Travail illégal à la Grande Halle : Léon Grosse dément toute implication

Le groupe a indiqué qu’il n’était pas incriminé dans l’affaire de travailleurs détachés sur le chantier de la Grande Halle.

Léon Grosse est « résolument opposé et engagé dans la lutte contre toute forme de travail illégal » a indiqué le groupe hier dans un communiqué. Le préfet, Michel Delpuech, avait suspendu le 9 décembre par arrêtés préfectoraux, et ce pour une durée d’un mois, les activités de deux sociétés étrangères et d’une entreprise française sur les chantiers « Fireworks » à Rilleux-la-Pape et « La Grande Halle », dans le 7ème arrondissement de Lyon. Un chantier sur lequel travaillent plusieurs entreprises, dont Léon Grosse.

Un rapport de l’inspection du travail avait mis en évidence que les deux entreprises étrangères avaient pour seul but de fournir de la main d’oeuvre non déclarée en France. Le rapport faisait également apparaître que ces sociétés avaient apporté leur main d’oeuvre, sous couvert de détachements, à l’entreprise française, leur donneur d’ordre et employeur pour les chantiers à Rilleux-la-Pape et à Lyon 7ème.

Plusieurs lots

Léon Grosse a pour sa part tenu à mettre les choses au clair, après la parution d’un article dans la presse web laissant entendre que Léon Grosse était incriminé dans cette affaire de travailleurs détachés. « C'est évidemment totalement faux » a indiqué le groupe. Le journal qui avait rapporté cette information a, depuis, fait paraître un démenti. « L'opération Grande Halle à Gerland est portée par le Maître d'Ouvrage Gecina qui a alloti le chantier en 4 macro lots avec une entreprise mandataire pour chaque macro lot » indique Léon Grosse.

Léon Grosse est mandataire du macro lot structure, qui comprend le terrassement, le soutènement, le gros œuvre, la couverture, la charpente métallique, l’étanchéité, le VRD, l’espace vert, et l’ascenseur. Les 3 autres macro lots comprennent le macro lots façade, porté par le mandataire Lenoir Metallerie, le macro lot technique, porté par le mandataire Hervé Thermique, et le macro lots finitions, porté par le mandataire SAPE (entreprise de cloison doublage).

« Il n'y a donc aucune relation contractuelle entre l'entreprise Léon Grosse et les mandataires des 3 autres macro lots, ainsi que leurs co-traitants et sous-traitants. L'arrêté préfectoral concerne une interdiction d'activité de l'entreprise SAPE uniquement » indique le groupe Léon Grosse. « L'entreprise Léon Grosse n'est donc nullement concernée par cet arrêté » souligne l’entreprise.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une étude FPI / Deloitte sur les attentes des jeunes concernant le logement neuf

Les réponses de près de 600 jeunes actifs et étudiants, âgés de 20 à 30 ans ont été exploitées pour déterminer celles-ci.


La CAPEB reçue par la Métropole le 14 janvier sur la ZFE

La CAPEB Rhône et Grand Lyon sera reçue par la Métropole concernant la zone de faibles émissions, qui a été durcie au 1er janvier.


La CAPEB satisfaite de la qualification RGE «chantier par chantier»

Depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier de l’arrêté du 24 décembre 2020, une expérimentation est lancée pour deux ans afin de mettre en œuvre la qualification RGE « chantier par chantier ».


«Gravity» vendu à Atlantique Mur Régions

null
L’immeuble de bureaux d’une superficie d’environ 4.700 m² situé dans le quartier de Gerland a été cédé par Cogedim Grand Lyon.


Rebond des permis de construire, malgré le reconfinement

Les autorisations à la construction de logements ont rebondi de septembre à novembre. La construction reste toutefois déprimée, y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un nouveau site multi-activités pour Vicat à Saint-Fons

null
Le groupe a ouvert ce nouveau site multimodal sur le Port Edouard-Herriot, situé sur la commune de Saint-Fons.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


6e Sens Immobilier s’offre les conseils de Sonny Anderson

null
L’ancien international brésilien devient ambassadeur sponsoring et mécénat du groupe. Ce dernier fait appel à l’ancien joueur lyonnais pour le conseiller dans le cadre de ses différents partenariats.


La FFB prédit un coup dur pour l’emploi dans le bâtiment


La fédération du bâtiment prévoit une forte baisse d’activité et évoque le chiffre de 50.000 postes en danger. Aussi, elle émet ainsi un certain nombre de propositions.


Le Pôle habitat FFB présente le palmarès du challenge de l’habitat innovant

null
Selon la fédération, ce palmarès est « en harmonie avec les grands enjeux du logement neuf »


Logement neuf: environnement et ouverture aux autres plébiscités par les jeunes

La FPI et Deloitte ont rendu publics les résultats de leur étude conjointe « la jeune génération et le logement neuf ».


Les heures travaillées dans le BTP n’ont pas retrouvé leur niveau de 2019

Les heures travaillées sur les chantiers de bâtiment et travaux publics restent bien en deçà des niveaux de 2019 à la même période, malgré un rebond par rapport à la période de confinement.


La FRTP et la FFB alertent sur la restauration des salariés

Les fédérations, dans un contexte de crise sanitaire, évoquent « un enjeu de dignité ».


Immobilier neuf : l’offre commerciale s’érode aussi sur Saint-Etienne Métropole

L’agence d’urbanisme Epures a fait part de son tableau de bord trimestriel de la promotion immobilière.


Promoval et Mediprom acquièrent le 17 Place Bellecour

Les opérateurs ont remporté la consultation menée par les Hospices Civils de Lyon.