La LCA-FFB indignée par la disparition du PTZ et du Pinel dans certaines zones

L’organisation a fustigé dans un communiqué la fin programmée de certaines aides dans les secteurs dits « détendus ».

La prochaine fin du PTZ en zone B2 et la disparition du Pinel en zone C ne passent pas à la LCA-FFB. La fédération née de la fusion entre l'Union des Maisons Françaises (UMF) et l'Union des Constructeurs Immobiliers de la FFB (UCI-FFB) a en effet immédiatement fustigé, dans un communiqué, la « suppression brutale des dispositifs prêt à taux zéro (PTZ) et Pinel en zones B2 et C », confirmée ce jour à l’occasion de la présentation par le gouvernement de sa « stratégie logement ».

« La mise sous soins palliatifs du PTZ en zone B2 durant l’année 2018 ne constitue qu’une transition pour une mort annoncée, qui sera extrêmement dommageable pour la production de logements et l’accession à la propriété des plus modestes », note l’organisation professionnelle, qui craint que dès 2019, les ménages modestes de la zone B2, privés d’aides, s’éloignent encore plus des zones tendues en logement afin de rejoindre des zones de foncier moins cher. Ce qui aboutirait à « un effet inverse à la volonté de recentrer les constructions dans des zones plus urbanisées », note-t-elle.

L’organisation regrette que l’analyse des zones de tension « ne se fasse qu’au regard des niveaux de loyers et de prix et non du taux d’effort des ménages qui reste aussi important en zones dites ‘détendues’ qu’en zones tendues ».

Coup d’arrêt

Selon elle, la fin du PTZ en zones B2 et C va se traduire par un sérieux coup d’arrêt en termes de construction et va en outre priver 50.000 à 70.000 ménages modestes « d’une aide indispensable pour s’engager dans l’accession à la propriété dans des conditions parfaitement sécurisées »

Cette annonce risque, de plus « de casser la dynamique de croissance du logement retrouvée depuis deux ans et par conséquent à détruire des emplois », mais aussi de « rompre la cohésion des territoires et renforcer la fracture territoriale ». La disparition du Pinel en zone B2 pourrait de plus peser négativement sur l’offre locative neuve, « au détriment d’une réponse adaptée aux besoins de mobilité et au parcours résidentiel ».

Il existe, selon cette fédération une contradiction entre ces mesures et l’objectif affiché de « construire plus, mieux et moins cher ». « Ce regret est d’autant plus fort que d’autres mesures annoncées s’avèrent très positives et rejoignent les voeux exprimés de longue date par les professionnels : l’abattement fiscal sur les plus-values foncières, l’arrêt de l’inflation normative et la simplification des réglementations ou encore la lutte contre les recours abusifs », a conclu la LCA-FFB dans son communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’encadrement des loyers suspendu à Lille

Le tribunal administratif a annulé l’arrêté du préfet ayant mis en place l’encadrement en février. La FNAIM exprime sa satisfaction.


Lyon 9 : Stic’image prend à bail 565 m² de locaux d’activité

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions en bureaux et locaux.


Décines-Charpieu : inauguration de l’EHPAD Albert Morlot

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes a été inauguré il y a 10 jours au sein du Multipole de la ville. Il dispose d’une unité de 10 places pour accueillir des personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson.


Viving a ouvert ses portes jeudi

Cet évènement organisé à Eurexpo Lyon se veut être un salon d’inspiration pour les projets maisons.


A45 : les acteurs régionaux ont rencontré Elisabeth Borne

Les représentants de la Métropole de Lyon, de la communauté urbaine de Saint-Etienne, et du département de la Loire, ont rencontré la ministre des transports.


Le tunnel de Fourvière rouvrira le 16 octobre aux poids lourds et aux cars

Le tunnel avait rouvert il y a quelques jours aux véhicules légers, mais était interdit aux poids lourds et autocars Ils pourront de nouveau emprunter l’ouvrage dès lundi matin à 6 heures.


Les élus UDI veulent plus de cohérence entre la Métropole et le SYTRAL

Ces derniers proposent que Fouziya Bouzerda, la nouvelle présidente du Sytral, soit désignée vice-présidente ‘déplacements et intermodalité’ de la Métropole de Lyon.


Bluely fête ses 4 ans

Le service d’autopartage, qui opère sur le territoire de la Métropole de Lyon, compte aujourd’hui plus de 100 stations.


Rhône-Alpes : les prix globalement orientés à la hausse

Selon la Chambre régionale des notaires, qui a publié ses statistiques régionales il y a quelques jours, le marché est actif dans les départements de l’ancienne région, avec des prix orientés à la hausse.


Fouziya Bouzerda, nouvelle présidente du Sytral

null
L’élection du nouveau bureau du syndicat des transports avait lieu samedi.


La hausse des prix de l’immobilier se poursuit à Lyon

null
Dans tous les arrondissements de la ville, les prix sont orientés à la hausse, selon le dernier baromètre LPI-Seloger. Certains arrondissements enregistrent des hausses à deux chiffres sur un an.


Villeurbanne : concertation pour l’aménagement de plusieurs rues

Le projet d’aménagement des rues de la Feyssine, du 8 mai 1945 et de la Boube prolongée, prévu à partir de 2021, fait l’objet d’une concertation.


« Le défi était de remembrer l’ensemble du site »

Alexandre Vincendet est le maire de Rillieux-la-Pape. Il évoque le programme Everial et le PLU-H de la Métropole.


Le tunnel sous Fourvière rouvrira mercredi soir

Après plusieurs jours de blocage dans le sens Paris-Lyon, le tunnel sous Fourvière soit rouvert à la circulation d’ici mercredi 4 octobre, a indiqué le Grand Lyon.


A45 : Gaël Perdriau inquiet après l’entrevue avec Edouard Philippe

Le maire de Saint-Etienne rencontrait mardi le Premier ministre pour défendre l’autoroute entre Lyon et sa ville. Le chef du gouvernement a annoncé à l’élu un nouveau report de la décision finale.