Entre l’Assemblée nationale et la Région, Laurent Wauquiez a choisi

Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de se consacrer à la Région, pour respecter la règle du non-cumul.

Un temps pressenti à l’Assemblée Nationale pour devenir chef de file de l’opposition LR, Laurent Wauquiez a finalement fait son choix. Il reste finalement président Région Auvergne-Rhône-Alpes afin de « lui donner toute la place qu’elle mérite ».

Dans un long communiqué, il a expliqué son choix. « Cette Région, je veux en faire un modèle. Ses atouts sont innombrables. Ils sont à l’échelle des défis, et d'abord celui de l'emploi, que nous avons commencé à relever : l’engagement – tenu – de ne pas augmenter les impôts, une politique d’économies sur le train de vie de la Région inédite, la lutte contre le travail détaché, une action très forte auprès de nos agriculteurs, la préférence locale, le développement de nos entreprises ou encore la sécurité. Lors de la campagne des élections régionales, j’ai indiqué que si j'étais élu, je resterais Président de la Région. Le respect de la parole don née est sacré. Il est le ciment de la parole politique » a indiqué l’élu.

« C’est par le terrain, ici, dans ma Région, que nous changerons la vie de nos concitoyens »

Il envoie également un tacle à ceux qui ont récemment rejoint le gouvernement, comme Bruno le Maire ou encore Gérard Collomb. « A un moment où les lumières des palais ministériels aveuglent les élus de peu de convictions, je veux redire toute ma fidélité à la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Les sirènes parisiennes ne guideront pas mon action politique. Je reste convaincu que c’est par le terrain, ici, dans ma Région, beaucoup plus que par l’action parlementaire à Paris, que nous changerons la vie de nos concitoyens », a indiqué Laurent Wauquiez.

« J’ai donné ma parole aux électeurs de ma Région et je la tiendrai. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de conserver mon mandat de Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis treize années, les électeurs de la 1ère circonscription de Haute-Loire m’ont renouvelé leur confiance lors de chaque échéance électorale. Cette confiance renouvelée a été durant toute cette période le moteur de mon action et de mon engagement », a-t-il ajouté. Il a enfin indiqué qu’il accompagnera Isabelle Valentin, qui fut sa suppléante pendant cinq années, afin de remporter cette élection législative au nom de la Droite et du Centre. Il sera ainsi son suppléant.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Gare Lyon Part-Dieu : premières démolitions

Le réaménagement du pôle d’échanges entre dans une nouvelle phase, avec le démarrage des premières démolitions.


Parc de Lacroix-Laval : un appel à projets pour le château

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était mercredi en visite dans cet espace vert de l’ouest lyonnais.


La remise en cause de la TVA réduite inquiète le secteur du bâtiment

La FFB et la CAPEB se sont inquiétées des récentes déclarations de Bruno Le Maire/


Des rames entièrement rénovées pour le funiculaire de Fourvière

Le Sytral a inauguré vendredi les nouvelles rames de l’infrastructure desservant le Vieux Lyon, Saint-Just et Fourvière.


Mort de Fernand Galula, un grand nom de la presse lyonnaise

Il avait fondé ou développé plusieurs titres de la presse lyonnaise, comme «l’Activité Immobilière», «Les Petites Affiches Lyonnaises», mais aussi «Lyon Capitale» et «Tribune de Lyon». Le maire de Lyon, Georges Képénékian, lui a rendu hommage.


La loi ELAN en discussion à l’Assemblée nationale

Le projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique est depuis ce mercredi en discussion à l’Assemblée nationale.


Un nouveau président pour la chambre des notaires de l’Isère

null
Maître Philippe Wuthrich a été élu nouveau président par les 235 notaires du département.


La population d’Auvergne-Rhône-Alpes dépasse 8 millions d’habitants

Le territoire a ainsi gagné plus de 150.000 habitants supplémentaires entre 2015 et 2018.


Prix de l’immobilier à Lyon : hausse dans tous les arrondissements

null
Plus aucun arrondissement ne voit ses prix signés baisser sur un an, selon le dernier baromètre LPI-Seloger. Dans 4 arrondissements sur 9, les hausses de prix au m² sont à deux chiffres.


Saint-Priest : Act’Y Urban’East lancé début mai

Urban’East développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes. En son sein, Act’Y Urban’East comprendra 4 bâtiments de 2.000 m² divisibles à partir de 500 m².


La perspective de note du SYTRAL ajustée par Moody’s

L’agence de notation a ajusté la perspective de la note de stable à positive.


Lyon investit dans de nouvelles écoles

5 nouvelles écoles vont être créés d’ici 2020. La création de 3 nouveaux groupes scolaires est déjà engagée, et 2 sont à venir.


1.700 créations d’emplois dans le secteur privé, mais des pertes dans l’immobilier

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® du mois d’avril a fait état de dynamiques variées selon les secteurs d’activité.


Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

null
La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.


Des prix de l’immobilier toujours en forte hausse à Lyon

Selon LPI-Seloger, les prix sont toujours en hausse de 9% sur 12 mois à Lyon. Sur les trois derniers mois, on notera toutefois une petite correction des prix dans la ville.