La LCA-FFB indignée par la disparition du PTZ et du Pinel dans certaines zones

L’organisation a fustigé dans un communiqué la fin programmée de certaines aides dans les secteurs dits « détendus ».

La prochaine fin du PTZ en zone B2 et la disparition du Pinel en zone C ne passent pas à la LCA-FFB. La fédération née de la fusion entre l'Union des Maisons Françaises (UMF) et l'Union des Constructeurs Immobiliers de la FFB (UCI-FFB) a en effet immédiatement fustigé, dans un communiqué, la « suppression brutale des dispositifs prêt à taux zéro (PTZ) et Pinel en zones B2 et C », confirmée ce jour à l’occasion de la présentation par le gouvernement de sa « stratégie logement ».

« La mise sous soins palliatifs du PTZ en zone B2 durant l’année 2018 ne constitue qu’une transition pour une mort annoncée, qui sera extrêmement dommageable pour la production de logements et l’accession à la propriété des plus modestes », note l’organisation professionnelle, qui craint que dès 2019, les ménages modestes de la zone B2, privés d’aides, s’éloignent encore plus des zones tendues en logement afin de rejoindre des zones de foncier moins cher. Ce qui aboutirait à « un effet inverse à la volonté de recentrer les constructions dans des zones plus urbanisées », note-t-elle.

L’organisation regrette que l’analyse des zones de tension « ne se fasse qu’au regard des niveaux de loyers et de prix et non du taux d’effort des ménages qui reste aussi important en zones dites ‘détendues’ qu’en zones tendues ».

Coup d’arrêt

Selon elle, la fin du PTZ en zones B2 et C va se traduire par un sérieux coup d’arrêt en termes de construction et va en outre priver 50.000 à 70.000 ménages modestes « d’une aide indispensable pour s’engager dans l’accession à la propriété dans des conditions parfaitement sécurisées »

Cette annonce risque, de plus « de casser la dynamique de croissance du logement retrouvée depuis deux ans et par conséquent à détruire des emplois », mais aussi de « rompre la cohésion des territoires et renforcer la fracture territoriale ». La disparition du Pinel en zone B2 pourrait de plus peser négativement sur l’offre locative neuve, « au détriment d’une réponse adaptée aux besoins de mobilité et au parcours résidentiel ».

Il existe, selon cette fédération une contradiction entre ces mesures et l’objectif affiché de « construire plus, mieux et moins cher ». « Ce regret est d’autant plus fort que d’autres mesures annoncées s’avèrent très positives et rejoignent les voeux exprimés de longue date par les professionnels : l’abattement fiscal sur les plus-values foncières, l’arrêt de l’inflation normative et la simplification des réglementations ou encore la lutte contre les recours abusifs », a conclu la LCA-FFB dans son communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.


Mise à l’eau de la coque du théâtre Île Ô

La méga coque du futur théâtre, une structure béton de près de 500 tonnes, qui mesure 38,33 mètres de long, 11,4 mètres de large par 2,9 mètres de hauteur, est maintenant posée sur l’eau.