Les SCPI de rendement

Au côté des SCPI fiscales et des SCPI de capitalisation, les SCPI de rendement visent à offrir des revenus réguliers aux souscripteurs.

Les SCPI sont des supports offrant une réelle diversité. Car, selon l’objectif visé par l’investisseur, ce dernier portera son choix sur divers types de SCPI. Pour profiter de dispositifs de défiscalisation, c’est naturellement qu’il optera pour des SCPI de type Pinel (anciennement Scellier) ou Malraux ou Déficit Foncier.

Mais si son ambition principale est de s’assurer des revenus réguliers ou complémentaires à terme, il aura de fait tendance à se porter sur les SCPI de rendement. Celles-ci sont des véhicules d’investissement visant à assurer de tels revenus gérés par des sociétés de gestion (sous le contrôle de l’autorité des marchés financiers). Elles investissent pour cela dans divers actifs d’immobilier d’entreprise, que ce soit des bureaux, des commerces, des locaux d’activités, des entrpôts, des actifs de santé (Ehpad, clinique…) ou encore des campings. L’acquisition de chaque immeuble permet de constituer un parc immobilier dont les revenus locatifs seront redistribués sous forme de dividendes aux associés en fonciton de leur quote-part.

Une collecte de plus en plus forte

Ces SCPI distribuent ainsi des revenus considérés fiscalement comme des revenus fonciers. La détention de ce placement sur une longue période sera privilégiée, avec une durée minimale de 8 ans pour amortir les frais de souscription et diminuer la fiscalité applicable aux plus–values immobilières.
Attirés par des rendements bien supérieurs à d’autres supports d’épargne, la collecte des SCPI de rendement (pierre-papier) est de plus en plus importante : la collecte nette trimestrielle a ainsi, sur les 5 derniers trimestres, dépassé à chaque fois le milliard d’euros. Sur la dernière année, entre le deuxième trimestre 2015 et le deuxième trimestre 2016, cette collecte a même augmenté de 31%, boostée notamment par la collecte des SCPI de commerces. Si bien qu’au 30 juin, la capitalisation des SCPI de rendement dépassait les 36,4 milliards d’euros.

Rendement immobilier de 5,75 % et un TDVM de 4,70%

En moyenne, sur le deuxième trimestre, 1,7 milliards d’euros ont été investis par les SCPI de rendement, avec un rendement immobilier moyen de 5,75%. De ce rendement immobilier dépend la performance du fond, appelé TDVM (taux de distribution sur valeur de marché), le rendement des SCPI au cours du 2ème trimestre 2016 s’est établi à 4,70% en moyenne toutes catégories confondues.

Bureaux Commerces Spécialisées Diversifiées
TDVM 2T 2016 4,64% 4,67% 4,93% 4,99%

Pour un tel type de SCPI, il sera par ailleurs toujours intéressant de regarder quel est le niveau du dividende distribué. Ramené au nombre de part, un dividende supérieur au résultat soulignera que la société de gestion a utilisé la plus-value réalisée ou les réserves de la SCPI pour maintenir son niveau de distribution. Une telle observation permet donc d’affiner l’analyse sur le type de gestion adopté par les sociétés gérant les SCPI. On rappelle que le taux de distribution s’était établi, en 2015, à 4,85 %, selon l’Association française des sociétés de placement immobilier (ASPIM - IEIF).

Investissant dans divers actifs immobiliers, le rendement sera par ailleurs différent suivant la typologie des SCPI. Le rendement des actifs immobiliers investis en bureaux (5.38%) est inférieur à celui des commerces ou à celui des actifs de santé (8.10 %).

Un taux d’occupation de 88,82%

D’autres indicateurs permettent d’apprécier les performances des SCPI de rendement. Comme par exemple le taux d’occupation financier moyen, qui rapporte le montant total des loyers et indemnités d’occupation facturés au montant total des loyers facturables dans l’hypothèse où tout le patrimoine de la SCPI serait pris à bail. Et l’un des indicateurs positifs du dernier trimestre réside dans le fait que ce ratio a encore légèrement augmenté, d’environ 0,5 % par rapport au 1er trimestre 2016, pour désormais atteindre 88,82%.

Liste des SCPI Société de gestion Capital fixe/variable Type de SCPI Assu. vie Démembr. (Nue-
propriété / Ususfruit)
TOF* TDVM
SCPI Novapierre Paref Gestion Variable Commerces Oui Oui 91,80% 4,12%
SCPI Corum Corum AM Variable Diversifiée Non Oui 99,40% 6,46%
SCPI Allianz Pierre Immovalor Gestion Variable Bureaux Non Non 89,55% 4,50%
SCPI Immorente Sofidy Variable Diversifiée Oui Oui 94,15% 4,84%
SCPI Epargne Foncière La Française REIM Variable Bureaux Oui Oui 84,10% 4,83%
SCPI Atout Pierre Diversification Ciloger Fixe Diversifiée Non Non 83,14% 4,31%
SCPI Primopierre Primonial REIM Variable Bureaux Oui Oui 88,60% 5,04%
SCPI Accès Valeur Pierre BNP Paribas REIM Fixe Bureaux Non Non 78,30% 4,89%
SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Amundi Immobilier Variable Bureaux Oui Oui 93,62% 4,41%
SCPI Epargne Pierre Voisin Variable Bureaux Non Oui 100% 6,06%
SCPI Elysées Pierre HSBC REIM Variable Bureaux Oui Non 87,80% 4,13%
SCPI PFO2 Périal AM Variable Bureaux Oui Oui 92,50% 4,78%
SCPI Actipierre Europe Ciloger Variable Commerces Non Non 98,34% 4,62%
SCPI Fructipierre Nami AEW Fixe Bureaux Non Non 82,93% 4,20%
SCPI Pierval Santé Euryale AM Variable Spécialisée Non Oui 98% 5,18%





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


A Villeurbanne, 1ère opération de piétonisation hors de Lyon

L’opération, intitulée « la voie est libre », était également organisée ce week-end dans la ville.


Un week-end piéton élargi à Lyon, avec «La voie est libre»

Les 26 et 27 septembre, les villes de Lyon, de Villeurbanne et la Métropole ont fait le choix d’organiser un weekend piéton dans le coeur de la Presqu’île, mais aussi dans tous les arrondissements de Lyon et à Villeurbanne.


Caluire : des voies cyclables aménagées sous 6 semaines à Saint-Clair

La Métropole de Lyon a indiqué vouloir aménager les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad.


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.