Mornant : l’OPAC du Rhône démarre la construction de l’institut médico professionnel

L'Opac du Rhône posera vendredi la construction du nouvel institut médico professionnel, géré par l'AMPH, qui remplacera la structure actuelle située dans l'ancien couvent de Mornant.

L'Opac du Rhône posera le 7 juillet prochain à Mornant la première pierre du nouvel institut médico professionnel, géré par l'AMPH. Celui-ci est amené à remplacer la structure actuelle, située dans l'ancien couvent de Mornant. En 2018, 55 enfants et adolescents en situation de handicap mental pourront ainsi faire leur rentrée scolaire dans un établissement adapté à leurs besoins et favorisant leur autonomie.

L'IMPRO de Mornant reçoit actuellement 55 enfants et adolescents de 12 à 20 ans, porteurs de troubles du développement et de la personnalité. L'AMPH avait confié à l'Opac du Rhône la construction d'un nouvel IMPRO sur le site de la Pavière, les locaux actuels ne correspondant plus aux besoins des résidents ni aux normes sanitaires et incendie en vigueur.

3500 m²

L’institut proposera à terme 2850 m2 de surface habitable, sur une surface totale de 3500 m2. La structure sera conçue sur le principe d'une école avec un internat, dont les deux bâtiments sont organisés autour d'une grande cour de récréation.

Il comprendra deux bâtiments. Le premier regroupera les locaux administratifs, scolaires ainsi que les pôles médicaux et paramédicaux. Le deuxième bâtiment accueillera, pour sa part, les chambres et les espaces de vie, ainsi que la salle polyvalente et les locaux d'activité. Les jeunes résidents pourront profiter de grands espaces verts.

Une expérience de 50 ans dans les résidences spécialisées

« Compte tenu du handicap des jeunes résidents, notre cabinet s'est, entre autres, fixé comme objectif de les accompagner afin d'optimiser leur repérage dans l'espace ; nous apportons ainsi un travail sur l'identification de la forme et de la fonction. Cette organisation spatiale leur donnera des repères dans la structuration du rapport espace-temps», souligne Gilbert Pellegrino du cabinet PADW, dans un communiqué.

Outre la production de logements sociaux, l'OPAC du Rhône réalise depuis 50 ans des résidences spécialisées pour les personnes âgées, handicapées mais aussi pour les étudiants, les gendarmes. Ce sont ainsi 1478 personnes qui sont accueillies dans 41 résidences. Les équipes de l’office public de l’habitat sont à l'écoute des associations, comme l'AMPH, qui vont ensuite gérer l'établissement et qui connaissent les besoins spécifiques de celles et ceux qui vont les habiter.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La production des OPH a baissé de 8% en 2017

La fédération nationale des offices publics de l’habitat a fait part de ses propositions suite aux réformes consécutives à la loi de finances 2018.


5.453 logements sociaux financés en 2017 dans le Rhône administratif

220 logements locatifs sociaux ont, par ailleurs, été financés par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).


SACVL : la notation reste stable pour S&P

L’agence de notation Standard & Poor’s Global Ratings a confirmé la note de référence à long terme « A » de la société anonyme de construction de la Ville de Lyon (SACVL).


Le groupe SNI rebaptisé « CDC Habitat »

Cette dénomination marque un peu plus la filiation de la structure à la Caisse des Dépôts.


La fondation Abbé Pierre publie son rapport sur l’état du mal-logement

Le 23ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement a été publié mardi et remis au ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.


Accueil des migrants, cœur de ville : les autres annonces du préfet Bouillon

Outre la sécurité, les infrastructures et le logement social, le préfet a évoqué d’autres sujets lors de ses vœux à la presse, comme la redynamisation des cœurs de ville et les migrations.


Le préfet Bouillon fait un point sur le logement social

null
Le préfet du Rhône et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Stéphane Bouillon, présentait mardi ses vœux à la presse. Il a évoqué le nécessaire effort pour le respect de la loi SRU en matière de logement social.
» A45 : une décision prévue au printemps
» Accueil des migrants, cœur de ville : les autres annonces du préfet Bouillon


Alliade Habitat et le CERTA engagés en faveur de l’insertion professionnelle

null
Le bailleur social et le centre régional des techniques avancées ont signé une convention de partenariat visant à former et accompagner des gardiens d’immeubles dans leur professionnalisation.
» Nouvelle convention quinquennale entre l’Etat et Action Logement


Nouvelle convention quinquennale entre l’Etat et Action Logement

Cette convention 2018-2022 a été signée par Jacques Chanut, président d’Action logement groupe, et les ministres Jacques Mézard, Bruno Le Maire, et Gérald Darmanin.


« Nous construisons autrement »

null
En amont de la présentation de l’observatoire de l’habitat et de la création officielle de la Métropole de Saint-Etienne, Lyon Pôle Immo avait rencontré, il y a quelques semaines, Jack Arthaud, le directeur général de l’EPA de Saint-Étienne, et Jean-Pierre Berger, président de l’agence d’urbanisme de la région stéphanoise, Epures. Nous évoquons avec eux le développement des grands projets stéphanois, et des principaux quartiers tertiaires de l’agglomération.


Partenariat entre Lyon Métropole Habitat et la Chambre régionale de l’ESS

null
La Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire a signé un partenariat avec l’office public de l’habitat métropolitain. Celui-ci se déclinera dans divers domaines et territoires.


« Considérer que l’immobilier est une rente est une grave erreur »

null
Jean-François Buet est le président de la FNAIM. Avant de laisser sa place à la fin du mois à Jean-Marc Torrollion, au terme d’un mandat de 5 ans, nous évoquons avec lui l’adoption de la loi de finances 2018, et son impact sur l’immobilier.


Logement social : constat de carence pour 8 communes de la Métropole

Charly, Craponne, Genay, Mions, Oullins, Saint-Didier-au-Mont-d’Or, Sainte-Foy-lès-Lyon, et Tassin-la-Demi-Lune ont été pointées du doigt par le préfet du fait d’un retard dans la production de logements sociaux.
» Un bilan SRU 2014-2016 assez satisfaisant


GrandLyon Habitat a fêté la fin des travaux d’un chantier éducatif

L’office a fêté jeudi la fin des travaux de rénovation des parties communes du 33 rue Soeur Janin, dans le 5ème arrondissement de Lyon.


Un bilan SRU 2014-2016 assez satisfaisant

Le ministère de la Cohésion des territoires a réalisé mardi un bilan triennal. Si les objectifs de production de logements sociaux sont globalement atteints, certaines communes restent à la peine, notamment dans le Rhône et la Métropole de Lyon.