Entre l’Assemblée nationale et la Région, Laurent Wauquiez a choisi

Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de se consacrer à la Région, pour respecter la règle du non-cumul.

Un temps pressenti à l’Assemblée Nationale pour devenir chef de file de l’opposition LR, Laurent Wauquiez a finalement fait son choix. Il reste finalement président Région Auvergne-Rhône-Alpes afin de « lui donner toute la place qu’elle mérite ».

Dans un long communiqué, il a expliqué son choix. « Cette Région, je veux en faire un modèle. Ses atouts sont innombrables. Ils sont à l’échelle des défis, et d'abord celui de l'emploi, que nous avons commencé à relever : l’engagement – tenu – de ne pas augmenter les impôts, une politique d’économies sur le train de vie de la Région inédite, la lutte contre le travail détaché, une action très forte auprès de nos agriculteurs, la préférence locale, le développement de nos entreprises ou encore la sécurité. Lors de la campagne des élections régionales, j’ai indiqué que si j'étais élu, je resterais Président de la Région. Le respect de la parole don née est sacré. Il est le ciment de la parole politique » a indiqué l’élu.

« C’est par le terrain, ici, dans ma Région, que nous changerons la vie de nos concitoyens »

Il envoie également un tacle à ceux qui ont récemment rejoint le gouvernement, comme Bruno le Maire ou encore Gérard Collomb. « A un moment où les lumières des palais ministériels aveuglent les élus de peu de convictions, je veux redire toute ma fidélité à la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Les sirènes parisiennes ne guideront pas mon action politique. Je reste convaincu que c’est par le terrain, ici, dans ma Région, beaucoup plus que par l’action parlementaire à Paris, que nous changerons la vie de nos concitoyens », a indiqué Laurent Wauquiez.

« J’ai donné ma parole aux électeurs de ma Région et je la tiendrai. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de conserver mon mandat de Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis treize années, les électeurs de la 1ère circonscription de Haute-Loire m’ont renouvelé leur confiance lors de chaque échéance électorale. Cette confiance renouvelée a été durant toute cette période le moteur de mon action et de mon engagement », a-t-il ajouté. Il a enfin indiqué qu’il accompagnera Isabelle Valentin, qui fut sa suppléante pendant cinq années, afin de remporter cette élection législative au nom de la Droite et du Centre. Il sera ainsi son suppléant.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le réseau des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes interpelle le gouvernement

Le réseau des villes de la Région s’est réuni à Lyon le 1er juillet et a interpellé dans un communiqué le gouvernement sur les annonces de futures ponctions fiscales.


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».