La baisse des APL fustigée par les associations étudiantes

Alors que le gouvernement a indiqué samedi vouloir baisser de 5 euros le montant des APL dès octobre, les associations étudiantes, comme la FAGE, l'UNEF et le syndicat PDE, ont réagi.

La baisse dès octobre des APL ne passe pas chez les associations étudiantes. La FAGE, association regroupant des fédérations de filière et territoriales, a immédiatemment réagi, suite à la divulgation par France 2 du projet du gouvernement, qui devrait se traduire par une diminution de 5 euros des aides personnalisées au logement versées chaque mois aux étudiants et aux ménages. Pour la FAGE, «le gouvernement s’en prend au porte-monnaie des étudiants».

«Alors que plus de 60.000 bacheliers sont en détresse, faute d’affectation dans APB, la poursuite d’études se voit aujourd’hui doublement remise en cause. L’accès au logement est crucial pour permettre aux jeunes d’être autonomes. Dans un contexte où un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté, le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d’un étudiant. La FAGE ne peut tolérer que l’on continue de précariser la jeunesse sous couvert de 'mesures d’économie'», a indiqué la fédération.

Celle ci juge cette mesure «dangereuse et injuste». La FAGE demande à l'exécutif de prendre ses responsabilités «pour préserver l’accès au logement autonome des jeunes, ainsi qu’à la décohabitation et à la mobilité, nécessaires pour la poursuite de leurs études, comme pour l’accès à l’autonomie».

L'UNEF et PDE souhaitent un retrait de la mesure

Le syndicat étudiant PDE a, pour sa part demandé «le retrait de cette proposition dangereuse pour la jeunesse», les coupes sur les aides au logement rendant, selon lui, «les conditions de vie des étudiants encore plus difficiles, les conduisant à abandonner leur logement ou à être plus nombreux encore à mettre leurs études en danger avec l’exercice d’une activité rémunérée».

L'UNEF a, lui, protesté en lançant une pétition en ligne. «Le gouvernement veut s'attaquer aux APL dès la rentrée, l'UNEF s'oppose à cette mesure qui va renforcer la précarité des jeunes et défend au contraire un droit au logement pour tou-te-s !», a indiqué le syndicat. Il précise que les étudiants représentent 40% des allocataires de cette aide, et seraient donc «les principales victimes de cette mesure».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

la caf verse les apls aux propriétaires , les propriétaire sont tres satisfait ; une honte a ce gouvernement le loyer ses 50% DU BUDGET ET EDF/GDF 25% DONC SUR un revenu il reste rien decouvert tout les mois

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Plan grand froid : 370 places ouvertes au début du mois de décembre

Une réunion a été organisée hier pour rassembler l’ensemble des acteurs de l’hébergement d’urgence et les associations concernées par le plan grand froid.


Contrat de prestation de service entre Rhône Saône Habitat et Récipro-Cité

Les deux sociétés ont signé mercredi dernier ce contrat qui vise la résidence «Cap Sud», située dans le quartier de la Confluence à Lyon.


« Les fonds propres des bailleurs risquent d’être anéantis »

Gilles Gascon est maire de Saint-Priest. Il évoque la ZAC des ilots verts, mais aussi l’article 52 de la loi de finances.


Saint-Priest : Est Métropole Habitat inaugure la résidence Manon Roland

null
L’office public de l’habitat a inauguré jeudi 16 novembre cette résidence située dans la ZAC des ilots verts.
» Gilles Gascon, maire de Saint-Priest : « les fonds propres des bailleurs risquent d’être anéantis »


Julien Denormandie s’est rendu à Vénissieux et Lyon ce lundi

Le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires était en déplacement sur les thèmes de la politique de la ville, de la rénovation énergétique, et du sport dans la ville.


Inauguration de la résidence « Les Glunières »

La résidence composée de 22 logements vise à installer des familles de gens du voyage installées sur ce site depuis 30 ans.


« Il faut du logement pour tous »

null
Nous évoquons avec Michèle Picard, maire de Vénissieux, l’opération Arboreo, mais aussi la résidence de la Glunière, récemment livrée.
» Vénissieux : inauguration d’Arboréo
» Vénissieux: inauguration de la résidence « Les Glunières »


Baisse des APL : des élus LR dénoncent un « soutien coupable » de la Métropole

Dans une tribune pour le prochain magazine de la Métropole, le groupe LR dénonce un soutien implicite de cette dernière à la politique nationale, qui implique une baisse du pouvoir d’achat des bénéficiaires des aides sociales.


Mobilisation des bailleurs sociaux pour la semaine des personnes handicapées

La Fédération des Offices Publics de l’Habitat se mobilise pour la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.


La FFB intervient sur l’article 52 de la loi de finances

Jacques Chanut, le président de la fédération du Bâtiment, a rappelé les conséquences négatives en termes d’emploi que pourrait produire un arrêt brutal de l’investissement HLM, tout en appelant au dialogue.


Villefontaine : 95 nouveaux logements pour les jeunes en formation

La « Maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France » a été inaugurée samedi 28 octobre dans cette commune du nord Isère par Résidences Sociales de France, une société de 3F/ groupe Action Logement.


L’article 52 de la loi de finances, amendé mais adopté

L’article visant à réduire les aides personnalisées au logement, tout en imposant des baisses de loyers aux bailleurs sociaux, a fait l’objet d’amendements, mais a été, au final, adopté.


Les élus et le monde HLM montent au front contre la réforme des APL

null
L’article 52 de la loi de finances 2018 pourrait mettre à mal les finances des bailleurs sociaux. Ceux-ci, appuyés par des élus, tentent d’amender cette réforme.


« Il n’y a pas de cagnotte !»

Laurent Goyard est le directeur général de la fédération des OPH. Il évoque le projet de réforme des APL, qui pourrait avoir un effet très négatif sur les offices.


Saint-Priest : lancement des travaux de résidentialisation de Mansart-Farrère

Le lancement symbolique des travaux a été réalisé samedi.