La FFB déplore la fin du PTZ et du Pinel en zone détendue

La fédération française du bâtiment, si elle se montre globalement satisfaite du plan logement, regretté la fin du PTZ en zone C et du dipositif Pinel en zone B2.

La fédération française du bâtiment s’est montrée plutôt satisfaite du plan logement. L’organisation a trouvé plutôt positives les annonces réalisées ce jour par les ministres Jacques Mézard et Julien Denormandie, à l’occasion de la présentation du plan logement du gouvernement. Elle a toutefois déploré que "la question primordiale du bon phasage des mesures ait été, pour partie, ignorée".

Au rayon des annonces positives, la FFB retient l’engagement de maintenir sur quatre ans les dispositifs Pinel et PTZ en zones dites « tendues », où les besoins sont évidents. Par ailleurs, « les mesures structurelles, consubstantielles à la création d’un choc d’offre, répondent, indéniablement, aux vœux exprimés de longue date par l’ensemble de la profession », indique la FFB.

Des points positifs…

La fédération cible en cela l’inversion de la fiscalité immobilière, la libération des terrains publics, l’intéressement financier des communes à la construction, le renforcement de la lutte contre les recours abusifs, la volonté d’ancrer durablement la simplification des normes, accompagnée d’une consolidation du rôle du CSCEE (Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique ), l’appui à la maquette numérique, ou encore la simplification des procédures pour les HLM et la mise en place d’un dispositif favorisant la vente aux locataires.

La FFB s’inquiète toutefois quant à d’autres points. Alors que les éléments précités constituent les bases d’un nouveau cadre très positif, « leurs effets ne se feront sentir qu’à moyen terme », souligne l’organisation.

Mais des critiques sur disparition de certaines aides

C’est alors qu’elle pointe la disparition de certains dispositifs au sein de secteurs bien ciblés. « Dans l’immédiat, alors que le marché est en train de se retourner, la brutale disparition du PTZ en zone C et du Pinel en zone B2, constitue un signal très négatif. Il ne pourra que contribuer à accentuer la fracture territoriale, pourtant au cœur des préoccupations gouvernementales, alors que, là aussi, les besoins existent », a indiqué la FFB.

Cette série de rabots est, selon elle, d’autant plus regrettable que le gouvernement annonce dans le même temps « une période transitoire d’un an pour le PTZ en zone B2 », et « une mobilisation des fonds d’Action logement en faveur des travaux de requalification des logements obsolètes des centres des villes moyennes, espérés depuis longtemps ».

Pour Jacques Chanut, le président de la FFB, « l’appui de la profession dépendra aussi du détail de ces mesures. Nous les attendons donc avec impatience. De même, il faut que les incertitudes qui persistent, notamment sur le logement social, la transition énergétique et numérique, la lutte contre la fracture territoriale, soient levées au plus vite. Les marchés ont besoin de visibilité. Enfin, le débat sur les zones B2 et C ne saurait être clos avec le seul PTZ ancien ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.


Les chefs d’entreprise du bâtiment plus confiants

Selon l’INSEE, l’opinion des chefs d’entreprise du bâtiment sur leur activité récente et sur leurs carnets de commandes a continué de s’améliorer en août.


Bouygues est tombé dans le rouge au premier semestre

Le groupe de construction et de télécoms a annoncé ce jeudi ses résultats semestriels.


Le confinement a nettement affecté Eiffage

Le groupe anticipe toutefois un redressement de l’activité au second semestre.


Vicat a fait l’acquisition de Sablières Dier

Cette acquisition a été réalisée en décembre dernier.