Travail illégal à la Grande Halle : Léon Grosse dément toute implication

Le groupe a indiqué qu’il n’était pas incriminé dans l’affaire de travailleurs détachés sur le chantier de la Grande Halle.

Léon Grosse est « résolument opposé et engagé dans la lutte contre toute forme de travail illégal » a indiqué le groupe hier dans un communiqué. Le préfet, Michel Delpuech, avait suspendu le 9 décembre par arrêtés préfectoraux, et ce pour une durée d’un mois, les activités de deux sociétés étrangères et d’une entreprise française sur les chantiers « Fireworks » à Rilleux-la-Pape et « La Grande Halle », dans le 7ème arrondissement de Lyon. Un chantier sur lequel travaillent plusieurs entreprises, dont Léon Grosse.

Un rapport de l’inspection du travail avait mis en évidence que les deux entreprises étrangères avaient pour seul but de fournir de la main d’oeuvre non déclarée en France. Le rapport faisait également apparaître que ces sociétés avaient apporté leur main d’oeuvre, sous couvert de détachements, à l’entreprise française, leur donneur d’ordre et employeur pour les chantiers à Rilleux-la-Pape et à Lyon 7ème.

Plusieurs lots

Léon Grosse a pour sa part tenu à mettre les choses au clair, après la parution d’un article dans la presse web laissant entendre que Léon Grosse était incriminé dans cette affaire de travailleurs détachés. « C'est évidemment totalement faux » a indiqué le groupe. Le journal qui avait rapporté cette information a, depuis, fait paraître un démenti. « L'opération Grande Halle à Gerland est portée par le Maître d'Ouvrage Gecina qui a alloti le chantier en 4 macro lots avec une entreprise mandataire pour chaque macro lot » indique Léon Grosse.

Léon Grosse est mandataire du macro lot structure, qui comprend le terrassement, le soutènement, le gros œuvre, la couverture, la charpente métallique, l’étanchéité, le VRD, l’espace vert, et l’ascenseur. Les 3 autres macro lots comprennent le macro lots façade, porté par le mandataire Lenoir Metallerie, le macro lot technique, porté par le mandataire Hervé Thermique, et le macro lots finitions, porté par le mandataire SAPE (entreprise de cloison doublage).

« Il n'y a donc aucune relation contractuelle entre l'entreprise Léon Grosse et les mandataires des 3 autres macro lots, ainsi que leurs co-traitants et sous-traitants. L'arrêté préfectoral concerne une interdiction d'activité de l'entreprise SAPE uniquement » indique le groupe Léon Grosse. « L'entreprise Léon Grosse n'est donc nullement concernée par cet arrêté » souligne l’entreprise.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi de finances 2021 : la FFB presse le gouvernement


La FFB attend de nombreux compléments et détails par voie d’amendements pendant les débats parlementaires ou sous forme de textes règlementaires à venir.


Benjamin Courraud, nouveau délégué régional de la FPI Alpes


Le nouveau délégué souhaite instaurer une proximité avec l’ensemble des élus locaux, leurs représentants et leurs administrations, ainsi qu’avec l’ensemble des institutions locales.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.