vente en ligne via le « click and collect ».