Lyon : les prix de l’immobilier neuf continuent de progresser

Selon le site Trouverunlogementneuf.com, le prix des T3 à Lyon a dépassé ceux de Nice. Elle devient ainsi la deuxième ville la plus chère de France, derrière Paris.

307.000 euros. C’est, selon Trouverunlogementneuf.com, le prix moyen d’un T3 à Lyon. Il s’inscrit ainsi en progression de 4% sur six mois. Du fait de cette hausse des prix, Lyon devient la deuxième ville la plus chère de France derrière Paris, et passe devant Nice. C’est ainsi le premier fait majeur issu du baromètre de ce site, qui compare chaque mois le prix d’un 3 pièces dans les grandes villes françaises. Nice est ainsi passée troisième, et a vu ses prix reculer de 7,5% à 291.000 euros.

Outre ce premier constat, l’autre fait majeur révélé par ce baromètre était le redémarrage des prix du neuf à Paris. « Après plusieurs années de baisse, les prix de l’immobilier neuf à Paris repartent à la hausse sur les 6 derniers mois : + 2 % à 673 000 € pour un trois-pièces. On reste loin de l’envolée constatée en 2013 où le prix moyen avait atteint 750 000 € » indique le site.

Ce dernier indique que, sur deux ans, par rapport à la rentrée 2014, les prix sont plutôt sables à Paris, avec un repli de ‘seulement’ 6 000 € pour le prix d’un 3 pièces en deux ans. « En revanche, confirmant les chiffres des 6 derniers mois, le prix d’un appartement neuf à Lyon est passé de 275 000 à 307 000 € : + 11.5 % entre septembre 2014 et septembre 2016. La tendance pour Nice est inverse : - 10.5 %, passant de 325 000 € à 291 000 € aujourd’hui » précise Trouverunlogementneuf.com. On notera par ailleurs les baisses des prix sur 6 mois à Bordeaux (-2.5%) et Nantes (-3.5%), tandis que Marseille et Lille affichent des hausses de 7%.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Selon LPI-Seloger, la hausse des prix de l’immobilier se renforce

En octobre, les prix signés ont augmenté de 6.3% sur un an, contre +4.5% il y a un an à la même époque, selon le baromètre. Au sein de de mouvement, Lyon ne fait pas exception.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère

C’est le constat de LPI-SeLoger, qui fait état d’une raréfaction de l’offre de biens. Selon ce baromètre mensuel, la hausse des prix immobiliers en France est forte et générale.


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Quel bilan pour les prix de l’immobilier sur un mandat ?

Sur les six dernières années, les prix ont évolué de manière assez différente suivant les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement ne se traduit pas par des baisses de prix

C’est ce qu’a indiqué LPI-SeLoger dans son baromètre mensuel.


Les prix en nette hausse dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

null La progression des prix a été à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne en 2019, selon les Notaires de France. Mais l’incertitude est désormais de mise pour les prochains mois du fait de la crise sanitaire.