Nouvelle convention quinquennale entre l’Etat et Action Logement

Cette convention 2018-2022 a été signée par Jacques Chanut, président d’Action logement groupe, et les ministres Jacques Mézard, Bruno Le Maire, et Gérald Darmanin.

La convention quinquennale 2018-2022 entre l’Etat et Action Logement a été signée par Jacques Chanut, président d’Action logement groupe, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, mais aussi par Jean-Baptiste Dolci, vice-président du conseil d’administration d’Action logement groupe et Bruno Arbouet, son directeur général.

Cette nouvelle convention fixe un objectif d’amélioration des conditions de logement des salariés du secteur privé, et plus largement de l’ensemble des ménages pour favoriser leur accès à l’emploi et participer à renforcer leur pouvoir d’achat. « Les centres des villes moyennes sont également au cœur des préoccupations des partenaires et font l’objet de mesures dédiées », précise le ministère de la Cohésion des territoires dans un communiqué.

Actions conjointes

Pour atteindre cet objectif, l’État et Action logement s’engagent à recentrer leurs actions conjointes autour de priorités fortes en faveur des bailleurs sociaux et des politiques de rénovation urbaine. Il s’agit ainsi de renforcer la qualité de vie dans les quartiers à travers le soutien au nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU), en doublant son financement désormais porté à 10 milliards d’euros. Sur la durée du programme, l’État s’engage à hauteur d’un milliard d’euros et Action Logement mobilisera deux milliards d’euros supplémentaires.

Il accélère la production de logements sociaux, avec la bonification de 2 milliards d’euros de prêts de haut de bilan sera proposée aux organismes de logement social afin de les accompagner dans leurs projets de construction et de rénovation. La création d’un organisme spécialisé dans la vente HLM, au sein du groupe Action Logement et en cohérence avec les priorités du gouvernement, permettra par ailleurs de faciliter l’acquisition par les locataires de leur logement social, de conforter le développement de l’offre sociale mais aussi de favoriser la mixité sociale et les parcours résidentiels. Action Logement va abonder le Fonds National des Aides à la Pierre de 50 millions d’euros par an et continuera à financer la production de logements sociaux, à hauteur d’environ 700 millions d’euros par an, et de logements intermédiaires à hauteur de 120 millions d’euros par an.

Faciliter l’acquisition et la rénovation des logements

Il s’agit de consolider le parcours résidentiel et professionnel des salariés, et notamment des jeunes. Action Logement poursuit son action pour faciliter l’acquisition et la rénovation des logements, à hauteur de 2,35 milliards d’euros sur 5 ans, et pour financer la mobilité des salariés, à hauteur de 122 millions d’euros annuels. L’État et Action Logement vont co-financer 40.000 logements au bénéfice des jeunes sur les 5 prochaines années. « La caution locative ‘Visale’ sera également étendue à l’ensemble des étudiants sans distinction », précise le ministère.

Cette nouvelle convention souhaite accentuer la lutte contre les fractures territoriales en favorisant la revitalisation des centres des villes moyennes. En partenariat avec l’État, « Action Logement mobilisera 1,5 milliard d’euros sur 5 ans au bénéfice de la construction, la réhabilitation ou la démolition de logements et d’immeubles », précise le ministère.

La promouvoir la rénovation énergétique du parc privé et la lutte contre la précarité énergétique est également l’un des enjeux de la convention. Il s’agit ainsi d’atteindre les objectifs ambitieux du Gouvernement visant à éradiquer les « passoires thermiques », Action Logement contribuera à hauteur de 100 millions d’euros par an à cet objectif au travers du dispositif « Louer pour l’emploi » qui bénéficiera directement aux propriétaires privés.

Accompagner le choc d’offres

Au cœur de la priorité Logement du gouvernement, la nouvelle convention quinquennale permet le déploiement par Action Logement d’un investissement total de plus 15 milliards d’euros en faveur de l’accès au logement de nos concitoyens, notamment les étudiants, les jeunes actifs, les salariés les plus fragiles ou en mobilité.

Depuis 1953, la Participation des Entreprises à l’Effort de Construction (PEEC), anciennement appelée 1 % logement, est versée par l’ensemble des entreprises du secteur privé de plus de 20 salariés (50 dans le secteur agricole) à hauteur de 0,45% de leur masse salariale. « La qualité du dialogue que nous avons noué dès les premiers jours avec Action Logement. Ce dialogue ne s’est jamais interrompu depuis. Je sais qu’il se poursuivra encore car les dossiers ne manquent pas. La qualité de ces échanges nous a permis d’aboutir à un partenariat opérationnel entre l’Etat et Action Logement pour les 5 prochaines années », a indiqué Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires.

Jacques Chanut, le président d’Action Logement Groupe s’est félicité : « d’un accord qui répond aux ambitions du groupe Action Logement et aux enjeux de la participation des entreprises à l’effort de construction : le soutien à la construction de logements abordables pour les salariés, l’accompagnement des salariés dans leurs projets d’acquisition ou de rénovation, ou encore dans leur mobilité. Il renforce le lien entre l'emploi et le logement. Action Logement accompagnera le choc d’offres destiné à rendre le logement plus accessible et contribuera à réduire la fracture territoriale ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


Des objectifs connus pour les OPH métropolitains et du Rhône

Les cibles de production ont récemment été chiffrées pour les offices publics de l’habitat de la Métropole et du Rhône au sein des conventions d’utilité sociale.


Le parc social a progressé de 1,1% dans la région sur un an

nullLa DREAL a fait part il y a quelques jours de ses statistiques sur le parc social en Auvergne-Rhône-Alpes.


Pont-de-Claix : inauguration de la résidence D’Clic

La résidence, qui compte 43 logements, a été inaugurée en présence du préfet de l’Isère et du président de Grenoble-Alpes Métropole.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


La Fondation Abbé Pierre soutient des collectifs citoyens

nullA l’occasion de son éclairage régional 2021, l’agence Auvergne Rhône-Alpes de la Fondation Abbé Pierre a souhaité rendre visible l’action locale de collectifs citoyens qui apportent des solutions concrètes en matière de logement.


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.