La LCA-FFB indignée par la disparition du PTZ et du Pinel dans certaines zones

L’organisation a fustigé dans un communiqué la fin programmée de certaines aides dans les secteurs dits « détendus ».

La prochaine fin du PTZ en zone B2 et la disparition du Pinel en zone C ne passent pas à la LCA-FFB. La fédération née de la fusion entre l'Union des Maisons Françaises (UMF) et l'Union des Constructeurs Immobiliers de la FFB (UCI-FFB) a en effet immédiatement fustigé, dans un communiqué, la « suppression brutale des dispositifs prêt à taux zéro (PTZ) et Pinel en zones B2 et C », confirmée ce jour à l’occasion de la présentation par le gouvernement de sa « stratégie logement ».

« La mise sous soins palliatifs du PTZ en zone B2 durant l’année 2018 ne constitue qu’une transition pour une mort annoncée, qui sera extrêmement dommageable pour la production de logements et l’accession à la propriété des plus modestes », note l’organisation professionnelle, qui craint que dès 2019, les ménages modestes de la zone B2, privés d’aides, s’éloignent encore plus des zones tendues en logement afin de rejoindre des zones de foncier moins cher. Ce qui aboutirait à « un effet inverse à la volonté de recentrer les constructions dans des zones plus urbanisées », note-t-elle.

L’organisation regrette que l’analyse des zones de tension « ne se fasse qu’au regard des niveaux de loyers et de prix et non du taux d’effort des ménages qui reste aussi important en zones dites ‘détendues’ qu’en zones tendues ».

Coup d’arrêt

Selon elle, la fin du PTZ en zones B2 et C va se traduire par un sérieux coup d’arrêt en termes de construction et va en outre priver 50.000 à 70.000 ménages modestes « d’une aide indispensable pour s’engager dans l’accession à la propriété dans des conditions parfaitement sécurisées »

Cette annonce risque, de plus « de casser la dynamique de croissance du logement retrouvée depuis deux ans et par conséquent à détruire des emplois », mais aussi de « rompre la cohésion des territoires et renforcer la fracture territoriale ». La disparition du Pinel en zone B2 pourrait de plus peser négativement sur l’offre locative neuve, « au détriment d’une réponse adaptée aux besoins de mobilité et au parcours résidentiel ».

Il existe, selon cette fédération une contradiction entre ces mesures et l’objectif affiché de « construire plus, mieux et moins cher ». « Ce regret est d’autant plus fort que d’autres mesures annoncées s’avèrent très positives et rejoignent les voeux exprimés de longue date par les professionnels : l’abattement fiscal sur les plus-values foncières, l’arrêt de l’inflation normative et la simplification des réglementations ou encore la lutte contre les recours abusifs », a conclu la LCA-FFB dans son communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Succès pour le déploiement des nouveaux Vélo’v


JCDecaux, a déployé cette nuit les 4 000 nouveaux Vélo’v sur le territoire de la Métropole de Lyon.


Lyon 9 : importante transaction pour 6e Sens Immobilier

Le promoteur a annoncé avoir cédé plus de 3.000 m² de bureaux à une filiale du Crédit Agricole Centre-Est.


Crédit immobilier : des taux de nouveau très bas en juin

null
L’observatoire CSA/Crédit Logement a présenté ce mardi de son point trimestriel. Des courtiers en crédit ont également fait part, en ce début de semaine, de leurs baromètres régionaux en juillet.


Saint-Quentin-Fallavier : un entrepôt multi-clients bientôt disponible

Rhenus Logistics va ouvrir en octobre un entrepôt de 13 000 m² sous température dirigée.


Nombreux travaux d’été dans la Métropole

Sur le territoire de Lyon et dans son agglomération, plusieurs chantiers de rénovation de ponts et talus vont être lancés dans le cadre des travaux d’entretien.


Magma cultura choisi pour l’exploitation de la cité de la gastronomie

null
Le groupe espagnol spécialiste de la médiation culturelle a été choisi face à deux groupes français.


Installation du comité «Grand site de Fourvière»

Le maire de Lyon et la président de la Métropole ont installé vendredi ce comité en présence du préfet. Une démarche qui vise à la valorisation du site et, à terme, à l’obtention de la labellisation «Grand Site de France ».


Pas d’envolée des prix de l’immobilier à Lyon

null
Le président de l’agence d’urbanisme, Michel le Faou, et le représentant des notaires, Pierre Bazaille, présentaient mardi les chiffres de l’observatoire partenarial habitat. Si les prix s’avèrent être haussiers, ils ont insisté sur l’absence d’envolée à deux chiffres, contrairement à ce qu’indiquent certains réseaux.


Plan biodiversité : la LCA-FFB s’interroge

La fédération a réagi au plan Biodiversité annoncé mercredi par le Gouvernement.


Des taux d’emprunt toujours bas

Les intermédiaires en crédit ont, cette semaine, fait état des tendances en matière de crédit immobilier.
» La production de crédit à l’habitat reste stable


Lyon 2 : travaux de remise en état pour la rue Franklin

Des travaux de de remise en état de la rue, située dans le deuxième arrondissement de Lyon ont été engagés par la Métropole de Lyon. Elle sera donc fermée temporairement pendant l’été du 9 juillet au 31 août.


Le parking du marché gare a ouvert ses portes

null
Le nouveau parking souterrain situé quai Perrache, à proximité du coeur de Lyon Confluence, a ouvert ses portes ce vendredi.


Expulsions locatives : les arrêtés de Michèle Picard ce lundi devant le tribunal

Les arrêtés interdisant les expulsions locatives, les coupures d’énergies et les saisies mobilières pris par l’élue de Vénissieux avaient été attaqués par le préfet du Rhône.


Les premiers CPE globaux en copropriété de la région livrés par Operene

null
La société d’ingénierie a réalisé les deux premiers contrats de performance énergétiques (CPE) globaux en copropriété de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Deux groupements d’entreprises locales ont réhabilité énergétiquement deux copropriétés l’une à Lyon, l’autre à Miribel avec une obligation de résultat.


Gare Lyon Part-Dieu : premières démolitions

Le réaménagement du pôle d’échanges entre dans une nouvelle phase, avec le démarrage des premières démolitions.