Entre l’Assemblée nationale et la Région, Laurent Wauquiez a choisi

Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de se consacrer à la Région, pour respecter la règle du non-cumul.

Un temps pressenti à l’Assemblée Nationale pour devenir chef de file de l’opposition LR, Laurent Wauquiez a finalement fait son choix. Il reste finalement président Région Auvergne-Rhône-Alpes afin de « lui donner toute la place qu’elle mérite ».

Dans un long communiqué, il a expliqué son choix. « Cette Région, je veux en faire un modèle. Ses atouts sont innombrables. Ils sont à l’échelle des défis, et d'abord celui de l'emploi, que nous avons commencé à relever : l’engagement – tenu – de ne pas augmenter les impôts, une politique d’économies sur le train de vie de la Région inédite, la lutte contre le travail détaché, une action très forte auprès de nos agriculteurs, la préférence locale, le développement de nos entreprises ou encore la sécurité. Lors de la campagne des élections régionales, j’ai indiqué que si j'étais élu, je resterais Président de la Région. Le respect de la parole don née est sacré. Il est le ciment de la parole politique » a indiqué l’élu.

« C’est par le terrain, ici, dans ma Région, que nous changerons la vie de nos concitoyens »

Il envoie également un tacle à ceux qui ont récemment rejoint le gouvernement, comme Bruno le Maire ou encore Gérard Collomb. « A un moment où les lumières des palais ministériels aveuglent les élus de peu de convictions, je veux redire toute ma fidélité à la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Les sirènes parisiennes ne guideront pas mon action politique. Je reste convaincu que c’est par le terrain, ici, dans ma Région, beaucoup plus que par l’action parlementaire à Paris, que nous changerons la vie de nos concitoyens », a indiqué Laurent Wauquiez.

« J’ai donné ma parole aux électeurs de ma Région et je la tiendrai. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de conserver mon mandat de Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis treize années, les électeurs de la 1ère circonscription de Haute-Loire m’ont renouvelé leur confiance lors de chaque échéance électorale. Cette confiance renouvelée a été durant toute cette période le moteur de mon action et de mon engagement », a-t-il ajouté. Il a enfin indiqué qu’il accompagnera Isabelle Valentin, qui fut sa suppléante pendant cinq années, afin de remporter cette élection législative au nom de la Droite et du Centre. Il sera ainsi son suppléant.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La foire de Lyon mettra Londres en avant, du 23 mars au 2 avril

Cette année, la foire de Lyon mettra Londres à l’honneur, avec un positionnement inédit de l’événement grâce à deux univers, « Maison » & « Boutique ».


Le salon de l’immobilier de Lyon se tiendra du 16 au 18 mars

null
Comme chaque année, cet évènement, organisé par Comexposium, se tiendra durant 3 jours à la cité internationale de Lyon. Les salons immobiliers de Grenoble et Saint-Etienne se tiendront le même week-end.


Le vélo en pleine expansion à Lyon

null
L’année 2017 a été marquée par une nouvelle hausse du trafic vélo de l’ordre de 10% dans la Métropole.


Part-Dieu: les travaux du pôle d’échanges impactent l’accès au métro B

Un nouvel accès au métro B a été aménagé, face au centre commercial de la Part‐Dieu du fait des travaux préparatoires du réaménagement du pôle d’échanges multimodal.


L’UNAM tire le bilan de la conférence de consensus

L’union des aménageurs et lotisseurs a porté au cours de celle-ci des propositions visant à sécuriser et encourager la construction en secteur aménagé.


Mermoz devient un “quartier de reconquête républicaine”

null
Le ministre d’État et ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a lancé ce jeudi la police de sécurité du quotidien. 30 premiers quartiers ont été fléchés sur 2018-2019 pour initier cette démarche.


Jacques Mézard a clos la conférence de consensus

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a clôturé la conférence de consensus sur le logement.
» L’UNAM tire le bilan de la conférence de consensus


Le plan « Grand Froid » appliqué dans la Métropole de Lyon

Le préfet du Rhône a, lundi, activé ce dispositif. 21 départements ont, en tout, fait de même, en vue d’ouvrir de nouvelles places et renforcer la veille sociale et les maraudes.


BPNL: le calendrier des fermetures en février 2018

La Métropole de Lyon réalise des travaux de mise aux normes de sécurité des tunnels du boulevard périphérique nord de Lyon.


Inauguration de la crèche « l’escale de Nelly »

Ceci s’inscrit dans une volonté d’un meilleur accueil de la petite enfance dans ce secteur Berthelot/Epargne, en pleine expansion.


Lyon va accueillir « Interaction 18 »

La Métropole accueillera la conférence professionnelle annuelle dédiée au design d’interaction, organisée par l’association internationale IxDA.


Wauquiez met la pression sur Macron avant sa visite en Auvergne

null
Avant la visite du président de la République en Auvergne, le président des républicains demande un engagement ferme pour la LGV reliant Paris à Lyon en passant par Clermont-Ferrand.
» Auvergne-Rhône-Alpes dénonce la réforme de l’apprentissage


Saint-Etienne : Perdriau remercie Collomb pour la rénovation du commissariat

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a remercié le ministre de l’Intérieur pour la future rénovation du commissariat central de la ville, situé cours Fauriel.


Auvergne-Rhône-Alpes dénonce la réforme de l’apprentissage

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a critiqué la réforme qui, selon elle, recentralise et fragilise les centres de formation.


« Il faut que nous abordions tous les sujets, y compris ceux qui fâchent »

null
Gaël Perdriau est maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole. Il préside également, depuis le 1er janvier, le pôle métropolitain.