Cité de la Gastronomie : les membres fondateurs dévoilés

Gérard Collomb a présenté ce jeudi les principaux partenaires privés de la Cité de la Gastronomie, qui sera localisée dans le Grand Hôtel-Dieu.

Ce sera un élément central du futur Grand Hôtel-Dieu. La cité de la gastronomie, projet culturel et touristique, devrait ouvrir ses portes à la fin 2018. Le président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb, a présenté jeudi les principaux partenaires privés de ce futur lieu. Aux côtés du maire de Lyon, du premier vice-président de Métropole, David Kimelfeld, et de l’adjointe au commerce, Fouziya Bouzerda, étaient présentes.

« C’est une date importante pour nous car c’est le fruit d’un long processus » a affirmé Gérard Collomb. Il a en effet rappelé que c’est en 2010 qu’Eiffage remportait le concours qui allait permettre la transformation de l’Hôtel-Dieu avec Didier Reppelin et Albert Constantin comme architectes. Il a rappelé les diverses candidatures pour l’accueil de la Cité de la gastronomie, projet qui avait éclos suite au classement du repas gastronomique au patrimoine culturel immatériel de l'Humanité par l'UNESCO en 2010. Lequel imposait des obligations de promotion de la culture alimentaire et la défense du patrimoine gastronomique. Au final, un panel de plusieurs villes, dont Lyon et Dijon, avait été retenu. « Aujourd’hui, nous sommes en train de lancer concrètement cette cité de la gastronomie. Nous sommes les premiers. Serons-nous les seuls ? Je ne le pense pas… D’autres suivront. Mais Lyon, capitale de la gastronomie aura donné l’exemple et montré une voie » a indiqué Gérard Collomb.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une rencontre des métropoles européennes à la Confluence

null
L’agence d’urbanisme de Lyon organisait ce mardi une journée d’échanges entre une dizaine de métropoles européennes, dont Amsterdam, Turin, ou encore Barcelone.


«Nous sommes dans la grande épine dorsale du développement de la ville»

Jean-Paul Bret est maire de Villeurbanne. A l’occasion de l’inauguration d' »Urban Side », Nous évoquons le secteur de la route de Genas, mais aussi le développement de sa ville vers l’est, avec le secteur du Médipole, et du Carré de Soie.


« Ce quartier offre beaucoup d’opportunités »

Paul Minssieux est le maire de Brignais. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’opération de l’ilot de la gare.


Brignais : présentation du programme immobilier de l’ilot de la gare

null
L’OPAC du Rhône présentait jeudi à Brignais son opération d’aménagement d’une partie du quartier de la gare, au travers d’un projet de 11.000 m² mêlant logements, locaux, bureaux et commerces.
» Paul Minssieux, maire de Brignais: « Ce quartier offre beaucoup d’opportunités »


Au cœur du chantier du Grand Hôtel-Dieu

null
Eiffage a organisé cette semaine une visite du projet phare de la Métropole de Lyon, actuellement en plein chantier.


Le prolongement de la ligne B jusqu’à Saint-Genis-Laval se précise

Le Sytral a communiqué mercredi sur le prolongement de la ligne B.


Villeurbanne : rencontre entre la Ville, les promoteurs et architectes

null
Une rencontre avait été organisée jeudi entre promoteurs, bailleurs sociaux et architectes intervenant à Villeurbanne autour du thème « Construire autrement ».


Saint-Genis-Laval : Bjorg Bonneterre et Cie construit son siège social

Bjorg Bonneterre et Compagnie organisait il y a quelques jours une cérémonie de pose de première pierre de son nouveau siège social réalisé par le groupe Cardinal dans cette ville du sud-ouest de Lyon.


« A terme, 2.500 à 3.000 habitants vont s’installer »

Roland Crimier est maire de Saint-Genis-Laval. A l’occasion de la pose de la première pierre du nouveau siège de l’entreprise Bjorg, Bonneterre et Compagnie, nous avons interrogé l’élu sur l’évolution du territoire communal, marqué par la future arrivée du métro.


Brignais : l’équipe ADIM/BPD Marignan choisie pour l’îlot de la Gare

null
Cette équipe, qui comprend également HTVS, l’atelier Anne Gardoni, EODD, et Citinea a été choisie par l’OPAC du Rhône à l’issue d’une consultation pour ce programme immobilier majeur pour la ville.
» L’Arbresle : l’Opac du Rhône commercialise 14 logements neufs


« Nous tablons sur 15.000 nouveaux logements à échéance 2030 »

Nous avons rencontré, à l’occasion de l’inauguration du programme « Le Nouveau Monde », Grégory Bernard, adjoint au maire de Clermont-Ferrand en charge de l’urbanisme. Il évoque avec nous le futur PLUI de Clermont Auvergne Métropole, les Pyramides de la FPI et le projet République.


« République, le cœur métropolitain de notre territoire »

Olivier Bianchi est le maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Il évoque l’importance du quartier République pour la métropole clermontoise.
» Grégory Bernard, adjoint au maire de Clermont-Ferrand en charge de l’urbanisme : « nous tablons sur 15.000 nouveaux logements à échéance 2030 »


Eiffage inaugure une résidence au cœur du quartier République, à Clermont-Ferrand

null
Le groupe inaugurait jeudi le programme « Le Nouveau Monde » dans la préfecture du Puy-de-Dôme, au cœur du nouveau quartier République, en présence du maire, Olivier Bianchi.


Feyzin / La Bégude : ouverture de la concertation préalable

La Métropole a approuvé lundi les modalités et l’ouverture de la concertation préalable pour l’opération de requalification du quartier de La Bégude à Feyzin.


Le projet de PLU-H devrait être présenté dans les prochaines semaines

Michel le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, a indiqué que le projet de PLU serait présenté dans les prochaines semaines.