Bluely fête ses 4 ans

Le service d’autopartage, qui opère sur le territoire de la Métropole de Lyon, compte aujourd’hui plus de 100 stations.

Bluely fête ses 4 ans, et a doublé durant cette période son nombre de stations. Le service avait en effet été inauguré en 2013, avec 51 stations présentes sur les villes de Lyon et Villeurbanne. Le service en compte aujourd’hui plus de 100 réparties dans Lyon et 11 villes avoisinantes, dont l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. 3 nouvelles stations devraient par ailleurs être mises en service d’ici la fin de l’année.

Le service propose une location de véhicules disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en libre-service, pour un trajet d’un point A à un point B, sans retour obligatoire au point de départ. Il comprend également la possibilité d’une réservation, immédiate et sans frais, de plus de 500 places de stationnement. Bluely compte aujourd’hui 11 000 abonnés.

Nouvelle fonctionnalité

Elle intègre également une économie importante sur le stationnement, l’entretien et l’assurance (inclus dans le service), et le choix d’un véhicule adapté à ses déplacements, avec 3 modèles différents. Bluely avait en effet élargi sa gamme l’an dernier avec l’arrivée de la Citroën C-Zéro dans sa flotte déjà composée de Bluecar et de Renault Twizy. Cette intégration permet aux usagers d’avoir la possibilité de choisir la voiture s’adaptant le mieux à leurs besoins.

Une nouvelle fonctionnalité de l’application mobile a également été développée, qui donne la possibilité de réserver un emplacement dès qu’il se libère. Bluely a ainsi lancé une offre commerciale dédiée aux 18/25 ans proposant des coûts d’inscription réduits pour les jeunes, avec un abonnement à 1 € par mois (location 0,13 €/min). Les jeunes entre 18 et 25 ans représentent aujourd’hui plus de 45% des locations, indique le groupe.

« Nous sommes fiers de pouvoir dire qu’au terme de ces 4 années, Bluely est parfaitement intégré au paysage urbain de la Métropole de Lyon et offre une solution de mobilité innovante, simple et accessible aux habitants et visiteurs du Grand Lyon », a indiqué Marie Bolloré, directrice générale de Blue Solutions, dans un communiqué. « Bluely c’est à la fois un service qui offre une grande liberté à ses utilisateurs, mais également qui respecte son environnement grâce à des véhicules n’émettant aucun bruit, aucune odeur et aucune émission de C02 », ajoute-t-elle.

Un moyen de transport permettant de réduire le trafic

Pour David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, Bluely « est un élément important du système de mobilité que la Métropole de Lyon construit. C’est aussi la garantie d’un moyen de transport 100 % propre, sans émissions de CO2 ni particule, et qui permet de réduire le trafic. Il contribue donc, à son échelle, à la réduction de la pollution sur le territoire de la Métropole et participe pleinement à la formidable dynamique engagée depuis plusieurs années sur le territoire et qui est en train de transformer la vie en ville ».

« La mobilité est plus que jamais au cœur de la ville. Elle ne se vit plus comme une simple contrainte, mais comme un véritable mode de vie, une source de rencontres et d’opportunités nouvelles. En favorisant la mobilité durable et connectée avec Bluely, c’est cela aussi que la Métropole de Lyon construit : une ville toujours plus fluide, plus humaine et plus agréable à vivre », a pour sa part déclaré Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole en charge de l’innovation, la métropole intelligente et le développement numérique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Métropole de Lyon : la capacité des lignes de tramway bientôt renforcée

Le Syndicat de transports de l’agglomération lyonnaise, le Sytral, souhaite augmenter la capacité de 15% sur les lignes T1 et T2 et de 30% sur la ligne T4.


« Nous sommes la Métropole du centre de la France »

null
Olivier Bianchi est maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Il évoque la récente transformation de la communauté urbaine en Métropole et le rôle que cette dernière souhaite désormais jouer.
» Quatre priorités pour Clermont Auvergne Métropole en 2018


Quatre priorités pour Clermont Auvergne Métropole en 2018

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, présentait mardi ses vœux à la presse. Il a évoqué les enjeux de 2018 pour la nouvelle Métropole.


Lyonel Rivoire devient directeur opérationnel Auvergne Rhône-Alpes d’Alila

null
Après diverses fonctions chez Artefact, Diagonale, et SAEC, le professionnel devient directeur opérationnel du spécialiste du logement conventionné et intermédiaire à Lyon et Annecy.


La 1ère tranche du Grand Hôtel-Dieu de Lyon livrée dans les temps

La SNC Hôtel-Dieu réalisation a livré cette première tranche de la reconversion du Grand Hôtel-Dieu à Crédit Agricole Assurances le 18 décembre 2017.


Le club ETI TP lance un appel à projets pour favoriser l’open innovation

Cet appel à projets national est lancé avec l’appui de Startup Palace.


La Région s’apprête à lancer l’acte 2 du plan Montagne

null
Laurent Wauquiez était lundi en Savoie, à Notre-Dame-de-Bellecombe pour présenter le deuxième acte de ce plan, qui vise à apporter un soutien à l’offre d’hébergement des stations.


Orpi évoque une hausse des prix de l’ordre de 3,3% en 2017

Le réseau coopératif a fait état de ses chiffres 2017 en matière de volumes, de prix et de loyers.
» Hausse des transactions de 11,5% en 2017, chez Guy Hoquet


Hausse des transactions de 11,5% en 2017 chez Guy Hoquet l’immobilier

Le réseau a fait un bilan de l’année écoulée, qui a été marquée par un record de transactions et une hausse des prix.


Auvergne-Rhône-Alpes compte deux nouvelles Métropoles

Les communautés urbaines de Saint-Étienne et de Clermont-Ferrand se sont transformées, au premier janvier, en métropoles.


Les « marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires » font réagir

Un décret autorise pour 18 mois « à titre expérimental » de « marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires » dans trois agglomérations, dont celle de Lyon. Le maire de Villeurbanne refuse de voir les paysages urbains « saturés par la publicité ».


La Métropole de Lyon compte 1.390.240 habitants

L’INSEE a publié les chiffres réactualisés de la population. La Métropole de Lyon reste la troisième métropole la plus peuplée après le Grand Paris et Aix-Marseille-Provence. Lyon compte 521.098 habitants.


Baisse du chômage en Auvergne-Rhône-Alpes et dans la Métropole de Lyon

La direction régionale de Pôle Emploi et la DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes ont publié ce mercredi les chiffres de l’emploi dans la région et dans la Métropole de Lyon.


140.000 places ouvertes pour les personnes vulnérables à la rue

8.874 places supplémentaires étaient ouvertes au 10 décembre dans le cadre du plan hivernal, a rappelé dimanche le ministère de la Cohésion des territoires.


Réforme des APL : positions divergentes entre bailleurs privés et OPH

La fédération des entreprises sociales pour l’habitat (ESH) a conclu un accord définissant le cadre d’une réforme du secteur, lequel n’a pas été signé par la fédération des offices publics de l’habitat.