Anse: un contrat de concession signé avec la SERL pour la ZAC du Bordelan

Les présidents de la société d’économie mixte et du syndicat de Bordelan ont signé jeudi à Anse le traité de concession de cette ZAC orientée vers le loisir en bord de Saône.

La SERL a signé jeudi un contrat de concession avec le Syndicat Mixte de Bordelan. C’est Daniel Pomeret, le président du syndicat et Jean-Luc da Passano, le président du groupe SERL qui ont tous deux signé le document. Cette signature marque le lancement officiel de l’aménagement de cet espace situé en bordure de Saône, au niveau du lieu-dit du « Bordelan ».

Cette zone d’aménagement est importante pour le développement économique à l’échelle d’Anse, mais aussi à l’échelle intercommunale, et à celle de l’ensemble de l’agglomération. Ce nouvel espace sera orienté vers le loisir et proposera une offre en matière de tourisme fluvial, un pôle de vie développant entre autres des services en lien avec la nouvelle activité portuaire du site. La ZAC du Bordelan accueillera, sur 64 hectares, une mixité d’activités avec un port de plaisance, d’une capacité de 350 anneaux (environ 12 000 m²), un port à sec, de 340 places environ, mais aussi un pôle de vie, à proximité du port, comprenant des commerces (accastillage, environ 2 000 m² de commerce) et une capitainerie (200 m²).

(Copyright Interland)

(Copyright Interland)

Un pôle d’hébergement touristique de 10 000 m², dont la formule demeure encore à définir, est également prévu, tout comme 4 hectares d’espace naturel. 12,5 hectares de lots seront à destination d’activités économiques, en permettant la création d’environ 50 000 m² de surface de plancher dédiés à l’accueil d’acteurs économiques.

Un projet sur 10 ans

Le planning prévisionnel de la zone s’étale entre 2017 et 2024, avec de 2017 à 2018, la réalisation d’études. De 2017 à 2020 seront prévues des autorisations administratives. La réalisation des travaux se réaliser entre 2020 et 2023. De 2022 à 2024 seront recherchés des acteurs économiques, avec la commercialisation des lots dédiés à l’accueil d’activités économiques.

Le Groupe SERL assurera sur environ 10 ans le suivi opérationnel des études et des travaux, l’aménagement des espaces et des voiries, ainsi que la commercialisation des lots et la promotion du site pour des activités tertiaires et mixtes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


21,4 millions d’euros pour le recyclage des friches en AURA

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’enveloppe dédiée au fonds de recyclage foncier des friches s’élève à 21,4 millions d’euros sur deux ans.


Télécabines, lignes de tram : le plan de mandat du Sytral dévoilé

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a présenté ce jeudi son plan de mandat 2021/2026. Si aucune ligne de métro ne sera initiée dans le mandat, une première ligne par câble sera mise en place entre Francheville et Gerland. 4 nouvelles lignes de tram vont voir le jour.


Alliade développe une ferme urbaine dans la ZAC des Girondins

null
Le bailleur social réalise une exploitation maraîchère avec ses serres au sein d’un projet de 120 logements en accession et locatif social.


Vallée de la chimie : la Métropole de Lyon satisfaite du rétablissement du PPRT

null

La cour administrative d’appel du tribunal administratif de Lyon a rétabli le plan de prévention des risques technologiques qui avait annulé en 2019.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Demandes d’autorisation d’urbanisme : nouvelle démarche en ligne

Celle-ci vise à accompagner et simplifier la procédure.


Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne


La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.